Photo de Bernard Accoyer

Bernard Accoyer agit contre les animaux

0.3/20
Maire - Annecy-le-Vieux
Logo LR LR
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Bernard Accoyer ?

Prises de position de Bernard Accoyer classées par thème :

Dernières prises de position de Bernard Accoyer (17 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 mars 2017 - Proposition de loi

Proposition de loi n°4580 visant à faciliter la prise d'arrêtés municipaux autorisant des tirs de loups, ours, lynx...

L’activité pastorale est nécessaire au maintien de la vie dans nos campagnes. Or les prédateurs viennent contrarier, voire menacer, cette activité (...) Des problèmes analogues existent avec le lynx et l’ours. Ces grands prédateurs ne constituent pas un danger parmi les plus graves pour l’homme
Aussi, nous semble-t-il qu’il est nécessaire de rassurer les populations, et de préciser les conditions d’exercice des pouvoirs des maires, en organisant au niveau départemental la gestion des grands carnassiers afin que leur développement ne remette pas en cause la sécurité des personnes et des biens. En effet la réglementation actuelle nous parait trop centralisée alors que la gestion doit s’effectuer au plus près du terrain et le maire recevoir une plus large délégation de pouvoirs.
(extraits de la proposition de loi)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2017 - Vote

Souffrance des animaux dans les abattoirs : ces députés ne sont pas venus prendre part aux votes

En 5 ans de législature, la PPL n°4203 d'Olivier Falorni aura été la seule proposition de loi ayant pour objet la souffrance animale à être inscrite à l'ordre du jour. C'était donc pour tous les députés une occasion unique de débattre et voter sur un texte visant à réduire la souffrance des animaux. Pourtant 530 députés sur 577 n'ont pas saisi cette occasion.

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 mai 2016 - Dans la presse

9 parlementaires demandent au Gouvernement de procéder à l'abattage des bouquetins du Bargy

Virginie Duby-Muller, Martial Saddier, Lionel Tardy et Jean-Claude Carle ont annoncé, hier, avoir écrit aux ministres de l’Écologie et de l’Agriculture (Ségolène Royal et Stéphane le Foll) et à la secrétaire d’État chargée de la Biodiversité (Barbara Pompili). [ils réclament] l’abattage des animaux malades et la réintroduction d’une colonie d’animaux sains dans le massif.
un autre courrier rédigé, auparavant, par (...) Bernard Accoyer, Sophie Dion, Marc Francina et Cyril Pellevat, rejoints par l’UDI Loïc Hervé, est adressé au Premier ministre. Daté du 12 avril, il demande à Manuel Valls de “prendre ses responsabilités” et “d’autoriser au plus vite l’abattage indispensable
(extraits de l'article du Dauphiné Libéré)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 février 2016 - Question parlementaire → Prise de position marquante

Ces députés demandent des aides financières supplémentaires pour maintenir la filière "foie gras"

[La filière foie gras] est confrontée depuis le mois de novembre 2015 à des difficultés spécifiques en raison de l'influenza aviaire.
assurer le suivi et la mise en œuvre de l'ensemble de ce plan pour lequel 130 millions d'euros ont d'ores et déjà été mobilisés. (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste, républicain et citoyen.)
La crainte des éleveurs, que je partage, est que ces mesures permettent de blanchir les filières industrielles ; pourtant, l'on sait que les multiples transports entre naisseurs, éleveurs, gaveurs et autres fournisseurs d'aliments ne sont pas sans risque sanitaire. Les paysans du Périgord, et plus largement du Sud-Ouest, qui ont le souci du bien-être animal et de la qualité de leurs produits, qui créent des emplois et de la valeur ajoutée sur leur territoire rural, risquent d'être sacrifiés. (Applaudissements sur les bancs du groupe écologiste.)
(extraits des questions)
Les origines de la contamination sont à rechercher dans les modes d'élevage avicole et 70% des Français sont favorables à l'abolition du gavage. Pourtant, une partie des près de 300 millions d'euros que pourrait coûter l'arrêt partiel de la filière va être supportée par la collectivité... dans une optique de préservation de ce modèle et non de reconversion.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 janvier 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante

Ces députés s'opposent à l'abolition du gavage

Selon [Dominique Orliac], la proposition de loi déposée sur ce sujet par la députée écologiste du Val-de-Marne, Laurence Abeille, est "extrême". (sur LCI)
Quand il y a une crise dans la filière du foie gras, présenter une proposition de loi voulant interdire le gavage, mettre à bas l'un des savoirs-faire français les plus prestigieux, c'est antipatriotique et inqualifiable. (Bernard Accoyer, cité dans Sud Ouest)
Interdire le gavage et donc la production de foie gras dans notre pays c'est une pure folie. (Jean-Louis Costes, cité dans Sud Ouest)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 janvier 2016 - Question parlementaire → Prise de position marquante

Le Gouvernement et les députés d'opposition s'accordent pour soutenir la pratique du gavage

M. Jean-Louis Costes. Chers collègues, je voudrais partager avec vous mon incompréhension et ma colère face à l'annonce très médiatisée de la proposition de loi d'une députée écologiste visant à interdire le gavage des oies et des canards pour la production de foie gras (Exclamations sur les bancs du groupe Les Républicains.) Interdire le gavage, et donc la production de foie gras, dans notre pays, est une pure folie !
M. Stéphane Le Foll, ministre [et porte-parole du Gouvernement]. Je me suis exprimé très clairement pour dire que le Gouvernement était à côté de cette filière avicole, et en particulier de tous les producteurs de foie gras de France et de Navarre ! (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste, républicain et citoyen, du groupe radical, républicain, démocrate et progressiste et sur plusieurs bancs du groupe Les Républicains, du groupe de l'Union des démocrates et indépendants et du groupe de la Gauche démocrate et républicaine.)
(extraits de la question au gouvernement)
A la question « pour produire du foie gras, sachant qu’il existe des alternatives, seriez-vous favorable à l’interdiction du gavage ? », 70 % des Français répondent « oui », selon un sondage IFOP pour la Fondation Brigitte Bardot de janvier 2016.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 9 juin 2015 - Dans la presse

Bernard Accoyer demande l’«éradication-réintroduction» des bouquetins du Bargy

Dans un courrier adressé hier, Bernard Accoyer, député de Haute-Savoie et ancien président de l’Assemblée nationale, (...) demande à nouveau au gouvernement de prendre la seule solution qui s’impose à son sens : l’éradication-réintroduction des bouquetins dans les meilleurs délais possibles.
(extrait de l'article du Dauphiné)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 12 mars 2015 - Amendement → Prise de position marquante

Amendements N°180, 243, 312, 514, 577, 708, 741, 821, 1104, 1193 et 1238 visant à refuser aux animaux sauvages la protection pénale contre les sévices graves ou actes de cruauté

L’article 4 Ter entend étendre aux animaux sauvages la répression pénale des sévices graves et acte de cruauté envers les animaux prévue par l’article 521‑1 du code pénal [...] il apparaît plus que nécessaire de rejeter cet article.
extrait des Exposés sommaires des amendements identiques
L'objet de ces amendements a été adopté.

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 12 mars 2015 - Amendement → Prise de position marquante

Amendements N°89, 179, 311, 515, 576, 706, 740, 777, 1237, 1377 et 1450 visant à maintenir la chasse à la glu

Ces amendements demandent la suppression de l'article adopté en commission abolissant la chasse à la glu.
L'objet de ces amendement a été rejeté.

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 12 mars 2015 - Amendement

Amendements N°183, 236, 259, 329, 511, 580, 744, 839, 856, 1175, 1242, 1252, 1370 affirmant que la chasse contribue à la protection de la biodiversité

La chasse constitue l'un des moyens au service de la protection de la biodiversité. (...) Le principe de conservation par l'utilisation offre une alternative à l'approche historique de conservation de la nature par la mise sous protection stricte.
extrait des Exposés sommaires des amendements identiques
L'objet de ces amendements a été rejeté.

Agir !

Interpellez-les