Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Nathalie Arthaud ?

Prises de position de Nathalie Arthaud classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (8 référencées)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 avril 2017 - Source associative

Programme veggie 2017 : ces Candidats à l'élection présidentielle 2017 n'ont pas répondu à l'AVF et ne s'expriment pas sur la végétalisation de l'alimentation

Absents du débat

Pour les sept candidats restants, la transition alimentaire vers un modèle plus végétal est tout simplement ignorée, et absente du programme
(...)
Nathalie Arthaud N’a pas répondu concernant le Programme Veggie 2017, et ne fait pas mention de la nécessité d’une transition alimentaire vers un modèle plus végétal.

Francois Asselineau N’a pas répondu concernant le Programme Veggie 2017, et ne fait pas mention de la nécessité d’une transition alimentaire vers un modèle plus végétal.

Jacques Cheminade N’a pas répondu concernant le Programme Veggie 2017, et ne fait pas mention de la nécessité d’une transition alimentaire vers un modèle plus végétal.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 avril 2017 - Manifeste

Ces candidats à l'élection présidentielle refusent de soutenir l'interdiction de l'abattage des vaches gestantes

Les ambassadeurs citoyens de Changez 2017 ont rencontré :

  • Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l'élection présidentielle
  • Nathalie Arthaud, candidate à l'élection présidentielle
  • Benjamin Griveaux, porte parole d'Emmanuel Macron et Axelle Tessandier, déléguée nationale du mouvement En Marche.

Ces derniers n'ont pas accepté de signer la pétition.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Manifeste

AnimalPolitique 04 : ces candidats à la présidentielle ne soutiennent pas encore l'interdiction de l'abattage sans "étourdissement" préalable

4. Renforcer la protection des animaux à l’abattoir et rendre systématique l’étourdissement avant toute mise à mort.
(mesure n°4 du manifeste AnimalPolitique)
Bien que n'ayant pas répondu non plus, François Fillon n'y figure pas car il a déclaré «Je suis favorable à l’étourdissement avant abattage. Les lois de la République doivent s’appliquer avant les consignes religieuses».
Réponse d'Emmanuel Macron a répondu au Collectif AnimalPolitique :

La vidéosurveillance dans les abattoirs, selon des modalités inspirées de la proposition de loi Falorni, sera mise en place.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Manifeste

AnimalPolitique 05 : ces candidats à la présidentielle ne soutiennent pas encore la mise en place d'alternatives végétales dans la restauration

5. Faire évoluer les politiques alimentaires et agricoles par une meilleure prise en compte des animaux et de leur bien-être (étiquetage des modes d’élevage et d’abattage, alternatives végétales, ...), conditionner la signature de traités de libre échange (TAFTA, CETA...) à l’adoption de clauses en faveur de la protection animale.
(mesure n°5 du manifeste AnimalPolitique)
Marine Le Pen s'est exprimée sur la mesure n°5 sans évoquer les alternatives végétales :

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2016 - Manifeste

AnimalPolitique 01 : ces candidats à la présidentielle ne soutiennent pas encore l'interdiction de l'élevage en cage

1. Favoriser le plein-air et interdire les cages ainsi que les conditions d’élevage incompatibles avec les besoins des animaux.
(mesure n°1 du manifeste AnimalPolitique)
Philippe Poutou n'a pas fait mention de l'interdiction des cages dans sa réponse au Manifeste bien qu'ayant pourtant déjà condamné ses pratiques :
Nous prônons le pâturage pour les ruminants (quand les conditions climatiques le permettent) et les parcours de plein air pour les autres monogastriques.
Dans tous les cas, nous demandons que les besoins physiologiques des animaux soient respectés.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 mars 2012 - Source associative

Pour l'interdiction de l'élevage intensif et des méthodes d'abattage les plus douloureuses

Interrogée par l'association Droits des Animaux, Nathalie Arthaud exprime un rejet de l’élevage intensif et des méthodes d'abattage les plus douloureuses : "Je pense comme vous qu’il n’y a aucune raison rationnelle d’imposer aux animaux d’élevage des souffrances inutiles. Il serait possible de supprimer les conditions scandaleuses d’élevage ou d’abattage (scandaleuses aussi bien pour les animaux que pour les hommes et femmes qui y travaillent) si le moteur de ces élevages et abattoirs intensifs n’était pas la course au profit à n’importe quel prix."

Voir l'intégralité de la réponse de Nathalie Arthaud :

Pantin le 14 mars 2012

Monsieur,