Photo de Michel Heinrich

Michel Heinrich penche contre les animaux

9.1/20
Maire - Épinal
Logo LR LR
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Michel Heinrich ?

Prises de position de Michel Heinrich classées par thème :

Dernières prises de position de Michel Heinrich (22 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 15 septembre 2018 - Dans la presse → Implication locale

En 2018, ces maires accueillent le cirque de Saint-Petersbourg qui détient des animaux

face aux tigres de Sibérie et aux lions d'Afrique (...) La grande cavalerie des steppes mongoles (...) Les fascinants chameaux de Sibérie (...) L'impressionnant groupe mixte de fauves
(extrait du programme)

Agir !

Interpellez-les

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

le 24 novembre 2017 - Dans la presse → Implication locale

La ville d'Épinal a installé un pigeonnier contraceptif

Afin de limiter la prolifération des pigeons à Épinal, la Ville dispose, depuis 2009, d’un pigeonnier. Objectif : contrôler et stabiliser la prolifération des volatiles.
Concrètement, les pigeons qui pénètrent dans le pigeonnier sont capturés et enfermés. Cet abri leur permet de nidifier dans de bonnes conditions, d’autant qu’il est équipé d’un système d’alimentation.
Ce sont ensuite deux agents du parc du château qui sont chargés de stériliser les œufs.

(extrait de l'article de Vosges-matin)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 5 septembre 2017 - Communication officielle → Implication locale

En 2017, ces maires accueillent le cirque Pinder qui détient des animaux

Frédéric Edelstein - Dompteur de fauves (...) Sandro Montez - Animaux exotiques (...) Sandro Montez - dressage de chiens
(extrait du programme)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 5 juin 2017 - Communication officielle → Implication locale

En 2017, ces maires accueillent le cirque de Saint-Petersbourg qui détient des animaux

face aux tigres de Sibérie et aux lions d'Afrique (...) La grande cavalerie des steppes mongoles (...) Les fascinants chameaux de Sibérie (...) L'impressionnant groupe mixte de fauves
(extrait du programme)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2017 - Vote

Souffrance des animaux dans les abattoirs : ces députés ne sont pas venus prendre part aux votes

En 5 ans de législature, la PPL n°4203 d'Olivier Falorni aura été la seule proposition de loi ayant pour objet la souffrance animale à être inscrite à l'ordre du jour. C'était donc pour tous les députés une occasion unique de débattre et voter sur un texte visant à réduire la souffrance des animaux. Pourtant 530 députés sur 577 n'ont pas saisi cette occasion.

Agir !

Interpellez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 juillet 2016 - Proposition de loi → Prise de position marquante

Proposition de loi N°3983 visant à interdire l'abattage sans "étourdissement" et à installer la vidéosurveillance dans les abattoirs

Notre société évolue en effet. Elle est soucieuse du bien-être des animaux, non seulement des animaux de compagnie mais aussi, et de plus en plus, des animaux dits de rente (...) le bien-être animal prend une place de plus en plus importante dans notre société, y compris pour les consommateurs juifs ou musulmans.
Nous proposons donc d’imposer, dans tout abattage, un étourdissement préalable à la saignée, réversible ou non. Cette disposition entraîne de fait l’abrogation de l’alinéa 2 ainsi que des alinéas 6 à 11 de l’article R. 214-70 du code rural et de la pêche maritime.
Nous proposons donc d’imposer un équipement de vidéosurveillance dans les abattoirs sur le poste d’abattage.
C’est en juin 1982 qu’entrait en vigueur la Convention européenne sur la protection des animaux d’abattage (...) Son article 16 dispose notamment que : « Les procédés d’étourdissement autorisés par les parties contractantes doivent plonger l’animal dans un état d’inconscience où il est maintenu jusqu’à l’abattage, lui épargnant en tout état de cause toute souffrance évitable.
Signataire de cette Convention européenne dès 1979, la France [a notamment souscrit au principe qui demande] l’étourdissement des animaux préalablement à leur abattage et maintenu jusqu’au moment de la saignée pour leur épargner toute souffrance évitable.

L’European Food Safety Authority (EFSA) déclare, en juin 2004, que «En raison de graves problèmes de bien-être animal lié à l’abattage sans étourdissement, un étourdissement doit toujours être réalisé avant l’égorgement » et que celui-ci doit induire « une perte de conscience et de sensibilité immédiate et univoque.
Le 24 novembre 2015, l’Ordre national des vétérinaires français déclare : « Tout animal abattu doit être privé de conscience d’une manière efficace, préalablement à la saignée et jusqu’à la fin de celle-ci.
(extraits de l'Exposé des motifs)

Agir !

Félicitez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 15 juillet 2016 - Communication officielle → Implication locale

En 2016, ces maires accueillent le cirque Medrano qui détient des animaux

la troupe d'animaux exotiques (chameaux, zèbres...), Le grand groupe mixte de fauves, Les animaux de la ferme, La grande cavalerie des Steppes mongoles...
(extraits du programme)
Lechmee, Mina et Kamala, enchaînées (cirque Medrano, 2011) :
éléphantes enchaînées
(crédit photo : Code animal)

Agir !

Interpellez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 1 juillet 2016 - Proposition de loi

Proposition de loi n°3915 visant à donner aux communes l'obligation et les moyens de stériliser les chats libres

Un nombre de plus en plus important de communes se trouvent confrontés à la multiplication des chats errants. (...) La présente proposition de loi a pour but de poser des bases claires en donnant aux collectivités les moyens juridiques de mener des campagnes de stérilisation des chats errants. Son impact en termes de traitement de l’animal et d’image de la commune n’est pas neutre.
Chaque intercommunalité doit disposer au moins d’une fourrière communale apte à l’accueil et à la garde des chiens errants ou des chiens et chats en état... (le reste sans changement)
Les charges résultant de l’application de la présente loi pour les collectivités territoriales sont compensées à due concurrence par la majoration de la dotation globale de fonctionnement et, corrélativement pour l’État, par la création d’un taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.
(extraits de la proposition de loi)

Agir !

Félicitez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 24 avril 2016 - Dans la presse

Michel Heinrich déplore la baisse du nombre de chasseurs et assure ces derniers de son soutien à l'Assemblée nationale

Invité à s’exprimer, le député Michel Heinrich souligna d’emblée la baisse du nombre de pratiquants. « C’est un souci national. Il faut attirer les jeunes qui sont sensibles à la biodiversité. Dans les Vosges, vous menez des actions remarquables, alors qu’au niveau national, la fédération a parfaitement suivi le projet de loi. On est ainsi arrivé à obtenir quelques garanties pour les chasseurs. »
Voilà qui devrait mettre du baume au cœur aux 6 591 spécialistes vosgiens.

(extrait de l'article de Claude Girardet, Vosges-matin)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 22 juillet 2015 - Proposition de loi

Proposition de loi N° 3018 visant à interdire l'accès aux corridas et aux combats de coqs aux moins de seize ans

Positif mais pas assez ambitieux

À bien des égards, les pouvoirs publics se sont fixés pour objectif de protéger les mineurs de l’obscénité et de la violence.
Assis dans les gradins d’une arène, aucun écran ne sépare les spectateurs d’une corrida des actes de barbaries qui sont infligés à l’animal. Pis encore, ces agissements prennent place dans une atmosphère qui les encourage. Or encourager des actes de cruautés exercées en public, accoutumer à la souffrance, à la vue du sang, pervertit l’éthique à transmettre aux nouvelles générations.
(extraits de l'Exposé des motifs)

Agir !

Encouragez-les