5850 prises de position

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 30 janvier 2019 - Source associative → Implication locale

Le maire de Lyon nie la souffrance des animaux sauvages en captivité et souhaite continuer à accueillir les cirques concernés

Indépendamment de l'aspect réglementaire de la question, il convient de préciser que les animaux présentés sont soit des animaux domestiques, soit des animaux nés et ayant toujours vécu en captivité. Il faut donc se garder d'un excès d'anthropomorphisme ou d'une référence à la vie sauvage que ces animaux n'ont jamais connue.
(extrait de la réponse de Gérard Collomb à Paris Animaux Zoopolis)
Pour rappel :
La Fédération des vétérinaires d'Europe « recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d'interdire l'utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l'Europe, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux. »
L'Ordre des Vétérinaires (France) « confirme la recommandation ainsi prise par la FVE de promouvoir l'interdiction dans les Etats européens de l'usage des mammifères sauvages dans le cadre de cirques itinérants, qui ne peuvent satisfaire aux besoins physiologiques et sociaux de ces animaux. »

Agir !

Interpellez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 29 janvier 2019 - Subvention → Implication locale

30 000 000 € de subventions de la communauté d'agglomération pour le zoo d’Isle de Saint-Quentin

En 2019, près de 30 millions d’euros y sont consacrés. Le délégué, Olivier Tournay (PCF) fait la remarque : « La mesure phare du budget investissement serait le parc animalier. Outre le fait qu’à titre personnel, je ne trouve en rien réjouissant de voir des animaux enfermés dans des cages, fussent-ils nés en captivité, je ne suis absolument pas convaincu que l’urgence est de s’orienter vers cette opération. En termes de services publics de l’eau, de transport, il y a là d’autres priorités. »

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 janvier 2019 - Question parlementaire

Trafic d'animaux sauvages: 4 députés demandent au gouvernement davantage de structures d'accueil et de coopération avec les ONGs

Le trafic d'animaux sauvages atteint la troisième place au classement des activités illégales, derrière le trafic de drogue et celui des armes.
Actuellement les structures dédiées manquent d'infrastructures, d'appui financier et administratif.
Cette coopération, qui existe via d'autres structures (entre IFAW et Interpol, par exemple), semble être aussi nécessaire sur le territoire national
savoir quelles actions supplémentaires le Gouvernement entend engager afin d'assurer une meilleure prise en charge des animaux saisis issus du trafic.
(extraits des questions)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 janvier 2019 - Question parlementaire

Le député David Habib demande au Gouvernement de soutenir la chasse des alouettes aux pantes

Ce texte définit pour la saison à venir un quota de 106 500 oiseaux pour les 4 départements, soit 3 fois moins que le quota précédent. (...) Il lui demande donc quelles mesures concrètes vont être mises en place afin de conserver ce type de chasse traditionnelle.
(extrait de la question)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 25 janvier 2019 - Subvention → Implication locale

105 700€ de subventions de la ville de Massy pour le Festival International du Cirque qui exploite des animaux

Rappel des faits :
La Mairie de Massy soutient l'organisation du Festival International de Cirque qui utilise des animaux. La subvention accordée pour cette année s'élève à 105 700€ !
De plus, le Maire de Massy a pris 2 arrêtés municipaux visant à interdire la distribution de tracts et la tenue de manifestations aux abords du Festival. Une manif était prévue par le Collectif Sur Terre Avec Nous qui a été dans l'obligation de l'annuler.

(extrait du post Facebook de Paris Animaux Zoopolis)

Agir !

Interpellez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 22 janvier 2019 - Question parlementaire

La députée Sandrine Josso demandent davantage de mesures contre les cormorans... dans l'intérêt de l'industrie piscicole

En effet, depuis de nombreuses années, l'augmentation des populations d'oiseaux piscivores, en particulier les cormorans, une espèce protégée, a eu un impact fort sur la filière, entraînant une baisse de la production française. La prolifération de ces oiseaux constitue une véritable nuisance et une véritable menace pour la pérennité de la filière piscicole.
(extrait de la question)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 22 janvier 2019 - Question parlementaire

Trafic d'animaux sauvages: l'eurodéputé Philippe Loiseau demande à la Commission davantage de structures d'accueil

Le manque d'infrastructures, l'absence d'appui financier et administratif aux structures dédiées à la mise en quarantaine, et à l'accueil à court et long terme, sont un vrai défi. Par ailleurs, l'absence d'un protocole fixant les modalités de retour dans les habitats d'origine conduit, de façon inévitable, à une saturation des centres.
Quelles sont les mesures envisagées par la Commission pour créer une quarantaine sanitaire obligatoire pour l'accueil des animaux saisis issus d'un trafic?

(extrait de la question)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 22 janvier 2019 - Question parlementaire

La députée Émilie Guerel demande au Gouvernement d'envisager la stérilisation systématique des chats errants

il apparaît toutefois difficile aujourd'hui de lutter efficacement contre la propagation des chats errants en France. Dès lors, elle souhaiterait connaître la position du Gouvernement sur la stérilisation systématique des chats errants dans des lieux publics.
(extrait de la question)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 22 janvier 2019 - Question parlementaire

Le ministre de l'Écologie refuse d'envisager d'envisager l'interdiction de la chasse des alouettes à la matole

Le mode de chasse traditionnel des alouettes des champs aux pantes et matoles entre dans le cadre dérogatoire de la directive 2009/147/EC qui introduit pour les prélèvements, la notion de « petite quantité ». Celle-ci est définie comme au maximum 1 % de la mortalité annuelle de la population concernée. L'ensemble des installations de chasse aux alouettes étant distribué sur le quart Sud-Ouest de la France, cette disposition a nécessité de disposer d'estimations à la fois sur la mortalité des oiseaux ainsi que sur les effectifs succeptibles de transiter ou rejoindre la région Sud-Ouest.
(extrait de la réponse du Ministère de la Transition écologique et solidaire à une question écrite de Frédérique Tuffnell)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 22 janvier 2019 - Question parlementaire

2 députés demandent des actions contre la reprise de la chasse commerciale des baleines par le Japon

Le 26 décembre 2018, le Japon a en effet annoncé son retrait de la commission baleinière internationale (CBI), instance de 89 membres, dont il était devenu membre en 1951. Il reprendra ainsi la capture de cétacés à des fins commerciales, dès juillet 2019. Cette déclaration succède à des années de manquements du Japon à ses obligations internationales. Depuis 1987, le Japon a délivré des permis spéciaux de captures de baleines sous couvert de recherches scientifiques, invoquant alors l'article VIII de la convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine du 2 décembre 1946.
quels moyens seront mis en œuvre pour faire respecter les droits français sur la ZEE de Tromelin et empêcher toute pêche non autorisée et plus particulièrement la chasse à la baleine.
(extraits des questions)