Photo de Frédérique Tuffnell

Frédérique Tuffnell penche pour les animaux

14.1/20
Député - Charente-Maritime
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Frédérique Tuffnell ?

Prises de position de Frédérique Tuffnell classées par thème :

Dernières prises de position de Frédérique Tuffnell (23 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par implication nationale/locale
par implication européenne
par type
par espèce
par parti
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 mai 2020 - Question parlementaire

Frédérique Tuffnell demande au gouvernement de mettre fin à la chasse et au déterrage des blaireaux

Question écrite de Mme Frédérique Tuffnell députée (Écologie Démocratie Solidarité - Charente-Maritime ) :

ont penché contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 13 mai 2020 - Programme

Covid-19 : les parlementaires du collectif « Le Jour d'Après » ne prennent pas en compte les propositions sur les animaux, pourtant arrivées en tête de leur consultation

Les propositions visant à sortir de l'élevage intensif, à promouvoir la végétalisation de l’alimentation et l’éducation à l'éthique animale étaient pourtant les plus soutenues sur la plateforme de recueil de propositions initiée par le collectif

Écarter les propositions visant à sortir de l’élevage intensif n’est ni « juste » pour les animaux, ni « solidaire » dans le partage des ressources pour les humains, ni « respectueux de l’environnement » par rapport aux externalités négatives des élevages intensifs, ni « démocratique » vis-à-vis des citoyens qui ont contribué à la plateforme.

Car nous voulons que le jour d’après soit différent du monde d’avant : plus juste, plus solidaire, plus respectueux de l’environnement, plus démocratique.
(extrait de l’introduction de la synthèse)

4 1ères propositions Le Jour d Après

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 9 mai 2020 - Manifeste

Covid-19 : 39 parlementaires appellent dans une tribune à « une relance économique intégrant la protection des animaux et de l’environnement »

nous demandons que le plan de relance économique qui sera bientôt élaboré intègre pleinement la demande sociétale en faveur d’une plus grande prise en compte des animaux et de l’environnement, en conditionnant les aides, dans tous les domaines économiques concernés, au respect du bien-être des animaux, à la préservation de la biodiversité et à la limitation des effets négatifs sur l’environnement.
rehaussement significatif des normes d’élevage - interdiction des cages et des mutilations (caudectomie, castration à vif, limage des dents, écornage, etc.) - et d’un plan visant, à terme, la fin de tout élevage sans accès à l’extérieur
Pour donner un avantage à la recherche française et afin d’épargner des millions 2 d’animaux, une part importante des fonds alloués à ce secteur doit être expressément fléchée pour la recherche et le développement de méthodes substitutives à l’expérimentation animale.
Consultées depuis un an par le ministère de la Transition écologique et solidaire, les ONG ont unanimement demandé, comme 72% des citoyens , la fin de la captivité des animaux sauvages dans [les cirques].
(extraits de la tribune signée à l'invitation de CAP)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 avril 2020 - Question parlementaire

Dauphins victimes par milliers de la pêche : 8 députés demandent des mesures contre les "captures accessoires"

D'après l'association Sea Shepherd, 600 dauphins ont été retrouvés sur les plages françaises en ce début d'année. La plupart du temps, ils sont mutilés avec le rostre fracturé, des entailles profondes, la nageoire caudale rompue.
dans 90 % des cas la cause de la mort relevait de la capture accidentelle dans un engin de pêche. Seule une fraction des animaux morts en mer atteint les côtes et s'échoue. Ainsi 82 % des dauphins morts couleraient et se décomposeraient en mer avant de s'échouer. Sur l'ensemble des dauphins communs échoués ces deux dernières années, le long de la côte atlantique, on estime que plus de 8 000 dauphins seraient morts en mer.
Le député ajoute qu'à ces cétacés, victimes de la pêche, s'ajoutent plus de 200 000 oiseaux marins, 44 000 tortues marines qui sont également victimes de la pêche et de nombreuses espèces de poissons menacés comme les requins. L'élu regrette, à ce titre, que la France demeure, avec l'Espagne, le seul pays à ne pas avoir déjà intégré les réels progrès techniques proposés par le Parlement européen pour réduire, voire éliminer, les captures accidentelles d'espèces sensibles.
(extraits des questions)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mars 2020 - Communication officielle

Covid-19 : 20 députés et sénateurs demandent la suspension immédiate des longs transports d'animaux

Il me parait donc nécessaire et responsable :
- de suspendre toute exportation d'animaux vivants hors de l’UE ;
- de mettre en place toutes les mesures nécessaires afin d'éviter des souffrances extrêmes pour le bétail et de limiter au maximum les déplacements d'animaux vivants vers d'autres EM, voire peut-être même de les interdire temporairement compte-tenu de l'avenir incertain de la perméabilité des frontières entre EM.
C'est aujourd'hui que la notion de One Health prend tout son sens au côté de celle d'humanité, et c'est donc en ce sens que je vous ai proposé cette contribution en tant que Sénateur et vétérinaire.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute
considération.
Arnaud BAZIN

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 22 novembre 2019 - Groupe d'études

44 députés sont membres du groupe d'études Condition animale

Ce groupe rassemble des députés s'intéressant aux problématiques de l'éthique animale, il constitue un lieu de travail privilégié pour les députés souhaitant faire avancer la condition animale.
Si tous les députés n'y participent pas pour les mêmes raisons (voir leurs fiches individuelles respectives), la participation à ce groupe d'études est à encourager car elle est un des indicateurs de l'importance accordée à la question animale par nos institutions.
Patricia Gallerneau est restée engagée pour les animaux au sein de ce groupe d'étude jusqu'à la fin de son mandat : son engagement demeure enregistré sur cette prise de position.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 22 novembre 2019 - Manifeste

Tribune de députés de la majorité appelant le Gouvernement à « des mesures fortes, nécessaires et concrètes » pour les animaux

Pour ce qui nous concerne et à titre d’exemples, pour les animaux de rente, nous souhaitons une série de mesures fortes, à l’instar de la fin du broyage à vif des poussins et de l’interdiction de la castration à vif des porcelets. Pour les animaux de compagnie, dans le droit fil de la tribune sur l’abandon parue en juin dernier et signée par 240 parlementaires, nous attendons un grand plan d’action anti-abandon. (...) Pour les animaux d’expérimentation, nous attendons des mesures concrètes pour le développement de méthodes alternatives au modèle animal.
(extrait de la tribune)

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Loïc Dombreval→ Typhanie Degois→ Michel Lauzzana→ Barbara Pompili→ Anne-Laurence Petel→ Cédric Villani→ Dimitri Houbron→ Alice Thourot→ Jean-Marc Zulesi→ Benjamin Griveaux→ Sandrine Le Feur→ Jean-Charles Colas-Roy→ Hugues Renson→ Olivia Gregoire→ Laurence Maillart-Méhaignerie→ Olivier Véran→ Célia de Lavergne→ Anissa Khedher→ Stéphane Trompille→ Florence Granjus→ Laurence Vanceunebrock-Mialon→ Bertrand Bouyx→ Annie Chapelier→ Stéphane Testé→ Fabienne Colboc→ Jacques Maire→ Fabien Matras→ Jean-François Cesarini→ Yannick Haury→ Éric Girardin→ Jean-Luc Fugit→ Jean-Michel Mis→ Christophe Blanchet→ Guillaume Kasbarian→ Huguette Tiegna→ Fannette Charvier→ Anthony Cellier→ Stéphanie Kerbarh→ Stéphanie Rist→ Carole Bureau-Bonnard→ Nicole Trisse→ Hélène Zannier→ Fiona Lazaar→ Bérangère Abba→ Nathalie Sarles→ Danièle Hérin→ Jean-Charles Larsonneur→ Stéphane Claireaux→ Thierry Michels→ Didier Baichère→ Patrick Vignal→ Éric Alauzet→ Damien Adam→ Didier Martin→ Patrice Perrot→ Valérie Petit→ Philippe Chassaing→ Florence Provendier→ Élisabeth Toutut-Picard→ Sabine Thillaye→ Jean-Pierre Pont→ Hubert Julien-Laferrière→ Zivka Park→ Pascal Lavergne→ Christophe Arend→ Bérangère Couillard→ Jean-Philippe Ardouin→ Philippe Huppé→ Sylvie Charrière→ Sophie Panonacle→ Cédric Roussel→ Béatrice Piron→ Marjolaine Meynier-Millefert→ Sandra Marsaud→ Stéphane Buchou→ Yolaine de Courson
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 avril 2019 - Proposition de loi

Proposition de loi n°1896 visant à abolir l’élevage de visons pour leur fourrure et à en interdire le commerce

En France, il est interdit de fabriquer et vendre de la fourrure provenant de chats, de chiens et d’espèces menacées comme le phoque. Pourtant, d’autres animaux ne sont pas protégés par une telle loi et restent élevés uniquement pour prélever leur fourrure.
Du côté de l’opinion publique, le constat est sans appel : 91 % des Français s’opposent au commerce de la fourrure (sondage IFOP 2019) et 84 % pensent que la France doit interdire l’élevage des animaux à cette fin (sondage Yougov 2018).
1 kg de fourrure de vison, soit 11 animaux, représente 1 000 litres d’eau et 563 kg d’aliments, soit une utilisation particulièrement peu judicieuse de nos ressources naturelles. (...) Pour ces raisons, cette proposition de loi se veut ambitieuse, donnant à la France une position pionnière en matière d’écologie et de respect de la condition animale.

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Laurent Garcia→ Christophe Arend→ Éric Alauzet→ Clémentine Autain→ Erwan Balanant→ Jean-Noël Barrot→ Nathalie Bassire→ Delphine Batho→ Mounir Belhamiti→ Justine Benin→ Ugo Bernalicis→ Barbara Bessot Ballot→ Bruno Bilde→ Pierre-Yves Bournazel→ Marine Brenier→ Moetai Brotherson→ Anne-France Brunet→ Luc Carvounas→ Anne-Laure Cattelot→ Anthony Cellier→ Fannette Charvier→ Fabienne Colboc→ Paul-André Colombani→ Michèle Crouzet→ Jean-Pierre Cubertafon→ Alain David (1949)→ Yolaine de Courson→ Michèle de Vaucouleurs→ Bernard Deflesselles→ Typhanie Degois→ Stéphane Demilly→ Béatrice Descamps→ Éric Diard→ Frédérique Dumas→ Sarah El Haïry→ Nathalie Elimas→ Nadia Essayan→ Yannick Favennec Becot→ Isabelle Florennes→ Emmanuelle Fontaine-Domeizel→ Bruno Fuchs→ Perrine Goulet→ Florence Granjus→ Émilie Guerel→ Meyer Habib→ Brahim Hammouche→ Yannick Haury→ Danièle Hérin→ Alexandre Holroyd→ Élodie Jacquier-Laforge→ Bruno Joncour→ Sandrine Josso→ Rodrigue Kokouendo→ Aina Kuric→ Bastien Lachaud→ Mohamed Laqhila→ Frédérique Lardet→ Michel Larive→ Jean-Charles Larsonneur→ Florence Lasserre-David→ Sandrine Le Feur→ Vincent Ledoux→ Patricia Lemoine→ Aude Luquet→ Gilles Lurton→ Didier Martin→ Max Mathiasin→ Jean François Mbaye→ Emmanuelle Ménard→ Sophie Mette→ Philippe Michel-Kleisbauer→ Jean-Michel Mis→ Cendra Motin→ Sébastien Nadot→ Christophe Naegelen→ Danièle Obono→ Matthieu Orphelin→ Jimmy Pahun→ Xavier Paluszkiewicz→ Mathilde Panot→ Anne-Laurence Petel→ Maud Petit→ Valérie Petit→ Michèle Peyron→ Béatrice Piron→ Josy Poueyto→ Florence Provendier→ Loïc Prud'homme→ Jean-Hugues Ratenon→ Jean-Luc Reitzer→ Laëtitia Romeiro Dias→ Laurianne Rossi→ Nicole Sanquer→ Nathalie Sarles→ Gabriel Serville→ Éric Straumann→ Sira Sylla→ Bénédicte Taurine→ Stéphane Testé→ Alice Thourot→ Jean-Louis Touraine→ Nicole Trisse→ Stéphane Trompille→ Laurence Vanceunebrock-Mialon→ Laurence Vichnievsky→ Corinne Vignon→ Stéphane Viry→ Hélène Zannier→ Michel Zumkeller
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 23 octobre 2018 - Question parlementaire

Huit députés demandent au Gouvernement d'établir un questionnaire afin de produire des statistiques officielles sur les abandons d'animaux

Il y aurait 100 000 abandons pour certains et 60 000 pour d'autres, sans compter les animaux de ferme ou les NAC (nouveaux animaux domestiques), sans qu'aucune structure officielle ne puisse les confirmer.
Si aucune évaluation du nombre d'animaux abandonnés n'existe à ce jour, il aimerait savoir s'il serait possible de créer un questionnaire officiel et régulier destiné aux fondations, associations et fourrières afin qu'elles y reportent les informations suivantes : le nombre d'animaux accueillis suite à un abandon ; le nombre d'animaux ayant été adoptés, faute d'avoir retrouvé leur propriétaire ; le nombre d'animaux ayant dû être euthanasiés et le nombre d'animaux ayant pu être récupérés par leur propriétaire.
(extrait des questions)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 octobre 2018 - Question parlementaire

La députée Frédérique Tuffnell demande au Gouvernement d'interdire la chasse à la matole

En l'état du droit positif, une dérogation datant de 1989 permet l'utilisation des matoles pour la capture des alouettes. Or ces cages métalliques ne permettent pas de discriminer entre les espèces et peuvent conduire à des captures involontaires pour lesquelles il est très difficile de vérifier que toutes les espèces protégées sont effectivement relâchées et en bonne santé. (...) elle souhaite connaître les pistes envisagées pour mettre un terme, dès l'automne 2018, à l'atteinte à l'état de conservation des alouettes et aux risques de braconnage induit par l'utilisation de la matole.
(extrait de la question)