Photo de François de Rugy

François de Rugy penche contre les animaux

7.6/20
Député - Loire-Atlantique 1ère circonscription

Agir !

Interpellez-le

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à François de Rugy ?

Prises de position de François de Rugy classées par thème :

Dernières prises de position de François de Rugy (82 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 février 2019 - Question parlementaire

Le ministre de la Transition écologique et solidaire refuse d'envisager l'abolition de l'élevage d'animaux pour leur fourrure

L'élevage des animaux destinés à la production de fourrure est une activité qui préoccupe un nombre grandissant de nos concitoyens. (...) La loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable, portée par le ministre de l'agriculture et de l'alimentation et promulguée le 1er novembre 2018, comporte plusieurs mesures [qui] vont trouver à s'appliquer aux élevages des animaux à fourrure en France.
(extrait de la réponse du ministère)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 25 février 2019 - Loi

Arrêté interdisant aux veneurs de mettre à mort un animal à proximité des habitations

Positif mais pas assez ambitieux : l'arrêté n'interdit pas la poursuite de l'animal si les chasseurs parviennent à l'éloigner des habitations

L'arrêté n'oblige pas les veneurs à "grâcier" l'animal ayant trouvé refuge dans un jardin ou une zone commerciale.
L'arrêté contraint les chasseurs à «faciliter le déplacement de l'animal loin de la zone habitée» et dispose qu'en cas d'impossibilité d'éloigner l'animal «l'autorité publique évalue la situation et décide de faire procéder à l'anesthésie de l'animal par le vétérinaire, aux frais de l'équipage, ou à défaut, de procéder à sa mise à mort».

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 22 janvier 2019 - Question parlementaire

Le ministre de l'Écologie refuse d'envisager d'envisager l'interdiction de la chasse des alouettes à la matole

Le mode de chasse traditionnel des alouettes des champs aux pantes et matoles entre dans le cadre dérogatoire de la directive 2009/147/EC qui introduit pour les prélèvements, la notion de « petite quantité ». Celle-ci est définie comme au maximum 1 % de la mortalité annuelle de la population concernée. L'ensemble des installations de chasse aux alouettes étant distribué sur le quart Sud-Ouest de la France, cette disposition a nécessité de disposer d'estimations à la fois sur la mortalité des oiseaux ainsi que sur les effectifs succeptibles de transiter ou rejoindre la région Sud-Ouest.
(extrait de la réponse du Ministère de la Transition écologique et solidaire à une question écrite de Frédérique Tuffnell)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 22 janvier 2019 - Question parlementaire

Interdiction totale du commerce de l'ivoire sur le territoire français : le Ministre de l'Écologie ne l'envisagerait pas encore

Absent du débat

Au plan européen, des lignes directrices ont été publiées le 17 mai 2017 au Journal officiel de l'Union européenne (EU) suspendent les expéditions d'ivoire brut hors de l'Union à compter du 1er juillet 2017. Elles durcissent également les conditions de dérogations ponctuelles à l'interdiction de commerce actuellement en vigueur au sein de l'UE pour tous les objets en ivoire d'éléphant, hormis les antiquités. La Commission européenne travaille maintenant à déterminer si l'Union doit mettre en place des restrictions supplémentaires, eu égard à l'objectif de réduction du braconnage de l'éléphant et du trafic international de l'ivoire.
(extrait d'une des réponses du Ministère de la Transition écologique et solidaire aux questions écrites de 10 députés)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 janvier 2019 - Loi

Projet d'arrêté autorisant par dérogation la chasse de 5000 oies cendrées en février

Les chasseurs de gibier d’eau réclament depuis des années de pouvoir tirer les oies après le 31 janvier. Un projet d’arrêté de dérogation pour février 2019 est actuellement ouvert à une consultation publique, sur le site internet du ministère de la Transition énergétique. (...) Le président Emmanuel Macron avait promis, en février dernier, que cette vieille revendication des chasseurs de gibier d’eau serait exaucée en 2019, lors d’une rencontre avec Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs.
(extrait de l'article de Denis Desbleds, Le Courrier Picard)
La LPO invite à répondre « Je suis contre » ou « Je suis opposé(e) » à cette consultation publique et propose des éléments de compréhension et de réponse afin de vous aider à élaborer une réponse personnelle.
Les prélèvements sont fixés à 5000 oies cendrées, pour la période du 1er février au 28 février 2019.
(extrait du projet d'arrêté soumis à consultation)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 25 décembre 2018 - Question parlementaire

Détention des cétacés: le ministre de l'Écologie "discute" et "est à l'écoute" mais ne s'engage pas à y mettre fin

Manque d'engagement inquiétant

À la suite à cette décision, des discussions ont été engagées (...) afin de retravailler les prescriptions à fixer pour ces établissements
Le ministère de la transition écologique et solidaire est à l'écoute de l'ensemble des différents acteurs (...) une analyse sera conduite sur les impacts des différentes options
(extraits de la réponse aux questions des députées Samantha Cazebonne, Emilie Guérel, Loïc Dombreval et Patricia Gallerneau)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 25 décembre 2018 - Question parlementaire

Détention des animaux sauvages dans les cirques: pour le ministre de l'Écologie améliorer les conditions d'hébergement des animaux constituerait une réponse satisfaisante

Position irréaliste et inquiétante

Ainsi, en réponse, il est nécessaire que les cirques détenant des animaux sauvages s'engagent dans une démarche d'amélioration constante de leur fonctionnement et des conditions d'hébergement des animaux pour y améliorer leur bien-être. Cette démarche pourra être concertée au sein de la commission nationale des professions foraines et circassiennes, commission qui a été créée fin 2017 pour appréhender dans leur globalité toutes les difficultés rencontrées par la profession circassienne.
(extrait de la réponse du Ministre de la Transition écologique et solidaire à une question écrite du député Dimitri Houbron)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 octobre 2018 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le ministre de l'Écologie s'oppose à l'instauration des "dimanches sans chasse"

On a le droit de se promener à pied ou à vélo, dans des endroits où il peut y avoir de la chasse, en toute sécurité", a-t-il indiqué, tout en refusant d’interdire la chasse tout ou partie du week-end, comme le réclament quelque 200000 signataires d’une pétition. Une pratique pourtant répandue et appliquée dans tout le reste de l'Europe occidentale.
(extrait de l'article du Dauphiné)

Agir !

Interpellez-le

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 16 octobre 2018 - Question parlementaire

Le ministre de l'Écologie "envisage de lancer une réflexion sur l'évolution" de l'arrêté réglementant la détention des ours dans le cadre de spectacles itinérants

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

l'utilisation de ces animaux dans un tel contexte n'est souvent pas justifiée sur le plan pédagogique, ni artistique et donc non conforme à l'article 3-II de l'arrêté du 18 mars 2011 précité. Par ailleurs, au regard de la préoccupation croissante de la société sur la place des animaux sauvages dans les établissements itinérants, il est envisagé de lancer une réflexion sur l'évolution de cet arrêté.
(extrait de la réponse à la question de la députée Claire O'petit)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 27 septembre 2018 - Loi

Arrêtés autorisant par dérogation la chasse de centaines de milliers d'oiseaux à la glu, à la matole, aux pantes...

Le nouveau ministre François de Rugy notamment en charge de la biodiversité impose une démarche contre-nature. Malgré près de 27 000 avis défavorables de Françaises et de Français déposés lors des 3 consultations publiques lancées cet été, François de Rugy vient de signer 11 arrêtés pour la saison 2018-2019 sur les projets de piégeage des oiseaux, autorisant la capture de 106 500 alouettes des champs par les pantes et matoles dans le Sud-Ouest, de 42 500 grives et merles en PACA, de 200 vanneaux huppés, 10 pluviers dorés et 5 800 grives aux tenderies dans les Ardennes.
(extrait de l'article de la LPO)