Photo de Michel Savin

Michel Savin agit contre les animaux

0.5/20
Sénateur - Isère
Classement : 241ème/348 sénateurs

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Michel Savin ?

Prises de position de Michel Savin classées par thème :

Dernières prises de position de Michel Savin (16 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par implication nationale/locale
par implication européenne
par type
par espèce
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 25 juin 2020 - Proposition de loi

Proposition de résolution européenne sénatoriale N° 571 visant à un déclasser les loups dans la Convention de Berne

Encourage les institutions européennes : (...) à constater que le loup a perdu son statut d’espèce strictement menacée, et en conséquence qu’il puisse passer de l’annexe II à l’annexe III de la Convention de Berne qui reconnait les espèces de faune simplement protégées : les États assurent le maintien de ces espèces par la réglementation de leur exploitation ;
En conséquence, encourage les États membres : (...) à engager rapidement les tirs de défense des troupeaux dans les territoires avec un nombre correspondant aux autorisations des représentants locaux de l’État, avec des moyens humains et matériels dédiés significatifs et sans territoires d’exclusion ;
– à assurer une égalité d’application des mesures dans tous les espaces protégés quel que soit leur statut.

(extrait de la proposition de résolution européenne)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 mars 2020 - Question parlementaire

Ces sénateurs demandent davantage de mesures contre les loups et un abaissement de leur protection

Les dispositions déjà mises en place paraissent aujourd'hui insuffisantes et incomplètes. Face à l'urgence de la situation, il s'agit désormais d'adopter de nouvelles mesures assurant l'équilibre entre pastoralisme et préservation du loup. Il a publié à ce sujet un rapport d'information (n° 433 (2017-2018)), intitulé « Politique du loup : défendre un pastoralisme au service de la biodiversité », adopté à l'unanimité par la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat.

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 octobre 2019 - Vote

192 sénateurs ont voté pour la répression des obstructions à la chasse et des lanceurs d'alerte qui filment la réalité des élevages

Amendement adopté par 192 voix contre 80.

Scrutin n° 1 - séance du 1 octobre 2019
sur l'amendement n° 2 rect. ter, présenté par M. Jean-Paul Prince et plusieurs de ses collègues, à l'article unique de la proposition de loi tendant à réprimer les entraves à l'exercice des libertés ainsi qu'à la tenue des évènements et à l'exercice d'activités autorisés par la loi

Résultat du scrutin

Nombre de votants : 339
Suffrages exprimés : 272
Pour : 192
Contre : 80

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 11 avril 2019 - Vote

Ces sénateurs ont voté pour les nombreux cadeaux aux chasseurs du projet de loi créant l'«Office français de la biodiversité»

Les groupes de LR, LREM, UDI-MoDem et du MRSL ont fait adopter au Sénat une version du texte créant l'« Office français de la biodiversité et de la chasse » comportant de nombreux cadeaux aux chasseurs :

  • punir d’un an d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende le fait d'empêcher, d'entraver ou de gêner un acte de chasse
  • possibilité pour les chasseurs de gérer les réserves naturelles
  • inscription des chasses dites « traditionnelles » à un « patrimoine national cynégétique »
  • rédaction des plans de chasse par les fédérations, et non plus par les préfets
  • application du principe de la « gestion adaptative », sans définition juridique ni fondement scientifique, à toutes les espèces, y compris protégées
  • 10 € d'aides supplémentaires de l'État par chasseur
  • promotion de la « chasse durable »
  • 10% du CA réservé aux chasseurs et pêcheurs

Les groupes du PS et du PC se sont abstenus.
LPO-Canard enchaîné
(article du Canard enchaîné repris dans un tweet de la LPO)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 11 avril 2019 - Vote

Ces sénateurs ont voté contre l'interdiction de la chasse le mercredi

À l'exception des quelques sénateurs, les membres présents des groupes LR, UDI, MoDem, LREM et MRSL ont voté contre l'amendement 117.
L'amendement a été rejeté par le Sénat à 215 voix contre 7 (96 abstentions, dont celles des membres des groupes du PS et du PCF)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 avril 2019 - Vote

Ces sénateurs ont voté contre retirer "de la chasse" de l'intitulé "Office français de la biodiversité et de la chasse"

A l'exception d'une poignée de sénateurs, les membres présents de ces groupes ont voté contre l'amendement 8 qui proposait de Remplacer les mots : Office français de la biodiversité et de la chasse par les mots : Office français de la biodiversité.
L'amendement a été rejeté par 212 voix contre 119.

Pas de prise de position référencée pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 11 juin 2018 - Amendement

Amendement COM276 visant à reporter de 2022 à 2025 l'obligation pour les restaurants collectifs publics de présenter un "plan pluriannuel de diversification de protéines"

Les structures servant plus de 200 couverts par jour devront présenter un plan pluriannuel de diversification de protéines (pour développer l’offre de protéines végétales). (...) L'objet de cet amendement vise à reporter à l'échéance à 2025 pour laisser le temps aux acteurs de la filière de se préparer à cet enjeu.
(extrait de l'objet de l'amendement, tombé en commission)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 janvier 2018 - Manifeste → Prise de position marquante

Tribune s'opposant au "plan loup" pour appeler à davantage de mesures contre les loups

Cosigné notamment par des parlementaires, des élus locaux, des éleveurs et différentes personnalités, le texte réclame le retrait du plan loup défendu par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique.
Estimant que la présence du loup met en danger l’élevage extensif des troupeaux

(extrait de l'article de Benoît Jourdain, Le Figaro)
Après 25 années d'expérimentation, la cohabitation s'est avérée impossible.
L'heure des choix politiques clairs est aussi arrivée sur le dossier du loup.
(extraits de la tribune)