Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Emmanuel Macron ?

Prises de position de Emmanuel Macron classées par thème :

Dernières prises de position de Emmanuel Macron (87 référencées)

Tweetez-les !
ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Manifeste

AnimalPolitique 04 : ces candidats à la présidentielle ne soutiennent pas encore l'interdiction de l'abattage sans "étourdissement" préalable

4. Renforcer la protection des animaux à l’abattoir et rendre systématique l’étourdissement avant toute mise à mort.
(mesure n°4 du manifeste AnimalPolitique)
Bien que n'ayant pas répondu non plus, François Fillon n'y figure pas car il a déclaré «Je suis favorable à l’étourdissement avant abattage. Les lois de la République doivent s’appliquer avant les consignes religieuses».
Réponse d'Emmanuel Macron a répondu au Collectif AnimalPolitique :

La vidéosurveillance dans les abattoirs, selon des modalités inspirées de la proposition de loi Falorni, sera mise en place.

Tweetez-les !
ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Manifeste

AnimalPolitique 05 : ces candidats à la présidentielle ne soutiennent pas encore la mise en place d'alternatives végétales dans la restauration

5. Faire évoluer les politiques alimentaires et agricoles par une meilleure prise en compte des animaux et de leur bien-être (étiquetage des modes d’élevage et d’abattage, alternatives végétales, ...), conditionner la signature de traités de libre échange (TAFTA, CETA...) à l’adoption de clauses en faveur de la protection animale.
(mesure n°5 du manifeste AnimalPolitique)
Marine Le Pen s'est exprimée sur la mesure n°5 sans évoquer les alternatives végétales :

Tweetez-les !
ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 21 septembre 2016 - Manifeste

Collectif du 21/09, mesure 13 : ces candidats à la présidentielle ne se prononcent pas encore pour l'abolition des élevages d’animaux destinés aux lâchers de tirs

⑬ Interdiction des lâchers et des élevages d’animaux destinés aux lâchers de tirs, à l’origine de nombreux déséquilibres parmi la biodiversité, et donnant aux chasseurs/piégeurs un prétexte pour justifier la « régulation».
Oui, dans quel délai
Non, pourquoi

(question du Collectif du 21 septembre)