Photo de Douchka Markovic

Chasse : Douchka Markovic agit pour les animaux sauvages

19.1/20
Élue locale, déléguée à la condition animale - Paris 18ème
Conseil de Paris

Agir !

Félicitez-la

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Douchka Markovic ?

Prises de position de Douchka Markovic classées par thème :

Prises de position concernant la chasse (15 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 janvier 2017 - Programme → Partielle

La Commission condition animale d'EELV souhaite créer des refuges pour la faune sauvage

Soutenir les refuges existants et créer des refuges associatifs pour accueillir et soigner la faune sauvage.
Créer des refuges régionaux, pour accueillir et soigner la faune sauvage en vue d’une réintroduction dans le milieu naturel, dans la mesure où cela est possible. Soutenir activement les refuges associatifs.

(extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature")

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 janvier 2017 - Programme → Partielle

La Commission condition animale d'EELV souhaite mettre fin aux dérogations permettant de chasser les animaux d'espèces protégées

Respect des directives européennes en matière de protection de la biodiversité et application des sanctions en cas de non-­‐respect., en particulier concernant les braconnages dits traditionnels.
Dans cet objectif, mettre fin aux dérogations permettant de chasser les espèces protégées.

(extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature")

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 janvier 2017 - Programme → Partielle

La Commission condition animale d'EELV veut plus de sanctions contre le trafic d'animaux sauvages

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature"  :

Contrôler et punir

Interdire l’importation d’animaux sauvages non endémique sur le territoire français ainsi que la commercialisation de toutes parties de leur corps et des produits dérivés de leur exploitation.
Renforcer les sanctions contre le trafic individuel et en bande organisée des espèces sauvages protégées.
Garantir la mise en application effective des réglementations à travers la formation des agents de douanes et des forces de l’ordre chargées de veiller au respect des lois relatives à la faune sauvage.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 janvier 2017 - Programme → Partielle

La Commission condition animale d'EELV souhaite informer et sensibiliser contre le trafic d'animaux sauvages

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Informer et sensibiliser

Rendre obligatoire un étiquetage qui mentionne le type d’animal utilisé et sa provenance sur tous types d’objets (vêtement, accessoires, mobiliers, bibelots, bijoux, etc.)
Sensibiliser l’opinion et faire évoluer les comportements grâce à des campagnes nationales d’information dans le but de réduire la demande de parties et de produits dérivés d’animaux sauvages ainsi que la possession d’animaux sauvages (NAC). Car de nombreux consommateurs de produits dérivés d’animaux sauvages n’ont pas conscience de la cruauté ni de l’impact écologique du trafic d’espèces sauvages.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 janvier 2017 - Communication officielle → Partielle

La Commission condition animale d'EELV souhaite une gestion douce et écologique de la population des rats en milieu urbain

Donc 12 parcs et jardins fermés pendant plusieurs jours afin que les sociétés de dératisation puissent se livrer en toute tranquillité à l’élimination massive de ces dits « nuisibles ». (...) des hémorragies multiples vont se déclencher dans le corps de l’animal lui causant de terribles souffrances et une agonie qui peut aller de 4 à 7 jours.
La commission condition animale (...) souhaite cependant attirer l’attention du Conseil de Paris sur le fait qu’il conviendra à l’avenir que la question des animaux dits « nuisibles » soit abordée avec intelligence et humanité, en partenariat avec les associations de protection de la nature et des animaux.
(extrait de l'article de la Commission condition animale)

Agir !

Félicitez-les