Photo de Jean-Noël Cardoux

Jean-Noël Cardoux agit contre les animaux

0.7/20
Sénateur - Loiret
Classement : 234ème/348 sénateurs
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Jean-Noël Cardoux ?

Prises de position de Jean-Noël Cardoux classées par thème :

Dernières prises de position de Jean-Noël Cardoux (48 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 5 avril 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Nationale

Soirée de présentation des actions menées au Sénat en faveur des chasseurs

Une soirée débat sur le thème « La chasse et la biodiversité » est proposée le samedi 16 avril, à 18 h 15, à la Maison du cerf de Villeny, place de l'Église. (...) Jean-Noël Cardoux, sénateur du Loiret et président du groupe chasse et pêche au Sénat, présentera le rôle du Sénat et les actions qui sont menées. Alain Vasselle, sénateur de l'Oise et également membre du groupe chasse au Sénat, fera part des amendements proposés.
(extrait de l'article de la Nouvelle République)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 16 mars 2016 - Source associative → Nationale

Le sénateur Jean-Noël Cardoux remercié par la FNC pour avoir défendu tous les amendements des chasseurs

Le Président Baudin a remercié le Sénateur Cardoux, Président du groupe chasse au Sénat, qui a défendu bec et ongles tous les amendements proposés par la FNC pour gommer de la loi biodiversité les dispositions anti-chasse et y introduire de réelles avancées.
(extrait de l'article de la FNC)

[Le rapport moral de la FNC] dressa le bilan de 6 ans de présidence, marqués par ce qu’il faudra bientôt appeler la « méthode Baudin », consistant d’abord à remettre les chasseurs dans tous les circuits. « Nous siégeons désormais dans les instances forestières, sanitaires, et environnementales. (...) [Le président Bernard Baudin] affiche à son bilan la reconnaissance des valeurs économiques et écologiques de la chasse (...) Le champs d’action des chasseurs s’est étendu aux nouvelles missions éducatives, sanitaires et sécuritaires.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 février 2016 - Source associative → Nationale

Jean-Noël Cardoux opposé aux dimanches sans chasse

Interdire la chasse la dimanche serait une nouvelle atteinte aux libertés individuelles au détriment, encore, des classes moyennes vivant dans un monde rural. Le dimanche est bien souvent le seul jour où ces personnes peuvent s’adonner à leur passion. La campagne orchestrée actuellement pour supprimer la chasse le dimanche utilise comme bien souvent la désinformation en faisant appel à la sensiblerie d’une population bien éloignée de la ruralité. Sous une telle couverture elle dissimule la véritable intention de ses initiateurs : parvenir par grignotages successifs à interdire totalement la chasse dans notre pays. Chacun doit en prendre conscience et ne pas être dupe.
(extrait des propos Jean-Noël CARDOUX, Sénateur du Loiret et Président du groupe d'études Chasse et Pêche du Sénat)
79% des Français sont favorables à l’arrêt de la chasse le dimanche.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 janvier 2016 - Amendement → Nationale

Amendements N°1 et 79 visant à reconnaître la chasse comme "valeur d'usage" de la biodiversité

il est important de faire référence à toutes les valeurs reconnues à la biodiversité par la société pour inspirer l'action dans ces domaines (...) y compris les valeurs d'usage, reconnues comme légitimes, telles que la chasse, la pêche, la cueillette, la randonnée...
[La Valeur de] la biodiversité comme pourvoyeuse de ressources, de services et d'usages (valeur d'usage ou « instrumentale ») (...) doit être consacrée par l'actuel projet de loi
(extrait des amendements)
Amendements adoptés

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 janvier 2016 - Amendement → Nationale

Amendement N°9 visant à retirer la chasse de la sphère de compétence du Comité national de la biodiversité (CNB)... pour laisser la chasse au CNCFS

Le Comité national de la biodiversité ne doit pas pouvoir se saisir d'office de n'importe quel sujet au risque de se substituer à des commissions consultatives existantes comme (...) le conseil national de la chasse et de la faune sauvage.
(extraits de l'objet)
Amendement rejeté

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 janvier 2016 - Amendement → Nationale

Amendements N°10 et 538 visant à retirer la chasse de la sphère de compétence du Conseil national de la protection de la nature (CNPN)... pour laisser la chasse au CNCFS

Le Conseil national de la protection de la nature ne doit pas pouvoir se saisir d'office de n'importe quel sujet au risque de se substituer à des commissions consultatives existantes comme (...) le conseil national de la chasse et de la faune sauvage.
(extraits de l'objet)
Amendement rejeté

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 janvier 2016 - Amendement → Nationale

Amendements N°4, 8, 83, 84, 534 et 535 visant à maintenir le Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (CNCFS) hors du Comité national de la biodiversité (CNB)

La disparition du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage constituerait une erreur pour la biodiversité en général et la chasse en particulier. (...) Le Conseil national de la chasse et de la faune sauvage est non seulement représentatif de la filière cynégétique mais aussi de l’ensemble des parties prenantes (agriculteurs, forestiers et écologistes). (...) La chasse ne saurait se résoudre à être un diverticule de la biodiversité de par sa dimension associative, culturelle et économique.
(extraits des amendements)
Amendements adoptés

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 décembre 2015 - Question parlementaire → Nationale

Jean-Noël Cardoux demande l'intégration des piégeurs au conseil national de la chasse et de la faune sauvage

La législation pour le piégeage des animaux nuisibles existe depuis 1984. Cette activité, qui regroupe 21 400 piégeurs en France, est rattachée au ministère de l'écologie et du développement durable qui fixe par arrêté la liste des espèces pouvant être classées nuisibles après avis du conseil national de la chasse et de la faune sauvage.
Jean-Noël Cardoux demande à la ministre de l'écologie si elle envisage d'intégrer des représentants des piégeurs dans la composition du conseil national de la chasse et de la faune sauvage
(extraits de la question)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 décembre 2015 - Question parlementaire → Nationale

Jean-Noël Cardoux s'oppose à l'ajout de la sarcelle d'été et de la bécassine des marais dans la liste des espèces protégées en Somme

Question Parlementaire de Jean-Noël Cardoux, sénateur du Loiret :

M. Jean-Noël Cardoux attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur un arrêté départemental comportant l'ajout de deux oiseaux, la sarcelle d'été et la bécassine des marais, comme espèces protégées dans les marais arrière-littoraux de la Somme en zone de protection spéciale (ZPS).
Ces zones sont des espaces cynégétiques importants surtout pour la chasse des bécassines.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 décembre 2015 - Question parlementaire → Nationale

Jean-Noël Cardoux demande l'autorisation du port de l'épieu pour les chasseurs

Depuis quelques années, (...) l'usage de l'épieu pour servir les animaux blessés (...) se développe. (...) Or, le fait de porter ou transporter, sans motif légitime, une arme de catégorie D est un délit passible d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende (art. L. 317-8 du code de la sécurité intérieure).
[Jean-Noël Cardoux demande à la ministre de l'écologie] de bien vouloir lui préciser si cette action de chasse précise pour achever un animal blessé peut constituer un motif légitime pour autoriser le port de l'épieu [et] si elle envisage de modifier la réglementation pour autoriser le port de l'épieu lors de battues de grands gibiers uniquement dans le but de servir des animaux mortellement blessés.
(extraits de la question)