Photo de Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Président

penche contre les animaux

6.4/20
Visualiser le calcul de ses notes

Écrivez-lui ce que
vous en pensez !

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Emmanuel Macron ?

Prises de position de Emmanuel Macron classées par thème :

Dernières prises de position de Emmanuel Macron (77 référencées)

Logo DLF DLF Logo EELV EELV Logo LREM LREM Logo FI FI Logo FN FN Logo PS PS Logo S&P S&P

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 01 : ces candidats à la présidentielle soutiennent l'interdiction de l'élevage en cage

1. Favoriser le plein-air et interdire les cages ainsi que les conditions d’élevage incompatibles avec les besoins des animaux.
(mesure n°1 du manifeste AnimalPolitique)

Logo DLF DLF Logo LREM LREM Logo FI FI Logo FN FN Logo LR LR Logo PS PS

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 14 : ces candidats à la présidentielle refusent de soutenir l'abolition des corridas

14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure n°14 du manifeste AnimalPolitique)
Bien que n'ayant pas répondu explicitement "non" à l'engagement d'abolir les corridas, Benoît Hamon figure dans cette prise de position car il déjà a répondu "oui" sur toutes les autres mesures sauf sur l'engagement 14. Son absence de réponse sur cette mesure peut donc être considérée comme un "non", jusqu'à engagement en faveur de l'abolition. Emmanuel Macron n'a pas répondu sur cette mesure mais s'est déclaré par ailleurs opposé à l'abolition des corridas.
Bien que n'ayant pas répondu aux propositions du Manifeste, François Fillon figure dans cette prise de position car s'étant exprimé en faveur des corridas.

Logo DLF DLF Logo EELV EELV Logo LREM LREM Logo FI FI Logo FN FN Logo NPA NPA Logo PS PS Logo S&P S&P

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 22 : ces candidats à la présidentielle soutiennent l'interdiction des pratiques barbares infligées aux animaux sauvages

22. Interdire les pratiques barbares, réprimer les pratiques sources de stress infligées aux animaux sauvages pour des buts autres que la protection ou la conservation.
(mesure n°22 du manifeste AnimalPolitique)

Logo DLF DLF Logo EELV EELV Logo LREM LREM Logo FI FI Logo FN FN Logo NPA NPA Logo PS PS Logo S&P S&P

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 15 : ces candidats à la présidentielle soutiennent une amélioration de l'encadrement de l’observation touristique des cétacés

15. Imposer un code de bonne conduite dans les eaux territoriales françaises pour mettre les cétacés libres à l’abri des perturbations induites par l’observation touristique.
(mesure n°15 du manifeste AnimalPolitique)

Logo DLF DLF Logo EELV EELV Logo LREM LREM Logo FI FI Logo FN FN Logo NPA NPA Logo PS PS Logo S&P S&P

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 26 : ces candidats à la présidentielle soutiennent la réintégration de la notion de respect des animaux dans les programmes scolaires

26. Réintégrer la notion de respect des animaux dans les programmes scolaires et former le personnel éducatif à cet enseignement
(mesure n°26 du manifeste AnimalPolitique)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Emmanuel Macron revient sur son engagement sur la fin de l'élevage en cage des poules pondeuses d'ici 2022

Je ne la réitérerai pas. C'est entre nous. Je pense que c'est l'objectif pour l'industrie. Je ne vais pas en faire un objectif de campagne ou de gouvernement parce que c'est vécu comme stigmatisant par ceux qui ont déjà investi. Donc on va la fermer là-dessus. Je n'en fais pas un objectif politique, pas de stigmatisation. Donc je ne la répéterai pas.
(extrait des propos d'Emmanuel Macron avec Philippe Juven, président du Comité national de promotion de l'œuf et des représentants de la filière œuf)

Logo LREM LREM

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 février 2017 - Programme → Prise de position marquante

Emmanuel Macron s'engage à interdire d'ici 2022 la vente d'oeufs de poules élevées en batterie

l’élevage en batterie des poules pondeuses, incompris par un nombre croissant de Français, devra progressivement disparaître au profit des élevages alternatifs. En 2022, les œufs de poules en batteries
seront interdits à la vente au consommateur

(extrait de la Fiche synthèse environnement)
Bien-être animal : je prends notamment l'engagement d'interdire d'ici 2022 de vendre des oeufs de poules élevées en batterie. #PandaLive
(Tweet d'Emmanuel Macron)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 9 février 2017 - Communication officielle

Emmanuel Macron soutient les quotas d'abattage de loups

Le sujet qui traumatise beaucoup d’exploitants, sur des malentendus, c’est qu’ils disent “quand il y a une attaque, je la vois et je ne peux pas tirer”. Ce qui n’est pas vrai, on le sait bien. Donc on sait qu’on ne peut pas faire de la chasse ou du braconnage, c’est toute la polémique qu’il y a autour du loup, avec ça, il faut être très rigoureux, il ne faut pas autoriser le braconnage, par contre, on a des régulations qui sont possibles, totalement encadrées et, on le sait très bien, c’est le coeur de la polémique pour le loup, donc il faut le faire.
(extrait de l'Interview d’Emmanuel Macron par WWF France)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 janvier 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Emmanuel Macron nie l'impact de l'élevage sur les eaux de Bretagne

Je veux ici être très clair avec certaines et certains qui mènent des combats rétrogrades :
on a beaucoup trop opposé l’agriculture et l’environnement. Beaucoup trop ! Dans la montée en gamme, il y a l’indispensable montée en gamme pour répondre aux contraintes environnementales, et là-dessus les paysans bretons n’ont aucune leçon à recevoir, aucune ! Parce que la qualité de l’eau bretonne est largement due au travail, décennie après décennie, des paysans bretons.

(extrait du discours d'Emmanuel Macron à Quimper)