ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 8 décembre 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante → Implication locale

Vœu des élus écologistes invitant Paris à s’exprimer en faveur de l’abolition de la détention d'animaux sauvages dans les cirques

Aussi, sur proposition de Jacques Boutault, David Belliard et des élu.e.s du groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que la Ville de Paris en attendant les recommandations complètes de la mission Animaux en Ville sur cette question ; s’exprime en faveur de l’abolition de la captivité et de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques
(extrait du vœu)
Les vœux V194 (GEP) et V195 (MODEM) ont été rejetés.

Vœu relatif à l’abolition de la captivité et de l’exploitation des animaux sauvages et au soutien par la Ville de Paris de toutes les formes de cirques qui préservent la condition animale

déposé par Jacques Boutault, David Belliard
et les élu-es du Groupe Ecologiste de Paris (GEP)

Considérant le vœu déposé par les élu.e.s écologistes en septembre 2016 sur la question des cirques avec animaux sauvages exerçant sur le territoire parisien, lequel a donné lieu à une démarche globale sur la question de la condition animale à Paris en permettant la création d’une mission Animaux en Ville,

Considérant qu’une des prérogatives de cette mission est de donner un avis sur la question des animaux sauvages dans les cirques pouvant se produire à Paris,

Considérant qu’il faut respecter le travail souverain de cette mission et en attendre les recommandations,

Considérant que la Ville de Paris et les arrondissements reçoivent chaque année plusieurs milliers de places gratuites pour des spectacles de cirque avec animaux sauvages,

Considérant que certaines caisses des écoles de la Ville de Paris font l’acquisition de places pour des spectacles de cirques avec animaux sauvages à destination du public scolaire,

Considérant la prise de conscience grandissante de la question de la souffrance animale en général et notamment de la question des animaux sauvages utilisés pour des numéros de cirque,

Considérant que cette conscience citoyenne en faveur du respect de la condition animale se traduit dans de nombreuses villes de France et de nombreux pays du monde par l’interdiction des numéros de cirque utilisant des animaux sauvages,

Considérant l’abattage en plein Paris le vendredi 24 novembre 2017 d’une tigresse échappée d’un cirque auquel notre municipalité avait accordé un droit d’occupation de l’espace public,

Considérant la répartition à Paris des compétences entre la commune-département représentée par la Maire et l’État représenté par le Préfet,

Aussi, sur proposition de Jacques Boutault, David Belliard et des élu.e.s du groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que la Ville de Paris en attendant les recommandations complètes de la mission Animaux en Ville sur cette question :

  • s’exprime en faveur de l’abolition de la captivité et de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques,
  • renonce à la distribution ou à l’achat de places de spectacles de cirque qui mettent en scène des animaux sauvages,
  • soutienne les formes de cirque sans animaux sauvages et respectant la condition animale.