ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 mai 2019 - Manifeste → Europe

19 eurodéputés se sont engagés à soutenir l'abolition de l'élevage d'animaux pour leur fourrure (VoteForAnimals2019)

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

SOUTENIR L'ADOPTION D'INTERDICTIONS NATIONALES DE L'ÉLEVAGE D'ANIMAUX À FOURRURE ET S'OPPOSER AUX INITIATIVES QUI APPORTENT L'APPROBATION DE L'UE À L'INDUSTRIE DE LA FOURRURE
La majorité des citoyens de l’UE s’opposent à l’élevage d’animaux à des fins de production de fourrure. Ils estiment qu’il est inacceptable, inutile et immoral de garder et de tuer des animaux pour la production d’un produit de luxe pour lequel il existe de nombreuses alternatives plus humaines.Dans un contexte où les États membres s’acheminent vers l’interdiction de cette industrie cruelle, la Commission européenne a récemment annoncé qu’elle créerait un deuxième centre de référence de l’Union européenne chargé également de veiller au bien-être des animaux à fourrure. Ce type d’initiatives donne une légitimité à une industrie cruelle, est totalement inefficace pour améliorer le bien-être des animaux et utilise l’argent des contribuables européens à des fins que la majorité d’entre eux juge inacceptables.

Bien que ne figurant pas comme signataires de cette proposition sur le site VoteForAnimals2019, Pascal Durand et Younous Omarjee sont référencés sur cette prise de position. En effet, ces deux eurodéputés sortants se sont engagés sur le manifeste le jour de son lancement, date à laquelle ne figurait pas encore l'engagement sur la fourrure. Néanmoins, leurs engagements passés, ainsi que le fait qu'ils aient signé l'ensemble des propositions initiales permet de les considérer comme signataires.