Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Jacques Boutault ?

Prises de position de Jacques Boutault classées par thème :

Dernières prises de position de Jacques Boutault (46 référencées)

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 8 novembre 2018 - Communication officielle → Implication locale

Vœu visant à promouvoir l'alimentation végétarienne dans les cantines et les restaurants de Paris

Aussi, sur proposition de Jacques Boutault, Joëlle Morel, David Belliard et les élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que :

  • un menu alternatif végétarien quotidien soit mis en place dans tous les restaurants scolaires et établissements gérés par la Ville,
  • deux repas végétariens par semaine soient mis en place pour toutes et pour tous dans ces mêmes lieux et établissements,
  • une journée végétarienne soit organisée à Paris, par exemple le 20 mars, “Journée internationale sans viande" en sensibilisant les professionnels de la restauration de notre ville.

(dispositions prévues par le vœu)
vœu retiré

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Animaux de compagnie

Chasse

Droit animal

Élevage

Zoo / Cirque

le 8 novembre 2018 - Communication officielle → Implication locale

Mission Animaux de la ville de Paris : amendements du Groupe Écologiste de Paris

Mettre en place une commission animale permanente à la Ville de Paris composée d’élu.e.s des différents groupes politiques et pouvant régulièrement auditionner l’ensemble des acteurs en lien avec la question animale
Ajouter une clause bien-être animal dans les marchés publics, concessions et autorisations administratives de la ville de Paris
Créer un nouveau métier au sein de la Ville : animalier
Travailler avec les services et les associations concernées à l’aménagement et la mise en place de dispositifs permettant aux personnes en situation d’errance de se rendre dans les structures d’hébergement d’urgence avec leurs chiens
Aménager 35 espaces canins sur l’ensemble de la ville de Paris, répartis équitablement sur le territoire pour que chaque maître ou maîtresse puisse avoir un parc canin à moins de 500 mètres de chez lui/elle (8-10 min à pieds) en lien avec les mairies d’arrondissement
Réaliser des campagnes régulières de recensement accompagnées par la médiatisation de campagne de stérilisation des chats errants en veillant à la mise en valeur des associations qui apportent ces soins
Autoriser par conventionnement 10 abris pour chats errants après présentation des abris déjà existants dans la Ville et une d’une cartographie des lieux potentiels en collaboration avec les associations concernées et les mairies d’arrondissement
Veiller à la mise en place systématique de nichoirs à moineaux et d’hôtels à insectes dans les programmes d’aménagement, de réaménagement de bâtiments ou d’espaces publics
Favoriser dès que cela est possible la présence d’animaux dits « communs » dans la ville afin de banaliser leur contact auprès des petit.e.s Parisien.ne.s comme des plus grand.e.s.
Construction et gestion de pigeonniers dans le cadre de chantiers jeunes
Relancer tous les piegonnoniers déjà existants dans la ville et en construire de nouveaux dont un à la Ferme de Paris
Poursuivre le dialogue engagé avec les circassien.ne.s pour accompagner leur reconversion sociale et économique pour des spectacles sans animaux sauvages, dans un délai raisonnable à déterminer avec ces derniers de deux ans
Ne plus autoriser dans la ville de Paris aucun spectacle fixe ou itinérant présentant des animaux sauvages, dans un délai de deux ans
Organiser un partenariat avec le concours des associations pour que les animaleries ne présentent que des animaux issus de refuges
(extraits des préconisations portées par les amendements)
L'ensemble des amendements ont été retirés au profit d’un vœu de l’exécutif concernant les animaleries

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 26 septembre 2018 - Communication officielle → Implication locale

Le Conseil de Paris a adopté à l'unanimité le vœu de l'exécutif relatif à la réalisation d'une stèle en hommage aux animaux tués durant les guerres

CONSEIL DE PARIS
SEANCE DES 24, 25, 26 et 27 SEPTEMBRE 2018

VŒU DE L’EXECUTIF

RELATIF A LA REALISATION D’UNE STELE EN HOMMAGE AUX ANIMAUX TUES DURANT LES CONFLITS

Considérant le vœu pour la création d’un monument aux animaux de guerre morts sur le champ de bataille de la Première Guerre mondiale, déposé par Jacques BOUTAULT, David BELLIARD et les élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP) ;

Considérant le vœu présenté par Jean-Pierre LECOQ, Marielle de SARNEZ et Alexandre VESPERINI relatif à la création d’un monument ou d’une stèle faisant mémoire des animaux tués au cours des conflits du 20ème siècle et notamment de la Première Guerre Mondiale ;

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 23 avril 2018 - Manifeste

Tribune demandant l'instauration des dimanches sans chasse et l'abolition de la chasse à courre, du piégeage et du déterrage

Nous sommes d’accord sur un point: il faut réformer la chasse (...) A ce titre, nous demandons l’instauration des dimanches sans chasse afin de respecter la sécurité des promeneurs et des familles; l’abolition de la chasse à courre; l’interdiction du piégeage et du déterrage; le développement de zones de tranquillité (sans chasse ni présence humaine) dans les espaces forestiers des domaines publics.
seuls 1,7% des Français chassent alors que 80% des personnes interrogées lors du sondage Ifop pour le collectif AnimalPolitique considèrent que la protection des animaux est une cause très importante.
(extraits de la tribune)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 mars 2018 - Communication officielle → Implication locale

Vœu pour interdire la pêche avec hameçon à ardillon à Paris

La Maire de Paris engage un dialogue et une sensibilisation des pêcheurs sur les effet de la pêche avec ardillons sur les poissons avec pour objectif que soit rendu obligatoire la pêche sans hameçon avec ardillon et avec des appâts non-vivants d'ici la fin de l'année 2019 sur le territoire parisien.
(extrait du vœu)
Vœeu rejeté

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 8 décembre 2017 - Communication officielle → Implication locale

Vœu des élus écologistes invitant Paris à s’exprimer en faveur de l’abolition de la détention d'animaux sauvages dans les cirques

Positif mais pas assez ambitieux

Aussi, sur proposition de Jacques Boutault, David Belliard et des élu.e.s du groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que la Ville de Paris en attendant les recommandations complètes de la mission Animaux en Ville sur cette question ; s’exprime en faveur de l’abolition de la captivité et de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques
(extrait du vœu)
Les vœux V194 (GEP) et V195 (MODEM) ont été rejetés.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 2 novembre 2017 - Source associative

Ces élus EELV de Paris participent à une conférence sur la fin de la détention des animaux sauvages dans les cirques

Jacques Boutault, maire du deuxième arrondissement de Paris qui accueillait la conférence, est intervenu pour rappeler que la préoccupation des animaux sauvages dans les cirques n’est pas récente, et que Anne Hidalgo elle-même avait signé « par erreur » une pétition en faveur d’une interdiction en 2011. (...) Le maire a également invité Fabienne Roumet, conseillère du treizième arrondissement de Paris et déléguée à la biodiversité et l’agriculture urbaine, et Douchka Markovic, adjointe au maire du dix-huitième arrondissement de Paris, à s’exprimer sur la question. Fabienne Roumet a évoqué la nécessité d’éduquer les enfants au respect du vivant. Elle a aussi fait un aparté sur les zoos qui, comme les cirques, ne sont qu’une « collection d’êtres vivants ».
(extrait de l'article Nikita Bachelard, LFDA)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 22 mai 2017 - Source associative → Prise de position marquante

Colloque au Sénat “La question animale : un enjeu majeur du XXIe siècle”

La question animale est un enjeu politique majeur. Qu’il s’agisse de la souffrance dans les élevages, les abattoirs, les cirques, les zoos, ou à travers l’expérimentation animale ou la corrida, la sensibilité des animaux non-humains est de mieux en mieux reconnue et appelle à repenser notre rapport avec les êtres vivants qui nous entourent.
Programme
Pour y répondre, Jean Desessard, sénateur de Paris, président du Groupe écologiste du Sénat, et Brigitte Gothière, porte-parole de l’association L214 - Éthique & animaux, ont convié des personnalités du monde politique, scientifique et universitaire à un colloque destiné à faire un point sur l’évolution de la connaissance autour de la question animale et à dresser un panorama des initiatives pour engager notre société vers un nouveau modèle de développement.
(extraits de la présentation de l'événement)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 janvier 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

Manifeste du CRAC Europe pour l'abolition de la corrida

Nous, soussignés, considérant que l’existence et la recrudescence de la barbarie tauromachique ne sont pas dignes d’un pays civilisé et sont en contradiction avec l’esprit républicain et démocratique, demandons l’abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521.1 du Code pénal, qui tolère que des sévices graves et des actes de cruauté soient infligés à des animaux sous couvert de tradition locale.
(extrait du manifeste)

Agir !

Félicitez-les