Photo de Érik Tamburi

Élevage : Érik Tamburi agit pour les animaux victimes de l'élevage

17.9/20

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Érik Tamburi ?

Prises de position de Érik Tamburi classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (10 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 novembre 2016 - Programme

Nicolas Dupont-Aignan veut renforcer le contrôle des abattoirs par la multiplication des inspections surprises et par la vidéosurveillance

Comme maire, j’ai toujours fait du bien-être des animaux une de mes priorités. Debout la France a nommé un Délégué national à la Condition Animale, Erik Tamburi, élu dans le Var.
Fidèle à nos convictions, nous voulons faire de la France un modèle pour le respect et la dignité animale avec 10 propositions

1-Imposer aux abattoirs des cahiers des charges draconiens et multiplier les inspections surprises afin d’éradiquer la maltraitance animale dans les chaînes de production. En outre, il convient d’interdire l’abattage sans étourdissement et d'installer la vidéosurveillance dans les abattoirs.
(extraits de l'article de Nicolas Dupont-Aignan)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 novembre 2016 - Programme

Nicolas Dupont-Aignan défend l'interdiction de l'abattage sans "étourdissement"

Comme maire, j’ai toujours fait du bien-être des animaux une de mes priorités. Debout la France a nommé un Délégué national à la Condition Animale, Erik Tamburi, élu dans le Var.
Fidèle à nos convictions, nous voulons faire de la France un modèle pour le respect et la dignité animale avec 10 propositions

1-Imposer aux abattoirs des cahiers des charges draconiens et multiplier les inspections surprises afin d’éradiquer la maltraitance animale dans les chaînes de production. En outre, il convient d’interdire l’abattage sans étourdissement et d'installer la vidéosurveillance dans les abattoirs.
(extraits de l'article de Nicolas Dupont-Aignan)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 novembre 2016 - Programme

Nicolas Dupont-Aignan veut créer un label public «Bien-être animal»

Semble positif mais a besoin d'être précisé

Comme maire, j’ai toujours fait du bien-être des animaux une de mes priorités. Debout la France a nommé un Délégué national à la Condition Animale, Erik Tamburi, élu dans le Var.
Fidèle à nos convictions, nous voulons faire de la France un modèle pour le respect et la dignité animale avec 10 propositions

2-Encourager l’élevage de qualité et créer un label « Bien-être animal ».
(extraits de l'article de Nicolas Dupont-Aignan)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

Les cantines scolaires de Six-Fours-les-Plages ne serviront plus de viande provenant d'abattoirs pratiquant l'abattage sans "étourdissement"

Article 2 :
Le fournisseur doit privilégier son approvisionnement en viande auprès d’abattoirs pratiquant l’étourdissement systématique des animaux avant abattage. Pour l’aider à faire son choix, il est fourni au prestataire une liste de plus d’une centaine d’établissements en France, recensés par l’Office d’Assistance aux Bêtes d’Abattoir.

(extrait de l'avenant au marché de la restauration scolaire, soutenu par le Conseil municipal)
Une prise de conscience qui pourrait faire des émules, servir d'exemple à d'autres communes de France
(extrait du reportage de France 3 Var, journal télévisé 19/20 du 25/11)
Depuis le Décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics, le bien-être animal peut être intégré dans les critères d'attribution des marchés publics (article 62).

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Dans la presse → Local

Les cantines scolaires de Six-Fours-les-Plages refuseront de se fournir auprès d’abattoirs condamnés pour actes de cruauté envers les animaux

Article 2 :
(...) Le prestataire ne doit en outre pas se fournir auprès d’abattoirs condamnés pour actes de cruauté envers les animaux.

(extrait de l'avenant au marché de la restauration scolaire, soutenu par le Conseil municipal)
Une prise de conscience qui pourrait faire des émules, servir d'exemple à d'autres communes de France
(extrait du reportage de France 3 Var, journal télévisé 19/20 du 25/11)
Depuis le Décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics, le bien-être animal peut être intégré dans les critères d'attribution des marchés publics (article 62).

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

Les cantines scolaires de Six-Fours-les-Plages ne serviront plus d'œufs provenant de l'élevage en cage

Article 3 :
Le prestataire doit s’approvisionner en œufs de catégorie 0, 1 ou 2, garantissant que les poules ne sont pas encagées. La collectivité accompagnera cette mesure d’une explication pédagogique et ludique auprès des enfants des écoles pour leur apprendre à reconnaître grâce aux chiffres les œufs provenant de poules non maltraitées.

(extrait de l'avenant au marché de la restauration scolaire, soutenu par le Conseil municipal)
Une prise de conscience qui pourrait faire des émules, servir d'exemple à d'autres communes de France
(extrait du reportage de France 3 Var, journal télévisé 19/20 du 25/11)
Depuis le Décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics, le bien-être animal peut être intégré dans les critères d'attribution des marchés publics (article 62).

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 2 novembre 2016 - Dans la presse → Local

Un conseiller de Six-Fours-les-plages demande que la restauration municipale n'utilise plus d'œufs issus de l'élevage en cage

Dans la même veine, Erik Tamburi souhaite rejoindre un mouvement enclenché par certains supermarchés. « Les poules élevées en cage ne peuvent pas bouger et ne voient pas la lumière. Leur souffrance est inhumaine ! » Erik Tamburi demande donc à ce que les œufs consommés par les enfants et les personnes âgées de la ville ne proviennent pas de poules élevées en cage.
(extrait de l'article de Myrto Konstantarakos, Ouest-Var)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 2 novembre 2016 - Dans la presse → Local

Un conseiller de Six-Fours-les-plages demande que la restauration municipale ne se fournisse plus dans les abattoirs pratiquant l'abattage sans "étourdissement" préalable

Lors du dernier Conseil municipal, Erik Tamburi a proposé que les repas scolaires et ceux des RPA ne considèrent que les abattoirs qui étourdissent systématiquement les animaux avant de les tuer. (...) Deux raisons à cela : les animaux souffrent moins s'ils ne sont pas conscients de mourir et donc libèrent moins d'hormone du stress, le cortisol.
(extrait de l'article de Myrto Konstantarakos, Ouest-Var)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mars 2016 - Communication officielle

Debout la France propose que soit confiée à L214 une assistance dans le contrôle des abattoirs

Après la découverte d'animaux découpés vivants dans un 3ème abattoir sur le territoire français (...) le ministre de l'agriculture annonce qu'il veut bien finir par faire son travail suite à cette série de "cas isolés" selon lui [et] accepte dès lors, sous la pression d'une majorité de français scandalisés, après avoir également refusé ce contrôle aux parlementaires indignés, de déclencher un contrôle systématique sur tous les abattoirs de la part de ses services qui ont déjà largement failli.
Debout la France propose ainsi de confier à l'association L214 qui révèle ces scandales à répétition, une assistance dans ce contrôle.

(extrait du communiqué de DLF)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2015 - Communication officielle → Local

Un conseiller municipal de Six-Fours demande que les élus aillent en personne contrôler les abattoirs fournissant les écoles et les maisons de retraite

[L'abattoir d'Alès]- fermé temporairement - fournissait la filière bio et les cantines scolaires.
Il semblerait que la plupart des abattoirs sont en infraction. 60 sénateurs, dont le varois Hubert Falco, ont donc demandé au gouvernement une commission d'enquête.
Je propose donc que chaque commune, dont la ville de Six-Fours (et j'adresse ici une demande solennelle au maire) aille elle-même contrôler (avec les élus dont je suis) les abattoirs qui fournissent nos écoles et nos maisons de retraite, via les entreprises de restauration scolaire.
(extraits de la tribune)

Agir !

Félicitez-le