Photo de Sylvie Guillaume

Sylvie Guillaume penche contre les animaux

7.4/20
Eurodéputé
Classement : 42ème/79 eurodéputés

Agir !

Interpellez-la

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Sylvie Guillaume ?

Prises de position de Sylvie Guillaume classées par thème :

Dernières prises de position de Sylvie Guillaume (70 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la fin des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 22 :
88 bis. souligne que, dans la pratique, les animaux ne bénéficient plus de la protection conférée par le règlement (CE) no 1/2005 dès qu’ils quittent le territoire de l’Union; invite par conséquent la Commission et les États membres à interdire le transport d’animaux vivants vers des pays tiers;
L'amendement a été rejeté à 399 voix contre 108

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour l'interdiction des transports d’animaux longues distances lors de conditions météorologiques extrêmes

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 21 :
68 bis. invite les États membres à interdire tout transport d’animaux sur de longues distances lorsque les conditions météorologiques sont extrêmes, en particulier lorsque les températures prévues sur le lieu de départ, le lieu de destination ou le trajet sont supérieures à 28 °C, mais également en cas de gel ou de vent violent;
L'amendement a été rejeté à 394 voix contre 151

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Européenne

Les eurodéputés soutenant la liste PS se sont abstenus lors du vote sur la limitation des transports d'animaux non sevrés à 50km et 1H30

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 13 :

Paragraphe 41 ter (nouveau)
41 ter. demande à la Commission de fournir une définition de la notion d’animal non sevré pour chaque espèce; demande également que les voyages des animaux non sevrés soient limités à une distance maximale de 50 km et à une durée maximale d’une heure et demie, compte tenu de la difficulté d’assurer le bien-être des animaux non sevrés durant leur transport;

L'amendement a été adopté à 394 voix contre 160. Un amendement demandant l'interdiction de tout transport d'animaux non-sevrés a été rejeté.
(procédure non-législative)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour la limitation des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 15 :
Paragraphe 88 bis (nouveau)
88 bis. souligne que, dans la pratique, les animaux ne sont plus protégés par le règlement (CE) no 1/2005 une fois qu’ils quittent l’Union européenne; demande donc à la Commission de modifier le règlement afin d’interdire l’exportation d’animaux vivants vers des pays tiers, en prévoyant des exceptions limitées pour la reproduction, à condition que les races soient adaptées au contexte climatique et environnemental concerné;

L'amendement a été rejeté à 329 voix contre 226
(procédure non-législative)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mai 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre le contrôle et la sanction de la coupe des queues de porcelets (officiellement interdite dans l’UE depuis 1991)

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 47 prévoyant d'insérer la mention en gras ci-dessous dans le paragraphe 176 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture :

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 16 janvier 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la suppression de l'interdiction en mer Baltique des filets dérivants qui tuent des dauphins

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement visant à supprimer le paragraphe 3 de l'article 10 de la proposition de règlement relatif à la conservation des ressources halieutiques et à la protection des écosystèmes marins qui dispose 3. Nonobstant le paragraphe 1, il est interdit de détenir à bord ou de déployer des filets dérivants dans la mer Baltique.
L'amendement visant à supprimer l'interdiction des filets dérivants en mer Baltique a été rejeté par le Parlement européen.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 décembre 2017 - Proposition de loi → Européenne

55 eurodéputés français ne soutiennent pas la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants

Ils laissent faire sans réagir

Ces 55 eurodéputés (la France compte 74 membres au Parlement européen) n'ont pas donné à l'Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux leur soutien pour la création d’une Commission d’enquête (article 198 du Règlement intérieur du Parlement européen) pour examiner les violations et mauvaises gestions présumées de l’application du Règlement du Conseil (CE) 1/2005 relatif à la protection des animaux pendant le transport.
Cette initiative nécessite le soutien de 188 eurodéputé(e)s

(extrait du tract de l’Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 25 octobre 2017 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question
Bien qu'ayant techniquement voté pour, les eurodéputées Virginie Rozière et Isabelle Thomas ne figurent pas sur cette prise de position car la première a signalé avoir voulu s'abstenir et la seconde vouloir voté contre.