Photo de Laurence Abeille

Laurence Abeille agit pour les animaux

19.7/20

Agir !

Félicitez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Laurence Abeille ?

Prises de position de Laurence Abeille classées par thème :

Dernières prises de position de Laurence Abeille (174 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendements n°59 et 28 demandant au Gouvernement un rapport sur les modalités d’interdiction de l’abattage des femelles en gestation

Le Gouvernement remet au Parlement, dans un délai de six mois après la promulgation de la présente loi, un rapport examinant les enjeux en termes de bien-être animal et économiques de l’interdiction de l’abattage à des fins alimentaires des animaux gestants à partir du dernier tiers du développement normal du fœtus.
(extrait des amendements)
Amendement adopté
Les amendements demandant l'interdiction ont été rejetés.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendement n°56 demandant au Gouvernement un rapport sur l'interdiction de l'abattage sans "étourdissement" préalabale

Le Gouvernement remet au Parlement, dans un délai de six mois après la promulgation de la présente loi, un rapport contenant des recommandations sur les possibilités de mise en œuvre de l’arrêt de l’abattage des animaux sans étourdissement, de façon à évaluer la faisabilité de l’introduction de méthodes d’étourdissement réversibles sans contrevenir aux exigences des cultes.
(article de l'amendement)
Amendement rejeté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendements n° 29 et 57 demandant au Gouvernement un rapport sur l'interdiction de "l'étourdissement" au CO2 des cochons

Le Gouvernement remet au Parlement, six mois après la promulgation de la présente loi, un rapport examinant les enjeux en termes de bien-être animal et économiques du remplacement de l’usage du dioxyde de carbone dans les établissements d’abattage par des méthodes d’étourdissement causant moins de souffrance aux cochons.
(article des amendements)
Amendement adopté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendements n°26 et 54 visant à ce que le "Comité national d’éthique des abattoirs" soit plus qu'un lieu de discussion

Cet amendement vise à permettre au Comité national d’éthique des abattoirs d’émettre des avis, mais aussi des recommandations, plus concrètes et contraignantes, afin d’appuyer son rôle d’amélioration de la protection des animaux au sein des abattoirs.
(Exposé sommaire des amendements)
amendements tombés

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendements n°25 et 55 visant à garantir l'indépendance des vétérinaires participant au "Comité national d’éthique des abattoirs"

Cet amendement vise à conforter la mission du Comité national d’éthique des abattoirs en garantissant que les vétérinaires qui y participent ne soient pas en situation de conflit d’intérêt par leurs éventuels liens avec les établissements concernés ou les services de l’État.
(Exposé sommaire des amendements)
Amendements tombés

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendements n°35 et 65 visant à étendre le droit des associations à se porter partie civile sur l’ensemble des délits commis à l’encontre des animaux

I. – Après le mot : « civile », la fin du premier alinéa de l'article 2-13 du code de procédure pénale est ainsi rédigée : « , dès lors qu’un animal est directement ou indirectement concerné par une infraction prévue et réprimée par les dispositions du code pénal, du code rural et de la pêche maritime, du code de la consommation et du code de l’environnement ».
(article additionnel proposé par les amendements)
Amendements rejetés

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendements n°63 visant à créer un droit de visite inopinée des abattoirs pour les parlementaires, avec possibilité d'être accompagnés de journalistes

Cet amendement reprend une disposition, supprimée en commission, visant à donner aux parlementaires un droit de visite inopinée des abattoirs, accompagnés de journalistes, afin de pouvoir rendre compte du bon fonctionnement et du bon traitement des animaux au sein des abattoirs.
(extrait de l'Exposé de l'amendement 63)
Amendement rejeté

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendements n°4, 18, 22, 50, 61 et 62 demandant l'obligation de vidéosurveillance dans les abattoirs, mais sans accès aux images pour les associations de protection animale

Positif mais pas assez ambitieux

À compter du 1er janvier 2018, des caméras sont installées dans tous les lieux d’acheminement, d’hébergement, d’immobilisation, d’étourdissement, d’abattage et de mise à mort des animaux.
« La finalité exclusive de cette installation est la protection animale. Toutefois, si un accord collectif le prévoit, les images peuvent être utilisées à des fins de formation des salariés.

(extrait de l'amendement 22)
Amendements rejetés (l'amendement 22 a été adopté sous une forme modifiée par le sous-amendement 72 de sorte qu'il demande une expérimentation de la vidéosurveillance)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 décembre 2016 - Communication officielle

Ces parlementaires organisent une conférence sur les lanceurs d'alerte en abattoir

Suite au scandale sur le massacre des vaches gestantes divulgué par Mauricio Garcia-Pereira, nous avons souhaité organiser un débat sur le lien entre la condition animale et les lanceurs d’alerte. (...) En présence de Brigitte Gothière co-fondatrice de L214, de Laurence Abeille députée EELV à l’Assemblée Nationale et membre de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, de Mauricio Garcia-Pereira lanceur d’alerte à l’abattoir de Limoges et Pascal Durand eurodéputé écologiste et vice-président de l’intergroupe sur la condition animale au Parlement Européen.
(extrait de la présentation de la conférence "Les Lanceurs d'Alerte à l'Abattoir")

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 décembre 2016 - Amendement

Amendement n°CE39 visant à étendre à 3 mois la durée de conservation des images de vidéosurveillance des abattoirs

la durée de conservation des vidéos, fixée à un mois dans cette proposition de loi, ne semble pas suffisante pour donner le temps de visionner les images et exploiter correctement les informations en cas de besoin
(extrait de l'Exposé des motifs)
Amendement tombé
La Proposition de loi de M. Olivier Falorni a été examinée par les députés en commission des affaires économiques le 14 décembre 2016 et sera discutée à l'Assemblée nationale en plénière le 12 janvier 2017, avant d'être examinée par le Sénat.