Photo de Loïg Chesnais-Girard

Loïg Chesnais-Girard agit contre les animaux

sur le thème de l'élevage
1.2/20
Pdt région - Bretagne
Logo PS PS

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Loïg Chesnais-Girard ?

Prises de position de Loïg Chesnais-Girard classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (5 référencées)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 28 février 2019 - Subvention → Local

5 000 000 € d'aides supplémentaires de la région Bretagne pour la filière avicole

Bâtiments neufs
Pour soutenir les investissements dans la filière volailles de chair, la Bretagne a lancé, hier, un appel à projets doté de 5millions d’euros. Élaboré avec la filière (Anvol), il répond à une vraie attente et va pouvoir accompagner chaque projet jusqu’à 50 000 €.

(extraits de l'article de Christophe Violette, Ouest-France)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 septembre 2018 - Dans la presse → Local

Pour le président de la région Loïg Chesnais-Girard, la désintensification de l'élevage en Bretagne n'est ni une urgence ni une priorité

Parfois montrée du doigt pour son modèle intensif et ses dérives, la Bretagne semble la plus concernée par cette question de la nourriture de qualité.
Depuis sa nomination en remplacement de Jean-Yves Le Drian, [Loïg Chesnais-Girard] a pu mesurer le poids des secteurs agricoles et agroalimentaires dans l’économie de la région. Et comprendre qu’on ne changera pas le modèle du grenier alimentaire français d’un claquement de doigts. « Nous prônons la diversité des modèles. Il faut arrêter avec la notion d’agriculture hors-sol, tout le monde a fait des efforts », résume l’élu, qui milite pour une agriculture raisonnée. « Mais on ne va pas non plus donner l’image de la ferme de Martine avec une vache et trois cochons.

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 juillet 2018 - Subvention → Local

Jusqu'à 15 000 000 € d'aides de la Région Bretagne pour la reprise du groupe Doux, pour maintenir un modèle à bout de souffle plutôt que d'en changer

Groupe DOUX : la Région prête à mettre jusqu’à 15 M€ sur la table

LES ÉLUS RÉGIONAUX ACCEPTENT LA PROPOSITION DE LOÏG CHESNAIS-GIRARD À L’UNANIMITÉ

Les élus régionaux ont adopté ce jour, à l’unanimité, la proposition permettant d’engager un soutien massif pouvant aller jusqu’à 15 M€, afin d’accompagner un projet de reprise du groupe Doux. « Avec la possibilité que nous avons, depuis octobre dernier, d’entrer au capital d’une entreprise privée, nous disposons désormais de tous les moyens pour prendre nos responsabilités », a souligné Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne.

(article de la Région, mars 2018)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 juillet 2018 - Subvention → Local

2 000 000 € de participation de la région Bretagne au capital de la société privée Yer Breizh, créée suite à la reprise de Doux

Pour la première fois en France, une région entre directement au capital d’une société privée. La collectivité bretonne est devenue le 2 juillet actionnaire de Yer Breizh (« poule de Bretagne », en breton), une société créée lors de la reprise du groupe volailler Doux, qui regroupe l’ensemble de la filière amont de l’ex-groupe Doux. Yer Breizh reprend 97 salariés, les activités aliments, reproduction, accouvage et élevage, et l’ensemble des contrats de plus de 240 éleveurs, pour 370 000 m2. (...) La région Bretagne en possède 5 %, et augmentera sa participation jusqu’à 33 %, soit deux millions d’euros, d’ici à trois ans.
(extrait de l'article de Raphaël Baldos, La Croix)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 24 janvier 2018 - Dans la presse → Local

7 500 € d'aides de la région Bretagne pour un syndicat d'éleveurs de bovins charolais

Olivier Allain, vice-président du conseil régional, a remis une participation de 7 500 € au syndicat des éleveurs de Charolais [dans] le cadre de la participation au Space 2017
Le Space, l’an dernier, mettait en vedette la race charolaise. 70 bovins de cette race, venus du Grand-Ouest, ont participé à ce 1er salon européen de l’élevage

(extrait de l'article de Ouest France)

Agir !

Interpellez-les