Photo de Emmanuel Macron

Chasse : Emmanuel Macron

Président

penche contre les animaux

5/20
Visualiser le calcul de ses notes

Écrivez-lui ce que
vous en pensez !

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant la chasse (32 référencées)

Logo LREM LREM

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 juillet 2017 - Communication officielle

Le Ministre de la transition écologique et solidaire et le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation signent un arrêté portant à 40 le nombre de loups pouvant être abattus

Nicolas Hulot, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont signé le 18 juillet l’arrêté fixant le nombre maximal de loups dont le prélèvement pourra être autorisé pour la période 2017-2018.
L’arrêté fixe à 40 le nombre de loups pouvant être prélevés. Au-delà d’un seuil intermédiaire de 32 loups, les tirs de prélèvement ne seront plus autorisés. Seuls des tirs de défense ou de défense renforcée pourront avoir lieu, lorsque les loups sont en situation d’attaque et l’éleveur en situation de défense de son troupeau.

Logo LREM LREM Logo PRG PRG

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 juin 2017 - Dans la presse

Les ministres de la Transition écologique et de l'Agriculture, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, autorisent l'abattage de deux loups supplémentaires

Les ministres de la Transition écologique et de l'Agriculture, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, ont autorisé l'abattage de deux loups supplémentaires. Cette décision porte à 40 le nombre de ces animaux pouvant être tués sur une année, selon un arrêté publié au journal officiel.
«En supplément du nombre maximum fixé par l'arrêté du 5 juillet 2016 et par l'arrêté du 10 avril 2017, la destruction de deux loups (mâles ou femelles, jeunes ou adultes) peut être autorisée par les préfets», d'ici au 30 juin, indique l'arrêté publié vendredi et cosigné par les deux ministres. Ces tirs sont autorisés par dérogation, le loup étant une espèce protégée en Europe.

Logo LREM LREM

a penché contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 18 avril 2017 - Source associative

Emmanuel Macron ne s'engage pas à modifier la loi pour étendre aux animaux sauvages (y compris non captifs) la notion de sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux

Evitement inquiétant de la nécessité de faire évoluer la loi

Que propose Emmanuel Macron pour étendre à l’animal sauvage même non captif la notion de sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux
La demande sociale pour agir contre la cruauté envers les animaux est forte : nous expertiserons les actions concrètes (par exemple de sensibilisation, formation…) à mettre en œuvre pour lutter efficacement contre de tels agissements.

(extrait des réponses d'Emmanuel Macron à la LPO)

Logo LREM LREM

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 avril 2017 - Source associative

Emmanuel Macron souhaite davantage organiser l'accueil des animaux qui sont victimes de trafics

Organiser l’accueil des animaux issus du trafic sur les principaux points d’entrée du territoire, aéroports et ports ?

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 avril 2017 - Source associative

Emmanuel Macron ne remet pas en cause la chasse de nuit, ni la chasse le dimanche

Que propose Emmanuel Macron pour restreindre la pratique de la chasse la nuit et le dimanche ?

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 avril 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron sur le lobby des chasseurs : «j'écoute toujours cette voix»

C'est quelqu'un dont j'écoute toujours les conseils, qui connaît très bien en effet le monde de la chasse et de la ruralité. Donc j'écoute toujours cette voix.
(propos d'Emmanuel Macron au sujet de Thierry Coste, figure emblématique du lobby des chasseurs)

Logo DLF DLF Logo LREM LREM Logo FN FN Logo LO LO Logo LR LR Logo NPA NPA Logo PS PS

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 mars 2017 - Manifeste

Ces candidats à la présidentielle ne se sont pas encore prononcés sur les mesures du collectif du 21 septembre

Le Collectif interroge les candidat(e)s à l'élection présidentielle :
Quelles sont leurs intentions vis à vis du monde de la chasse ? Comment se positionnent-ils par rapport aux propositions du Collectif du 21 Septembre ?
Un questionnaire a été adressé aux candidats aux différentes primaires et aux candidats déclarés ...
(...)
Nous vous invitons à écrire et interroger les candidats. En utilisant ce lien, vous pouvez aisément les questionner en utilisant le mode de communication qui vous convient (courriel ou réseaux sociaux ) : les adresses sont pré-chargées ! Le Collectif du 21 septembre vous remercie de vos contributions ...

(extrait de la page de présentation)
Jean Lassalle, Jacques Cheminade et François Asselineau n'ont pas encore été contactés par le collectif du 21 septembre.

Logo LREM LREM

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 25 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron intègre Thierry Coste comme conseiller pour séduire l'électorat chasseur

Il a été la plume de Nicolas Sarkozy sur les questions cynégétiques en 2007, puis celle de François Hollande sur la chasse, la pêche et la ruralité en 2012. Thierry Coste, l’éminence grise historique du monde de la chasse, conseille désormais Emmanuel Macron pour l’aider dans sa stratégie de conquête d’un électorat rural de plus en plus protestataire. C'est le sénateur de la Côte-d'Or, François Patriat, qui est à l'origine de leur rencontre.
(extrait de l'article du Figaro)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron a « beaucoup d’autres choses à faire » que d'écouter les 80% de Français qui jugent la cause animale importante

Macron ne souhaite pas non plus "rouvrir le sujet" du bien-être animal, pas plus que celui des chasses traditionnelles. "Il faut laisser respirer les gens, arrêter d’emmerder les Français. Vu l’état du pays, j’ai beaucoup d’autres choses à faire.
(propos tenus par Emmanuel Macron devant l'Assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs, extrait de l'article de Sophie Brunn, France Télévisions)
Selon une enquête d'opinion de mars 2017, 80% de Français inscrits sur les listes électorales jugent la cause animale importante, dont 38% "très importante".

Logo LREM LREM Logo LR LR

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron et François Fillon viennent courtiser les chasseurs à l'occasion de l'Assemblée générale de la FNC

A l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) accueille François Fillon et Emmanuel Macron venus défendre leurs propositions sur la chasse, la ruralité et la protection de la faune et la flore. Une étape à ne pas négliger tant le poids du vote chasseur peut être déterminant lors d’un scrutin. Selon la FNC, il y a plus d'1,1 million de chasseurs dans l’Hexagone.
(extrait de l'article de David Douïeb, LCI)