Photo de Jean-Noël Cardoux

Droit animal : Jean-Noël Cardoux agit contre les animaux

0.7/20
Sénateur - Loiret
Classement : 249ème/348 sénateurs
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Jean-Noël Cardoux ?

Prises de position de Jean-Noël Cardoux classées par thème :

Prises de position concernant le droit animal (5 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par implication nationale/locale
par implication européenne
par type
par espèce
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 4 février 2020 - Question parlementaire

DU de Rennes 2 « Animaux et société » : 3 parlementaires souhaitent censurer une intervention sur l'Ethique animale

Question écrite n° 13932 de M. Jean-Noël Cardoux sénateur (Loiret - Les Républicains) :

M. Jean-Noël Cardoux attire l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation sur l'intervention de militants anti-spécistes dans le cadre d'un diplôme universitaire de l'université Rennes 2.
Depuis la rentrée 2019, l'association L214 participe à l'enseignement d'un diplôme intitulé « Animaux et société » correspondant à une formation de soixante-dix heures consacrée à la question des rapports entre l'homme et les animaux.

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 juin 2018 - Amendement → Prise de position marquante

Amendement 380 visant à supprimer la possibilité pour les associations de se porter partie civile en cas de maltraitance

Cet amendement a pour objet de mettre fin à des pratiques abusives des associations dont l'objet est la défense et la protection des animaux. (...) leur permettre de se porter partie civile participe à engorger encore plus notre institution judiciaire.
Amendement retiré

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Chasse

Droit animal

Élevage

Mer & pisciculture

le 12 juin 2014 - Question parlementaire

Jean-Noel Cardoux s'inquiète des conséquences de la reconnaissance du caractère sensible de l'animal sur l'élevage, la chasse et la pêche

la qualification « d'être vivant doué de sensibilité » [...] procède d'une théorie directement inspirée de certains groupuscules anglo-saxons, nés aux États-Unis que l'on qualifie de « végétaliens » [...] ils partent du principe que les plantes peuvent souffrir
comment cette valeur affective [...] peut s'appliquer dans le contexte, tout à fait naturel, de la prédation entre animaux ou de la filière de l'élevage, mais aussi de la chasse et de la pêche ?