Photo de Éric Piolle

Élevage : Éric Piolle agit pour les animaux

18.4/20
Maire - Grenoble

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Éric Piolle ?

Prises de position de Éric Piolle classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (5 référencées)

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 décembre 2018 - Manifeste

Manifeste "Lundi Vert" invitant à remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales chaque lundi

Il existe aujourd’hui des raisons impératives de diminuer collectivement notre consommation de chair animale en France. Nous pensons que chaque personne peut faire un pas significatif dans ce sens pour l’un ou l’autre des motifs suivants : la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale. Nous nous engageons à titre personnel à remplacer la viande et le poisson chaque lundi (ou à aller plus loin dans ce sens).
(extrait de l'appel)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 6 juillet 2018 - Communication officielle → Prise de position marquante → Local

Vœu de la ville de Grenoble demandant à l'État d'abolir le broyage des poussins vivants, la castration à vif des porcelets, l’élevage en cage des poules pondeuses, la détention d'animaux dans les cirques et de soutenir les associations

  • de s’emparer véritablement de la question de la présence des animaux dits sauvages dans les cirques, d’améliorer immédiatement les normes pour un meilleur traitement des animaux et d’organiser avec les circassiens la transition vers un modèle de cirques sans animaux ;
  • de soutenir les associations de défense des animaux, notamment via des subventions et la promotion/ diffusion de leurs campagnes de sensibilisation (abandons, mal traitance…) ;
  • de mettre un terme aux souffrances animales générées par l’industrie alimentaire en intégrant, dans la loi Agriculture et Alimentation en cours de discussion au Parlement, l’interdiction de tous traitements indignes et dégradants et générateurs de souffrance animale, tels que le broyage des poussins vivants, la castration à vif et sans anesthésie des porcelets, ou l’élevage en cage des poules pondeuses.

(extraits de la délibération)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 8 septembre 2017 - Dans la presse → Local

La ville de Grenoble va proposer davantage de repas végétariens dans les cantines scolaires

En plus de 50 % de produits bios, les protéines animales vont être réduites pour être remplacées par des protéines végétales. « Nous allons servir davantage de repas végétariens et équilibrés. Nos agents reçoivent régulièrement des formations d'Adabio pour cela. (...) », explique l'élue en charge de la restauration scolaire Salima Djidel.
(extrait de l'article de Caroline Thermoz-Liaudy, L'Essor)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 janvier 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

Cantines scolaires : Grenoble ambitionne d'atteindre deux journées végétariennes par semaine d'ici 2020

La Ville de Grenoble sert dans ses restaurants scolaires depuis 2014 des repas végétariens. En 2016, la proportion de ces repas non-carnés sera encore augmentée et ce jusqu'à 2020. (...) apprendre qu’on peut manger équilibré en consommant moins de protéines animales. (...) En 2014, 19 repas végétariens avaient été servis, contre 31 en 2015. L’objectif est d’atteindre un à deux repas végétarien par semaine d’ici 2020.
(extrait de l'article de Caroline Thermoz-Liaudy, L'Essor)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 20 août 2015 - Dans la presse → Local

Le maire de Grenoble Éric Piolle est favorable aux menus végétariens dans les cantines scolaires

Revenant sur son bilan à Grenoble, l'élu local a expliqué avoir l'ambition de passer de 50% à 100% de bio dans les cantines scolaires et s'est dit "favorable" aux menus végétariens. "1 kg de viande c'est 24 kg de CO2 émis, 1 kg de tomates c'est 3 kg de CO2 émis", a-t-il rappelé.
(extrait de l'article de BFM TV)