Photo de Emmanuel Macron

Emmanuel Macron agit contre les animaux

2.8/20
Président

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Emmanuel Macron ?

Prises de position de Emmanuel Macron classées par thème :

Dernières prises de position de Emmanuel Macron (168 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 6 mars 2018 - Question parlementaire

La Ministre de la Culture entend préserver et soutenir la profession d'ivoirier, bénéficiaire de la dérogation à l'interdiction du commerce de l'ivoire

L'arrêté du 4 mai 2017 portant modification de l'arrêté du 16 août 2016 relatif à l'interdiction du commerce de l'ivoire d'éléphants et de la corne de rhinocéros sur le territoire national a été conçu en accord avec les représentants des professionnels reçus par le cabinet du ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer. (...) Aujourd'hui, et malgré ces dérogations, la profession d'ivoirier est fortement fragilisée, ce que la ministre de la culture déplore. En effet, le ministère de la culture a une responsabilité particulière dans le domaine des métiers d'art. La ministre a récemment reçu leurs représentants, afin d'attribuer des certificats à certains métiers, et valoriser leur transmission.
(extrait de la réponse du Ministère de la Culture à la question écrite du député Sébastien Jumel)

Agir !

Interpellez-les

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 20 février 2018 - Question parlementaire

Le ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager une réflexion sur la situation des cirques détenant des animaux sauvages

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Au regard de la préoccupation grandissante concernant la place des animaux sauvages dans les cirques, un décret (co-signé par plusieurs ministres), relatif à la Commission nationale des professions foraines et circassiennes, est paru au Journal officiel du 29 octobre 2017 afin justement de pouvoir travailler et répondre à cette question et tenter d'y apporter au final des solutions, tant sur le plan du bien-être des animaux que sur le plan de la situation sociale et économique des professionnels du cirque.
(extrait des réponses du Ministère de la Transition écologique et solidaire aux questions parlementaires des députés Claire O'Petit, Yannick Kerlogot et Loïc Dombreval et Pierre Vatin)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 février 2018 - Question parlementaire

Réponse confuse du Ministère de l'Agriculture aux questions écrites des députés sur la fin de l'élevage en cage des poules pondeuses

L'amélioration du bien-être des animaux constitue l'un de ces objectifs.
Le ministère de l'agriculture et de l'alimentation entend accompagner cette mutation de l'élevage français vers un modèle agricole plus durable, économiquement compétitif et respectueux de l'environnement et de l'animal.
(extraits de la réponse du ministre de l'Agriculture aux députés lui ayant adressé une question parlementaire sur l'abolition de l'élevage en cage des poules pondeuses)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 19 février 2018 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le préfet de l'Oise suit une chasse à courre dans le 4x4 de Guy Harlé d’Ophove, président de la FDC60... et de la Commission environnement de la région

Après avoir reçu une lettre de soutien du préfet [représentant de l'État dans le département] fin janvier, le président de la Fédération départementale des chasseurs de l’Oise, Guy Harlé d’Ophove [président de la Commission "environnement, ruralité, chasse, pêche" de la région Haut-de-France présidée par Xavier Bertrand], l’a invité à suivre une partie de chasse à courre. (...) Toujours en colère ce lundi, les membres du collectif racontent avoir eu « la surprise de voir le préfet de l’Oise, Louis Le Franc, emmené par Guy Harlé d’Ophove à l’arrière de son 4x4 ».
(extrait de l'article du Parisien)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 février 2018 - Source associative → Prise de position marquante

Le président Emmanuel Macron réaffirme au président de la FNC son soutien à la chasse à courre et aux chasses dites "traditionnelles"

Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or.
 (...) Le Président de la République a clairement réaffirmé son soutien aux chasses traditionnelles et à l’ensemble des modes de chasse dont la vénerie fait partie.

(extrait du compte-rendu de la FNC)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 février 2018 - Source associative → Prise de position marquante

Le président Emmanuel Macron promet au président de la FNC que les oies cendrées pourront être chassées jusqu'au 28 février

Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or. (...) Le chef de l’Etat a pris l’engagement que la chasse de l’oie cendrée soit possible du 1er au 28 février 2019, dans le cadre d’une dérogation de régulation, telle que l’avait proposée la FNC.
(extrait du compte-rendu de la FNC)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 février 2018 - Source associative

Le président Emmanuel Macron souhaite que le coût du permis de chasse soit diminué à 200€

Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or. Dans un échange extrêmement cordial et constructif, le Président de la République a donné son feu vert pour ouvrir le chantier de la réforme du permis de chasser à 200 euros.
(extrait du compte-rendu de la FNC)

Agir !

Interpellez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 20 janvier 2018 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le Président de la République confirme son intention de réouvrir les "chasses présidentielles"

Il y a fêté son 40e anniversaire, du 15 au 17 décembre dernier. Avec Emmanuel Macron, le château de Chambord semble revenir en grâce. Et le Président compte bien faire de ce domaine d'Etat un fer de lance de sa diplomatie. Il entend pour cela s'appuyer sur la "réouverture des chasses présidentielles", comme il l'avait annoncé lors de sa campagne présidentielle.
(extrait de l'article du JDD)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 janvier 2018 - Dans la presse

Visite d'Emmanuel Macron en Chine : la filière porcine a obtenu l’agrément d’un abattoir supplémentaire et la filière bovine va se voir ouvrir le marché chinois d’ici à 6 mois

Accompagné depuis le 8 janvier par le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Stéphane Travert, ainsi que par plusieurs représentants du secteur agroalimentaire, le président de la République Emmanuel Macron ne repart pas les mains vides au terme de sa visite d’Etat en Chine qui s’achève ce mercredi 10 janvier 2018.
Avec ce nouvel agrément [pour l'abattoir Bigard de Saint-Pol sur Ternoise], la filière porcine française dispose désormais de 15 abattoirs autorisés à exporter de la viande de porc vers la Chine. Depuis 2016, le pays représente la première destination à l’export de la filière porcine française. En 2017, près de 109 000 tonnes y ont été expédiées.

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 janvier 2018 - Loi

Arrêté du 2 janvier 2018 autorisant les chasseurs à utiliser des silencieux

L'article 2 de l'arrêté du 1er août 1986 susvisé [portant sur les usages «interdits pour la chasse de tout gibier et pour la destruction des animaux nuisibles»] est ainsi modifié :
Au troisième alinéa, les mots : «-l'emploi sur les armes à feu de tout dispositif silencieux destiné à atténuer le bruit au départ du coup ; » sont supprimés.

(extrait de l'arrêté du 2 janvier 2018 modifiant l'arrêté du 1er août 1986)
Que la France ait la plus longue saison de chasse d’Europe, le plus grand nombre d’espèces chassables (91), des battues organisées toute l’année, des tirs de nuit, pas de visite médicale annuelle obligatoire des chasseurs pour renouveler leur permis de chasser, pas de mise en place d’un seuil légal de concentration d’alcool dans le sang et dans l’air expiré au-delà duquel chasser est interdit, pas de règle nationale de sécurité à la chasse, ça ne devait pas être suffisant.
Pourtant 91 % des Français souhaitent une réforme complète de l’organisation et de la réglementation de la chasse (sondage IFOP de septembre 2016).
Mais l’ASPAS ne compte pas en rester là et examinera la légalité de cette décision !

(conclusion du communiqué de presse de l'ASPAS)

Agir !

Interpellez-les