Photo de Joachim Son-Forget

Joachim Son-Forget penche contre les animaux

6.5/20
Député - Français établis hors de France 6ème circonscription
Logo LREM
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Joachim Son-Forget ?

Prises de position de Joachim Son-Forget classées par thème :

Dernières prises de position de Joachim Son-Forget (4 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 24 août 2018 - Groupe d'études

118 députés sont membres du groupe d'études "Chasse et territoires"

Ce groupe rassemble des députés s'intéressant à la défense et la promotion du loisir des chasseurs.

Tweetez-le !
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 août 2018 - Question parlementaire

Le député Joachim Son-Forget alerte le Gouvernement sur la fait qu'un tiers des taux autorisés de capture (TAC) sont fixés au-delà des avis scientifiques

Positif mais sans préoccupation pour les animaux

Question écrite de Joachim Son-Forget député des Français établis hors de France :

Tweetez-le !
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 août 2018 - Question parlementaire

Le député Joachim Son-Forget demande au Gouvernement de veiller à ce que les totaux autorisés de capture (TAC) de poissons d'eaux profondes ne soient pas au-delà des avis scientifiques

Positif mais sans préoccupation pour les animaux

Question écrite de Joachim son-Forget député des Francais établis hors de France :

ont penché contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 mai 2018 - Vote → Prise de position marquante

436 députés n'ont participé à aucun scrutin public sur les amendements défendant la condition animale

Laissent faire sans réagir

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Albert Einstein.

80% des Français considèrent qu’il était du devoir de leur député(e) de voter favorablement sur ces amendements défendant la condition animale, selon un sondage IFOP de 2018 (source : L214).