Photo de Emmanuel Macron

Élevage : Emmanuel Macron agit contre les animaux victimes de l'élevage

3.1/20
Président

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Emmanuel Macron ?

Prises de position de Emmanuel Macron classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (58 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 septembre 2021 - Subvention → Nationale

10 000 000 € pour accompagner les couvoirs dans l’acquisition de machines d’ovo-sexage

L’État a prévu d’injecter 10 millions d’euros pour accompagner les cinq couvoirs-ponte français dans l’acquisition de machines d’ovo-sexage (10 millions d’euros budgétés sur le plan d’investissements France Relance).
(Extrait de l'article de Franck Jourdain, Ouest-France).

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 5 août 2021 - Autre réalisation → Nationale

Le gouvernement facilite les promotions sur les dindes, oies, chapons, poulardes..

Dans un arrêté en date du 5 août 2021 relatif à la liste des denrées pour lesquelles, par dérogation, l’encadrement des promotions n’est pas applicable, le gouvernement ajoute :
Dindes de Noël, oies, chapons, mini chapons, poulardes, chapons de pintade

(Article 1 de l'Arrêté du 5 août 2021 modifiant l’arrêté du 29 janvier 2021 relatif à la liste des denrées ou catégories de denrées alimentaires pour lesquelles, par dérogation, l’encadrement des promotions en volume prévu par les dispositions du C du II de l’article 125 de la loi no 2020-1525 du 7 décembre 2020 d’accélération et de simplification de l’action publique n’est pas applicable)

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 10 juin 2021 - Amendement → Nationale

Amendement 2175 du gouvernement visant à pérenniser la journée végétarienne hebdomadaire dans la restauration scolaire (expérimentation EGALiM)

Projet de loi

Lutte contre le dérèglement climatique

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 667 , 666 , 634, 635, 649, 650)

N° 2175

10 juin 2021

AMENDEMENT
présenté par

C
G
Le Gouvernement
ARTICLE 59

Alinéas 2 et 3

Remplacer ces alinéas par un alinéa ainsi rédigé :

« Art. L. 230-5-6. – I. – Les gestionnaires, publics et privés, des services de restauration collective scolaire sont tenus de proposer, au moins une fois par semaine, un menu végétarien. Ce menu peut être composé de protéines animales ou végétales et respecte, lorsqu’elles s’appliquent, les règles relatives à la qualité nutritionnelle des repas prévues à l’article L. 230-5.

Objet

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 4 mai 2021 - Question parlementaire → Nationale

Le ministre de l'Agriculture n'envisage pas d'interdire l'abattage des dindes avec suspension préalable des animaux conscients par les pattes

Réponse du ministère de l'Agriculture aux questions parlementaires des députées Danièle Obono, Laurence Trastour-Isnart, Hélène Zannier :

Réponse publiée au JO le : 04/05/2021 page : 3827

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 22 janvier 2021 - Amendement → Nationale

Amendement 413 du Gouvernement visant à reporter à 2025 la fin des élevages de visons (tombé)

Texte visé : Texte nº 3791, adopté par la commission, sur la proposition de loi de Mme Laëtitia Romeiro Dias et plusieurs de ses collègues visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale (3661 rectifié)
Stade de lecture : 1ère lecture (1ère assemblée saisie)
Examiné par : Assemblée nationale (séance publique)
TOMBÉ
(vendredi 29 janvier 2021)
Déposé par : Le Gouvernement
ARTICLE 15
À la fin de l’alinéa 2, substituer aux mots :

« deux ans après la promulgation de la loi n° du visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale »,

les mots :

« à compter du 1er janvier 2025 ».

Exposé sommaire

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2020 - Subvention → Nationale

Stratégie nationale protéines végétales : seulement 3% alloués à la promotion de la consommation de légumineuses

Seulement 3 des 100 millions de la stratégie y sont alloués, alors que c'est un levier majeur pour lutter contre la souffrance animale, la déforestation importée et le dérèglement climatique

En raison de son histoire et de la mondialisation des échanges, la France n’est aujourd’hui pas assez autonome dans sa production de protéines végétales, qu’elles soient à destination de l’alimentation animale ou bien humaine. En effet, la France ne produit que la moitié des matières riches en protéines nécessaires à l’alimentation des animaux (tourteaux de soja, de colza ou de tournesol…).
(CP du ministère de l'Agriculture)