Photo de Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Président

penche contre les animaux

6.4/20
Visualiser le calcul de ses notes

Écrivez-lui ce que
vous en pensez !

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Emmanuel Macron ?

Prises de position de Emmanuel Macron classées par thème :

Dernières prises de position de Emmanuel Macron (77 référencées)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron a « beaucoup d’autres choses à faire » que d'écouter les 80% de Français qui jugent la cause animale importante

Macron ne souhaite pas non plus "rouvrir le sujet" du bien-être animal, pas plus que celui des chasses traditionnelles. "Il faut laisser respirer les gens, arrêter d’emmerder les Français. Vu l’état du pays, j’ai beaucoup d’autres choses à faire.
(propos tenus par Emmanuel Macron devant l'Assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs, extrait de l'article de Sophie Brunn, France Télévisions)
Selon une enquête d'opinion de mars 2017, 80% de Français inscrits sur les listes électorales jugent la cause animale importante, dont 38% "très importante".

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron souhaite développer le "tourisme cynégétique"

[Les chasses présidentielles], ça représente la culture française, c'est un point d'ancrage", a-t-il insisté, en plaidant pour "inscrire davantage la chasse dans l'économie", via le "tourisme cynégétique".
(extrait de l'article France 3 Centre -Val de Loire)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron se déclare favorable à la réouverture des chasses présidentielles

Emmanuel Macron, candidat d'En Marche! à l'élection présidentielle, s'est déclaré ce mardi 14 mars "favorable à la réouverture des chasses présidentielles" qui représentent "la culture française", lors de l'Assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs à Paris.
(extrait de l'article France 3 Centre -Val de Loire)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Emmanuel Macron « remercie les 500 000 bénévoles de la chasse »

Je remercie les 500 000 bénévoles de la chasse qui donnent de leur temps sur la gestion des territoires. #Chasse2017
(tweet d'Emmanuel Macron)

Logo LREM LREM

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse

Emmanuel Macron annonce à l'AG de la FNC qu'il ne reviendra pas sur la directive oiseaux

lors de l'Assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs à Paris (...) le candidat d'En Marche a assuré qu' (...) il ne souhaitait pas "revenir sur la directive oiseaux", qui encadre notamment la chasse de gibier à plumes au niveau européen.
(extrait de l'article France 3 Centre -Val de Loire)

Logo LREM LREM Logo LR LR

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron et François Fillon viennent courtiser les chasseurs à l'occasion de l'Assemblée générale de la FNC

A l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) accueille François Fillon et Emmanuel Macron venus défendre leurs propositions sur la chasse, la ruralité et la protection de la faune et la flore. Une étape à ne pas négliger tant le poids du vote chasseur peut être déterminant lors d’un scrutin. Selon la FNC, il y a plus d'1,1 million de chasseurs dans l’Hexagone.
(extrait de l'article de David Douïeb, LCI)

Logo LREM LREM

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron soutient le principe d'une place prépondérante des chasseurs dans les décisions concernant la faune sauvage

Emmanuel Macron a aussi souhaité que "les chasseurs soient associés aux autres acteurs de défense de la nature" au sein de la nouvelle Agence française de la biodiversité (AFB). "Il faut que vous soyez représentés à la fois dans la gouvernance et dans les travaux", a poursuivi le candidat d'En Marche.
(extrait de l'article de France 3 Centre-Val de Loire)

Logo LREM LREM

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 2 mars 2017 - Programme

Le "plan de transformation agricole" d'Emmanuel Macron prend en compte la condition animale

Semble positif mais nécessite d'être précisé

Nous lancerons un plan de transformation agricole de 5 milliards d’euros sur 5 ans. Les financements seront réservés à :

  • Des projets de modernisation des exploitations ayant un impact positif sur l’environnement et le bien-être animal.
  • Des projets de transformation privilégiant les circuits courts.

(extrait du programme "Agriculture d'Emmanuel Macron)

Logo DLF DLF Logo EELV EELV Logo LREM LREM Logo FI FI Logo FN FN Logo PS PS Logo S&P S&P

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 01 : ces candidats à la présidentielle soutiennent l'interdiction de l'élevage en cage

1. Favoriser le plein-air et interdire les cages ainsi que les conditions d’élevage incompatibles avec les besoins des animaux.
(mesure n°1 du manifeste AnimalPolitique)

Logo DLF DLF Logo LREM LREM Logo FI FI Logo FN FN Logo LR LR Logo PS PS

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 14 : ces candidats à la présidentielle refusent de soutenir l'abolition des corridas

14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure n°14 du manifeste AnimalPolitique)
Bien que n'ayant pas répondu explicitement "non" à l'engagement d'abolir les corridas, Benoît Hamon figure dans cette prise de position car il déjà a répondu "oui" sur toutes les autres mesures sauf sur l'engagement 14. Son absence de réponse sur cette mesure peut donc être considérée comme un "non", jusqu'à engagement en faveur de l'abolition. Emmanuel Macron n'a pas répondu sur cette mesure mais s'est déclaré par ailleurs opposé à l'abolition des corridas.
Bien que n'ayant pas répondu aux propositions du Manifeste, François Fillon figure dans cette prise de position car s'étant exprimé en faveur des corridas.