Photo de Pascal Durand

Expérimentation : Pascal Durand agit pour les animaux détenus dans les laboratoires

19.4/20
Eurodéputé
Classement : 18ème/79 eurodéputés

Agir !

Félicitez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Pascal Durand ?

Prises de position de Pascal Durand classées par thème :

Prises de position concernant l'expérimentation animale (19 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 5 mai 2020 - Question parlementaire → Européenne

2 eurodéputés demandent à la Commission d'agir pour les 12,5 millions d'animaux tués chaque année dans les labos avant même d'avoir été «utilisés» dans des procédures

Question avec demande de réponse écrite à la Commission des Eurodéputés :
Eleonora Evi (NI), Francisco Guerreiro (Verts/ALE), David Cormand (Verts/ALE), Sirpa Pietikäinen (PPE), Petras Auštrevičius (Renew), Tilly Metz (Verts/ALE), Anja Hazekamp (GUE/NGL), Pascal Durand (Renew)

D’après le rapport de la Commission du 7 février 2020 sur la mise en œuvre, dans les États membres, de la directive 2010/63/UE relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, outre les 10,9 millions d’utilisations signalées d’animaux, 12 597 816 animaux ont été élevés et mis à mort sans être utilisés dans des procédures.
Cela signifie qu’en 2017, en tout, 23,5 millions d’animaux ont été mis à mort à des fins scientifiques dans l’ensemble de l’Union.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 27 avril 2020 - Question parlementaire → Européenne

2 eurodéputés interpellent la Commission sur le nombre de tests d'irritation cutanée et oculaire encore pratiqués sur des animaux alors que des méthodes non animales ont été validées

Question avec demande de réponse écrite à la Commission des Eurodéputés :
Anja Hazekamp, ​​Francisco Guerreiro, Eleonora Evi, Pascal Durand, Petras Auštrevičius, Tilly Metz, Sirpa Pietikäinen, David Cormand

Dans son rapport du 5 février 2020 intitulé `` Rapport 2019 sur les statistiques relatives à l'utilisation d'animaux à des fins scientifiques dans les États membres de l'Union européenne en 2015-2017 '', la Commission a constaté que des tests réglementaires étaient toujours en cours dans quatre domaines clés domaines où il existe des méthodes non animales validées acceptées dans la législation de l'UE.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 24 avril 2020 - Question parlementaire → Européenne

2 eurodéputés interpellent la Commission sur des tests pour lesquels il existe dans l’Union des solutions ne faisant pas appel aux animaux

Question avec demande de réponse écrite à la Commission des Eurodéputés :
Francisco Guerreiro, Eleonora Evi, Anja Hazekamp, David Cormand, Pascal Durand, Sirpa Pietikäinen, Tilly Metz, Petras Auštrevičius, Sylwia Spurek

Il ressort du rapport 2019 sur les statistiques concernant l’utilisation d’animaux à des fins scientifiques dans les États membres de l’Union européenne entre 2015 et 2017, publié le 5 février 2020, qu’un total de 82 895 essais ont été menés pour satisfaire aux exigences réglementaires de pays tiers, dont 20 868 essais sur des lapins (20 % de l’ensemble des essais réglementaires pendant cette période ont été menés sur des lapins), 5 180 sur des cochons d’Inde, 46 sur des chiens et 45 sur des primates.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 21 janvier 2020 - Question parlementaire → Européenne

2 eurodéputés demandent à la Commission de «mettre en place une stratégie visant à supprimer progressivement l'utilisation des animaux à des fins scientifiques ou éducatives»

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de David Cormand et Pascal Durand :

es principes de remplacement, de réduction et de raffinement sont au cœur de la directive 2010/63/UE et sont indispensables à la réalisation de l'objectif final que constitue le «remplacement total des procédures appliquées à des animaux vivants à des fins scientifiques et éducatives» visé à son article 10.
Conformément à l’article 54, paragraphe 2, de cette directive, les États membres publient, depuis 2015, des rapports annuels contenant des informations statistiques sur l’utilisation d’animaux à des fins scientifiques.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 26 mai 2019 - Manifeste → Européenne

23 eurodéputés se sont engagés à promouvoir une stratégie de sortie progressive de l'expérimentation animale (VoteForAnimals2019)

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

PROMOUVOIR L'ADOPTION D'UNE STRATÉGIE GLOBALE ET CONCRÈTE DE L'UE COMPORTANT DES ÉTAPES CLAIRES POUR ÉLIMINER PROGRESSIVEMENT L'UTILISATION D'ANIMAUX DANS LA RECHERCHE, L'EXPÉRIMENTATION ET L'ÉDUCATION

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 17 septembre 2018 - Question parlementaire → Européenne

Pascal Durand dénonce la sous-estimation par la Commission du nombre d'animaux utilisés à des fins expérimentales

Le septième rapport de la Commission sur les statistiques concernant le nombre d'animaux utilisés à des fins expérimentales (...) indique également que «[d]ans l'UE, d'après les données collectées en 2011 […], le nombre total d'animaux utilisés à des fins expérimentales ou à d'autres fins scientifiques est légèrement inférieur à 11,5 millions
Cependant, l'organisation Eurogroupe pour les animaux [en addtionnant] les chiffres fournis par seulement treize États membres pour 2011, suffit à montrer qu'un total de 12 618 700 animaux y ont été utilisés. Les chiffres communiqués par la Commission en 2013 sont donc clairement faux et ne devraient pas être utilisés comme référence.
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 2 février 2018 - Question parlementaire → Européenne

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'enquêter sur les expérimentations ayant conduit à faire respirer des gaz d’échappement à des humains et des primates non-humains

le Groupe européen de recherche sur l’environnement et la santé dans le secteur des transports (EUGT), organisme financé par les entreprises européennes Volkswagen, Daimler et BMW, ainsi que par l’équipementier Bosch, a testé en 2014 et 2015 les moteurs diesel de nouveaux véhicules en faisant respirer leurs gaz d’échappement à des êtres humains et des singes, afin de tenter de démontrer l’innocuité de ces véhicules
La Commission va-t-elle entreprendre une enquête approfondie sur ces pratiques et leur conformité avec le droit européen et, le cas échéant, ouvrir des procédures d’infractions?
(extraits de la question)