Le Parti socialiste penche contre les animaux

7.1/20

Agir !

Interpellez-les

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (630 référencées)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 13 septembre 2018 - Source associative → Prise de position marquante → Implication locale

La ville de Caunes-Minervois refuse les cirques détenant des animaux sauvages et domestiques

Ainsi, s'appuyant sur le code rural qui dispose en son article L.214-1 que «tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce», et l'arrêté en date du 18 mars 2011 qui dispose que les animaux détenus dans les établissements de spectacle itinérant «doivent être entretenus et entraînés dans des conditions qui visent à satisfaire leurs besoins biologiques et comportementaux, à garantir leur sécurité, leur bien-être et leur santé», la commune renonce à recevoir tout cirque détenant des animaux sauvages et domestiques.
(extrait de l'article de la Dépêche du Midi)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

le 12 septembre 2018 - Communication officielle → Implication locale

La ville de Paris met à disposition des habitants des nichoirs à moineaux accompagnés de guides pratiques pour les installer optimalement

Grâce au Budget participatif « + de nature en ville », Parisiennes et Parisiens peuvent désormais demander des nichoirs pour installer chez eux ou dans leur jardin partagé, et participer au maintien et au retour de cette espèce emblématique.
La Mairie de Paris s’est engagée à mettre à disposition des nichoirs pour pallier au manque d’espaces de vie et de nidification des moineaux. Sont aussi disponibles des hôtels à insectes, dont les populations sont fragilisées et qui participent au bon fonctionnement des écosystèmes.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 septembre 2018 - Dans la presse → Implication locale

Pour le président de la région Loïg Chesnais-Girard, la désintensification de l'élevage en Bretagne n'est ni une urgence ni une priorité

Parfois montrée du doigt pour son modèle intensif et ses dérives, la Bretagne semble la plus concernée par cette question de la nourriture de qualité.
Depuis sa nomination en remplacement de Jean-Yves Le Drian, [Loïg Chesnais-Girard] a pu mesurer le poids des secteurs agricoles et agroalimentaires dans l’économie de la région. Et comprendre qu’on ne changera pas le modèle du grenier alimentaire français d’un claquement de doigts. « Nous prônons la diversité des modèles. Il faut arrêter avec la notion d’agriculture hors-sol, tout le monde a fait des efforts », résume l’élu, qui milite pour une agriculture raisonnée. « Mais on ne va pas non plus donner l’image de la ferme de Martine avec une vache et trois cochons.

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 juillet 2018 - Subvention → Implication locale

8 000 000 € d'aides de la région Centre-Val-de-Loire, principalement aux filières bovine, ovine et caprine

Quelle enveloppe est consacrée à cette politique?
Elle s’élève à 8 millions d’euros en 2018. Dans le Cher, dans le cadre du volet modernisation des exploitations agricoles sur les exercices 2015, 2016, 2017, 5,3 millions d’euros (fonds européen agricole pour le développement rural, Agence de l’eau, Région) ont soutenu 161 projets.
Sur les projets collectifs, trois filières sont particulièrement mobilisées dans le Cher : bovins viande (caisse de sécurisation, protocole expérimental sur les boucles électroniques, accompagnement stratégique et appui technique sur l’engraissement et la finition), ovins et caprins (circuits courts, transmission, installation).

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 juillet 2018 - Subvention → Implication locale

Jusqu'à 15 000 000 € d'aides de la Région Bretagne pour la reprise du groupe Doux, pour maintenir un modèle à bout de souffle plutôt que d'en changer

Groupe DOUX : la Région prête à mettre jusqu’à 15 M€ sur la table

LES ÉLUS RÉGIONAUX ACCEPTENT LA PROPOSITION DE LOÏG CHESNAIS-GIRARD À L’UNANIMITÉ

Les élus régionaux ont adopté ce jour, à l’unanimité, la proposition permettant d’engager un soutien massif pouvant aller jusqu’à 15 M€, afin d’accompagner un projet de reprise du groupe Doux. « Avec la possibilité que nous avons, depuis octobre dernier, d’entrer au capital d’une entreprise privée, nous disposons désormais de tous les moyens pour prendre nos responsabilités », a souligné Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne.

(article de la Région, mars 2018)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 juillet 2018 - Subvention → Implication locale

2 000 000 € de participation de la région Bretagne au capital de la société privée Yer Breizh, créée suite à la reprise de Doux

Pour la première fois en France, une région entre directement au capital d’une société privée. La collectivité bretonne est devenue le 2 juillet actionnaire de Yer Breizh (« poule de Bretagne », en breton), une société créée lors de la reprise du groupe volailler Doux, qui regroupe l’ensemble de la filière amont de l’ex-groupe Doux. Yer Breizh reprend 97 salariés, les activités aliments, reproduction, accouvage et élevage, et l’ensemble des contrats de plus de 240 éleveurs, pour 370 000 m2. (...) La région Bretagne en possède 5 %, et augmentera sa participation jusqu’à 33 %, soit deux millions d’euros, d’ici à trois ans.
(extrait de l'article de Raphaël Baldos, La Croix)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 juillet 2018 - Subvention → Implication locale

15 000 € d'aide de la région Occitanie pour mettre en place de nouvelles exportations d'animaux d’élevage de la race gasconne vers le Maghreb

CAROLE DELGA, PRÉSIDENTE DE LA RÉGION OCCITANIE / PYRÉNÉES-MÉDITERRANÉE, A RÉUNI LE VENDREDI 20 JUILLET DERNIER À MONTPELLIER LES ÉLUS DE LA COMMISSION PERMANENTE, AFIN DE VOTER UN ENSEMBLE D’AIDES POUR LES 13 DÉPARTEMENTS DU TERRITOIRE. ZOOM SUR LES PRINCIPAUX PROJETS (LISTE NON EXHAUSTIVE) DU TERRITOIRE DE L’ARIÈGE, BÉNÉFICIANT DU SOUTIEN DE LA RÉGION.
Le groupe [Gascon] s’est également vu attribuer une aide de 15 000€ pour son projet « Maghreb 2018-2019 », un projet à l’export de mise en valeur de nouvelles voies d’exportation pour les animaux d’élevage de la race gasconne.
(extraits de l'article du site Azinat.com TV)

Agir !

Interpellez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 19 juillet 2018 - Subvention → Prise de position marquante → Implication locale

La région Occitanie va subventionner la construction d'arènes et la création d' "écoles" taurines

Parmi les mesures envisagées figurent l'accompagnement des éleveurs à une meilleure gestion sanitaire de leurs troupeaux - chevaux et taureaux qui sont pour partie élevés en liberté, l'accompagnement de l'AOP Taureau de Camargue et de son cahier des charges et la mise en place de garanties de bientraitance animale via une charte ou un label. Le plan prévoit également un soutien à la construction et la rénovation d'arènes, la création d'un réseau régional d'écoles taurines et la création d'un Brevet professionnel Jeunesse, Education Populaire et Sport (BJEPS) Course camarguaise.
(extrait de l'article de l'Express)

Agir !

Interpellez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook