Photo de Younous Omarjee

Younous Omarjee agit pour les animaux

18.9/20
Eurodéputé

Agir !

Félicitez-le

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Younous Omarjee ?

Prises de position de Younous Omarjee classées par thème :

Dernières prises de position de Younous Omarjee (84 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 février 2019 - Amendement → Europe

Amendement n°22 visant à mettre fin aux exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Amendement 22
Anja Hazekamp, Stefan Eck, Merja Kyllönen, Rina Ronja Kari, Younous Omarjee,
Patrick Le Hyaric, Dimitrios Papadimoulis, Barbara Spinelli, Stelios Kouloglou,
Kostadinka Kuneva, Helmut Scholz
au nom du groupe GUE/NGL
Rapport A8-0057/2019
Jørn Dohrmann
Protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union
(2018/2110(INI))
Proposition de résolution
Paragraphe 88 bis (nouveau)
Proposition de résolution Amendement
88 bis. souligne que, dans la pratique, les
animaux ne bénéficient plus de la
protection conférée par le règlement (CE)
n
o
1/2005 dès qu’ils quittent le territoire
de l’Union; invite par conséquent la
Commission et les États membres à
interdire le transport d’animaux vivants
vers des pays tiers;

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 février 2019 - Amendement → Europe

Amendement n°19 visant à mettre fin à tout transport d'animaux non sevrés tels que les veaux de 14 jours

Amendement 19
Anja Hazekamp, Stefan Eck, Merja Kyllönen, Rina Ronja Kari, Younous Omarjee,
Patrick Le Hyaric, Dimitrios Papadimoulis, Barbara Spinelli, Stelios Kouloglou,
Kostadinka Kuneva, Helmut Scholz
au nom du groupe GUE/NGL
Rapport A8-0057/2019
Jørn Dohrmann
Protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union
(2018/2110(INI))
Proposition de résolution
Paragraphe 41 bis (nouveau)
Proposition de résolution Amendement
41 bis. invite la Commission et les États
membres à mettre fin au transport
d’animaux non sevrés, tels que les veaux
âgés de 14 jours seulement, car il a été
démontré qu’il est impossible de garantir
le bien-être et de répondre aux besoins des
animaux très jeunes durant le transport;

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 1 février 2019 - Question parlementaire → Europe

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'interdire au niveau européen la détention d'animaux sauvages dans les cirques

1. La Commission entend-elle élaborer une proposition relative à une interdiction, à l'échelle de l'Union européenne, des animaux sauvages dans les cirques?
2. La Commission peut-elle préciser si des cirques montrant des animaux sauvages reçoivent un soutien, quel qu'il soit, par l'intermédiaire de programmes financés par l'Union?

(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 janvier 2019 - Question parlementaire → Europe

5 eurodéputés demandent à la Commission de légiférer sur les conditions d'élevage et d'abattage des poissons dans la filière piscicole

En novembre, la Commission a publié une étude et un rapport sur le bien-être des poissons pendant le transport de poissons vivants, lesquels ont souligné à la fois les insuffisances de la pratique actuelle et les différences existant entre les mesures prises au niveau national. (...) la Commission entend-elle s’engager à introduire des exigences législatives en matière de bien-être animal dans l’aquaculture, de manière à garantir l’harmonisation des meilleures pratiques dans l’ensemble de l’Union européenne?
(extrait de la question)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 29 novembre 2018 - Question parlementaire → Europe

Ces eurodéputés suggèrent à la Commission d'interdire les exportations hors UE d'animaux vivants si l'UE ne peut garantir les respect du règlement sur les transports d'animaux vivants

1. La Commission peut-elle apporter la preuve de ce qu’elle a déclaré dans une lettre du 31 mai 2018, à savoir que le niveau de conformité avec le règlement sur le transport a augmenté au cours des deux dernières années et que le taux de conformité lorsque les animaux franchissent la frontière de l’Union européenne est très proche de 100%? Peut‑elle expliquer les divergences entre cette affirmation et les preuves épouvantables recueillies par les ONG?
2. La Commission convient-elle que si les États membres ne sont pas en mesure de garantir que le transport d’animaux vivants en provenance de l’Union vers des pays tiers est conforme aux dispositions du règlement (CE) nº 1/2005, l’exportation d’animaux vivants vers des pays tiers devrait être interdite?

(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour la mise en place d'un calendrier visant à mettre fin à l’utilisation de races de poulet génératrices de souffrances

Ces députés ont voté pour l'amendement 2 qui proposait d'ajouter le texte en gras à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
14. invite la Commission à définir une feuille de route pour soutenir la production et l’élevage compétitifs et durables de
poulets de chair qui garantissent davantage de bien-être aux poulets de chair; demande à la Commission de prévoir pour cette feuille de route un calendrier en vue d’éliminer progressivement l’élevage de races de poulet associées à des problèmes de santé et de bien-être;

L'amendement 2 a été rejeté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour l'amélioration des normes en matière de densité, qualité de l'air et luminosité dans les élevages intensifs de poulets

Ces députés ont voté pour l'amendement 4 qui proposait d'ajouter l'article suivant à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
16 bis. demande à la Commission d’adopter de meilleures normes en matière d’environnement et d’élevage, y compris en ce qui concerne le recours à des races qui favorisent le bien-être des animaux, de plus faibles densités sans dérogations possibles, un accès adéquat à des enrichissements, suffisamment de lumière naturelle et d’espace et des paramètres plus stricts concernant la qualité de l’air;

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 22 octobre 2018 - Loi → Europe

Proposition de résolution commune du Parlement européen visant à réduire les souffrances des poulets dans les élevages

La proposition de résolution commune déposée en remplacement des propositions de résolution B8-0484/2018 (S&D, GUE/NGL, Verts/ALE, EFDD), B8-0485/2018 (PPE), B8-0487/2018 (ECR), B8-0489/2018 (ALDE) a été adoptée à 409 pour, 19 contre, 2 abstentions.
Aucun eurodéputé français n'a voté contre.
9. salue l’accord conclu le 5 juin 2018 sur le règlement relatif aux médicaments vétérinaires; se félicite des dispositions visant à limiter l’utilisation des antibiotiques à des fins métaphylactiques ou prophylactiques; rappelle sa position sur les mesures préventives et l’avis scientifique conjoint(7) qui préconise l’utilisation d’animaux reproducteurs qui grandissent en meilleure santé et plus lentement, des densités d’élevage qui n’augmentent pas les risques de maladie, des groupes plus petits, l’isolement des animaux malades (article 10 du règlement (UE) 2016/429 et la mise en œuvre de la législation existante en matière de bien-être; espère que le règlement facilitera la mise en place de mesures ô combien indispensables sur la résistance aux antimicrobiens et stimulera l’innovation dans le domaine de la médecine vétérinaire; estime que le secteur européen de la volaille et les autorités nationales mènent actuellement des initiatives visant à réduire l’utilisation des antibiotiques par la modernisation des élevages de volailles;
10. souligne que le perfectionnement des techniques d’élevage animal permet d’améliorer la qualité de vie des volailles et de réduire la nécessité de recourir aux antimicrobiens en optimisant notamment la luminosité naturelle, la propreté de l’air ambiant et l’espace disponible, tout en réduisant la présence d’ammoniac; rappelle à la Commission la déclaration qui figure dans la stratégie de santé animale et l’accent considérable qui a été mis sur le principe selon lequel «il vaut mieux prévenir que guérir»;
(extraits de la Proposition de résolution)