Photo de François Baroin

Élevage : François Baroin penche contre les animaux victimes de l'élevage

7.9/20
Maire - Troyes

Agir !

Interpellez-le

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à François Baroin ?

Prises de position de François Baroin classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (2 référencées)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 1 septembre 2016 - Communication officielle → Local

Dans les cantines de Troyes les enfants peuvent manger végétarien

Le service facultatif de la restauration scolaire a une vocation collective, il ne peut répondre à des exigences alimentaires liées à des convenances ou convictions personnelles.
2 types de repas sont proposés :

  • Repas classique
  • Repas végétarien protéiné

Le choix de repas est précisé lors de l’inscription et pour la durée de l’année scolaire. Les demandes de changement ne peuvent être récurrentes et doivent être sollicitées par écrit auprès du service Relations avec les usagers dans le délai de 3 jours calendaires précédant la mise en œuvre du changement.

(extrait du RI de la restauration scolaire à Troyes)

Agir !

Félicitez-le

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 novembre 2015 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

L'Association des maires de France défavorable au droit à manger végétarien dans les cantines scolaires

Ainsi, il serait contraire au principe de laïcité d’exclure un aliment ou un type d’aliment pour répondre à des prescriptions religieuses ou philosophiques comme il le serait d’ailleurs également de proposer systématiquement cet aliment ou ce type d’aliment.
En ce sens, l’utilisation du terme même de « menu de substitution » est impropre.
Les paniers repas ne peuvent, quant à eux, être envisagés que pour des raisons médicales justifiées, dans le cadre du projet d’accueil individualisé (PAI).
Il n’est pas non plus envisageable d’obliger les communes (ou EPCI) à prévoir obligatoirement un menu végétarien.

(extrait du Hors-série "Laïcité, le Vade-mecum de l'AMF")