Photo de Aurélia Beigneux

Aurélia Beigneux penche contre les animaux

9.8/20
Eurodéputée
Classement : 27ème/79 eurodéputés
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Aurélia Beigneux ?

Prises de position de Aurélia Beigneux classées par thème :

Dernières prises de position de Aurélia Beigneux (67 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 28 septembre 2020 - Question parlementaire → Européenne

3 eurodéputés demandent à la Commission européenne d'interdire l'abattage sans «étourdissement» préalable

Question avec demande de réponse écrite E-005279/2020 à la Commission des Eurodéputées :
Aurelia Beigneux (ID), Catherine Griset (ID), Annika Bruna (ID)

Générateur de souffrances pour l’animal, l’abattage rituel a vu sa demande exploser dernièrement. L’étourdissement préalable prévu par la législation y est refusé à l’animal. S’ensuivent de longues minutes d’agonie où des animaux encore vivants sont suspendus, puis dépecés vifs après avoir été égorgés.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 septembre 2020 - Question parlementaire → Européenne

3 eurodéputées demandent à la Commission de suspendre les exportations d’animaux vivants vers les pays tiers qui ne respectent pas la réglementation européenne en matière d’abattage

Question avec demande de réponse écrite à la Commission des Eurodéputées Annika Bruna (ID), Virginie Joron (ID), Aurelia Beigneux (ID)

Dans le cadre des exportations d’animaux vivants de l’Union européenne vers des pays tiers, principalement au Maghreb et au Moyen-Orient, le bétail subit un mode d’abattage particulièrement cruel.
Les organisations non gouvernementales (ONG) ont apporté la preuve manifeste d’une maltraitance généralisée dans les pays tiers importateurs: bovins suspendus par les pattes ou agrippés par les orbites encore conscients, animaux piétinant des cadavres, frappés ou égorgés par plusieurs coups de couteaux, saignés les uns devant les autres ou encore laissés sans eau en plein soleil...

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 septembre 2020 - Question parlementaire → Européenne

3 eurodéputées demandent à la Commission de renforcer les contrôles du respect des nomes en matière de transport maritime d’animaux vivants vers les pays tiers

Question avec demande de réponse écrite à la Commission des Eurodéputées Annika Bruna (ID), Aurelia Beigneux (ID), Virginie Joron (ID

L’Union européenne exporte chaque année par la mer trois millions d’animaux vivants vers le Maghreb et le Moyen-Orient, dans des conditions de transport déplorables.

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 6 août 2020 - Question parlementaire → Européenne

L’eurodéputée Aurelia Beigneux demande à la Commission de faire interdire le massacre de globicéphales aux Îles Féroé (Grindadráp).

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de l'Eurodéputée Aurelia Beigneux :

Le Grindadráp, à savoir le rabattage et le massacre de familles entières de dauphins pilotes, existe depuis le XVIe siècle. Ainsi, chaque année, des milliers de globicéphales sont tués au harpon ou au couteau, que ce soit pour leur viande ou par simple «tradition». Animaux sensibles dotés d’une intelligence complexe, menacés d’extinction, ils font de fait partie des espèces protégées par l’Union européenne(1)(2)(3).
Traditionnellement nécessaire pour nourrir la population féroïenne, cette pratique est devenue inutile. Les Îles Féroé affichent l’un des niveaux de vie les plus élevés d’Europe et les supermarchés de l’île sont approvisionnés quotidiennement.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 28 juillet 2020 - Question parlementaire → Européenne

Aurélia Beigneux demande à la Commission des mesures pour protéger les hamsters européens (grand hamster d’Alsace) menacés d'extinction

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de l'Eurodéputée Aurélia Beigneux :

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) (1) , fédération de 1 400 organisations de protection de la nature, vient d’alerter sur le risque d’extinction de 30 000 espèces sur les 120 000 recensées (2) . Pour ce qui est de la faune, le bilan est catastrophique.
En Europe, le bilan est loin d’être parfait et le grand hamster d’Alsace (Cricetus cricetus) (3) est passé dans la catégorie «danger critique». Comment ce mammifère, autrefois si répandu, se retrouve-t-il sur cette liste? Pour plusieurs raisons, parmi lesquelles l’extension de la monoculture, le développement industriel, la pollution lumineuse et les impacts de la mondialisation incontrôlée.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 avril 2020 - Question parlementaire → Européenne

2 eurodéputées demandent à la Commission de davantage lutter contre le trafic d'animaux sauvages

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de l'Eurodéputée Marie Toussaint :

Les zoonoses comme la COVID-19 représentent 75 % des maladies émergentes. La protection de la biosphère, la lutte contre la déforestation et contre le braconnage d’espèces menacées n’ont jamais été aussi urgentes.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 février 2020 - Question parlementaire → Européenne

11 eurodéputés demandent à la Commission de faire pour le «bien-être animal» des propositions législatives, de l'intégrer aux différentes stratégies tout en y allouant des ressources financières et humaines

Question avec demande de réponse orale à la Commission des Eurodéputés :
Sirpa Pietikäinen, Emil Radev, Petri Sarvamaa, Sarah Wiener, Petra De Sutter, Klaus Buchner, Heidi Hautala, Marie Toussaint, Yannick Jadot, David Cormand, Tilly Metz, Bas Eickhout, Francisco Guerreiro, Ernest Urtasun, Nikolaj Villumsen, Manuel Bompard, Younous Omarjee, Clare Daly, Anja Hazekamp, Malin Björk, Fabio Massimo Castaldo, Rosa D'Amato, Ignazio Corrao, Eleonora Evi, Piernicola Pedicini, Frédérique Ries, Hilde Vautmans, Pascal Durand, Chrysoula Zacharopoulou, Petras Auštrevičius, Martin Hojsík, Maria Noichl, Niels Fuglsang, Sylwia Spurek, Leszek Miller, Annika Bruna, Virginie Joron, Catherine Griset, Aurelia Beigneux

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 décembre 2019 - Manifeste → Européenne

11 eurodéputés ont respecté leur engagement de rejoindre l'Intergroupe sur le bien-être des animaux (VoteForAnimals2019)

L'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux est un Intergroupe au Parlement européen parrainé par le réseau d'ONG européennes animalistes Eurogroup For Animals.
Karima Delli, Pierre Larrouturou, Anne-Sophie Pelletier, Mounir Satouri et Salima Yenbou s'y étaient aussi engagés mais n'ont, pour l'heure, pas encore rejoint l'Intergroupe.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 décembre 2019 - Groupe d'études → Européenne

16 eurodéputés français sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux

Présidée par Anja Hazekamp, eurodéputée néerlandaise du Pvvd (parti pour les animaux des Pays bas), les principaux objectifs de ce groupe transpartisan sont la promotion du bien-être animal et de la préservation des espèces, l'amélioration de la législation de l'Union européenne et de son application ainsi que la diffusion des informations et des meilleures pratiques.
Intergroup 2019