Personnalités politiques (24)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Photo David Cormand
David Cormand Eurodéputé EELV
Photo Yannick Jadot
Yannick Jadot Sénateur (75) EELV
Photo François Alfonsi
François Alfonsi Eurodéputé Femu a Corsica
Photo Raphaël Glucksmann
Raphaël Glucksmann Eurodéputé Place Publique
Photo Karima Delli
Karima Delli Eurodéputée EELV
Photo Caroline Roose
Caroline Roose Eurodéputée EELV
Photo Manon Aubry
Manon Aubry Eurodéputée FI
Photo Aurore Lalucq
Aurore Lalucq Eurodéputée Place Publique
Photo Salima Yenbou
Salima Yenbou Eurodéputée Renaissance

Manifeste

Européenne

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

PROMOUVOIR L'ADOPTION D'UNE STRATÉGIE GLOBALE ET CONCRÈTE DE L'UE COMPORTANT DES ÉTAPES CLAIRES POUR ÉLIMINER PROGRESSIVEMENT L'UTILISATION D'ANIMAUX DANS LA RECHERCHE, L'EXPÉRIMENTATION ET L'ÉDUCATION
Plus de 12 millions d’animaux sont utilisés chaque année en Europe à des fins scientifiques. Outre les processus de test potentiellement douloureux, la manière dont les animaux sont élevés, gardés et hébergés peut également être une source de détresse et de souffrance. Les tests sur animaux ont longtemps été une question controversée pour des raisons éthiques. C’est également devenu une pratique contestée sur base d’arguments scientifiques, puisqu’un nombre croissant de scientifiques mettent en doute la fiabilité de l’utilisation des animaux et souligne que les données ne peuvent pas être facilement extrapolées des animaux aux êtres humains. Avec le développement de méthodes alternatives permettant aux scientifiques de remplacer et de réduire l’utilisation des animaux, l’Union européenne devrait promouvoir une stratégie claire comportant des étapes et des délais pour éliminer progressivement l’utilisation des animaux dans la recherche, les tests et l’éducation.

Lire la suite

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

88%

des Français
sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale lorsque que des méthodes substitutives peuvent être utilisées à la place

Parcourir les sondages
73%

des Français
sont favorables à la reconnaissance l'objection de conscience à l’expérimentation animale pour les étudiants et chercheurs qui en font la demande

Parcourir les sondages