Personnalités politiques (72)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Photo Élisa Martin
Élisa Martin Députée (38) FI
Photo Michel Sala
Michel Sala Député (30) FI
Photo Ugo Bernalicis
Ugo Bernalicis Député (59) FI, PG
Photo Alma Dufour
Alma Dufour Députée (76) FI
Photo Raquel Garrido
Raquel Garrido Députée (93) FI, PG
Photo Farida Amrani
Farida Amrani Députée (91) FI
Photo Manon Meunier
Manon Meunier Députée (87) FI
Photo Danielle Simonnet
Danielle Simonnet Députée (75), Conseil de Paris FI, PG
Photo Perceval Gaillard
Perceval Gaillard Député (974) FI
Interpellez-le
Photo Aymeric Caron
Aymeric Caron Député (75) REV
Photo Bastien Lachaud
Bastien Lachaud Député (93) FI, PG
Photo Sarah Legrain
Sarah Legrain Députée (75) FI
Marianne Maximi Députée (63) FI
Interpellez-la
Hubert Julien-Laferrière Député (69)
Interpellez-le
David Guiraud Député (59) FI
Interpellez-le
Gabriel Amard Député (69) FI, PG
Interpellez-le
Christophe Bex Député (31) FI
Interpellez-le
Sophia Chikirou Députée (75) FI
Interpellez-la
Antoine Léaument Député (91) FI
Interpellez-le
Aurélien Saintoul Député (92) FI
Interpellez-le
Thomas Portes Député (93) FI
Interpellez-le
Karen Erodi Députée (81) FI
Interpellez-la
Danièle Obono Députée (75) FI
Interpellez-la
Pascale Martin Députée (24) FI
Interpellez-la
Élise Leboucher Députée (72) FI
Interpellez-la
Idir Boumertit Député (69) FI
Interpellez-le
Sabrina Sebaihi Députée (92) EELV
Interpellez-la
Lisa Belluco Députée (86) EELV
Interpellez-la
René Pilato Député (16) FI
Interpellez-le
Manuel Bompard Député (13) FI
Interpellez-le
François Piquemal Député (31) FI
Interpellez-le
Ersilia Soudais Députée (77) FI
Interpellez-la
Charlotte Leduc Députée (57) FI
Interpellez-la
Éric Coquerel Député (93) FI, PG
Interpellez-le
Clémence Guetté Députée (94) FI, PG
Interpellez-la
William Martinet Député (78) FI
Interpellez-le
Jérôme Legavre Député (93) POI
Interpellez-le
Jean-Hugues Ratenon Député (974) FI, RÉ974
Interpellez-le
Alexis Corbière Député (93) FI, PG
Interpellez-le
Anne Stambach-Terrenoir Députée (31) FI, PG
Interpellez-la
François Ruffin Député (80) DVG
Interpellez-le
Loïc Prud'homme Député (33) FI
Interpellez-le
Mathilde Panot Députée (94) FI
Interpellez-la
Rachel Keke Députée (94) FI
Interpellez-la
Jean-Philippe Nilor Député (972) DVG
Interpellez-le
Andy Kerbrat Député (44) FI
Interpellez-le
Martine Etienne Députée (54) FI
Interpellez-la
Catherine Couturier Députée (23) FI
Interpellez-la
Adrien Quatennens Député (59) FI
Interpellez-le
Rodrigo Arenas Député (75) FI
Interpellez-le
Julie Laernoes Députée (44) EELV
Interpellez-la
Hendrik Davi Député (13) FI
Interpellez-le
Murielle Lepvraud Députée (22) FI
Interpellez-la
Carlos Martens Bilongo Député (95) FI
Interpellez-le

Proposition de loi

Pêche de loisir Pêche au vif Nationale

N° 1825

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

SEIZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 7 novembre 2023.

PROPOSITION DE LOI

visant à interdire la pêche au vif

,

(Renvoyée à la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par

M. Gabriel AMARD, Mme Ségolène AMIOT, Mme Farida AMRANI, M. Rodrigo ARENAS, Mme Christine ARRIGHI, Mme Clémentine AUTAIN, Mme Lisa BELLUCO, M. Ugo BERNALICIS, M. Christophe BEX, M. Carlos Martens BILONGO, M. Manuel BOMPARD, M. Idir BOUMERTIT, M. Louis BOYARD, M. Aymeric CARON, Mme Sophia CHIKIROU, M. Hadrien CLOUET, M. Éric COQUEREL, M. Alexis CORBIÈRE, M. Jean-François COULOMME, Mme Catherine COUTURIER, M. Hendrik DAVI, M. Sébastien DELOGU, Mme Alma DUFOUR, Mme Karen ERODI, Mme Martine ETIENNE, M. Emmanuel FERNANDES, M. Charles FOURNIER, M. Perceval GAILLARD, Mme Marie-Charlotte GARIN, Mme Raquel GARRIDO, Mme Clémence GUETTÉ, M. David GUIRAUD, Mme Mathilde HIGNET, M. Hubert JULIEN-LAFERRIÈRE, Mme Rachel KEKE, M. Andy KERBRAT, Mme Julie LAERNOES, M. Maxime LAISNEY, M. Antoine LÉAUMENT, Mme Élise LEBOUCHER, Mme Charlotte LEDUC, M. Jérôme LEGAVRE, Mme Sarah LEGRAIN, Mme Murielle LEPVRAUD, Mme Élisa MARTIN, Mme Pascale MARTIN, M. William MARTINET, Mme Marianne MAXIMI, Mme Manon MEUNIER, M. Jean-Philippe NILOR, Mme Danièle OBONO, Mme Nathalie OZIOL, Mme Mathilde PANOT, Mme Francesca PASQUINI, M. René PILATO, M. François PIQUEMAL, M. Thomas PORTES, M. Loïc PRUD’HOMME, M. Adrien QUATENNENS, M. Jean-Hugues RATENON, Mme Sandrine ROUSSEAU, M. François RUFFIN, M. Aurélien SAINTOUL, M. Michel SALA, Mme Isabelle SANTIAGO, Mme Sabrina SEBAIHI, Mme Danielle SIMONNET, Mme Ersilia SOUDAIS, Mme Anne STAMBACH-TERRENOIR, Mme Andrée TAURINYA, M. Paul VANNIER,

députées et députés.

– 1 –

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

La condition animale est considérée comme une cause importante par 89% de la population française (sondage IFOP de 2019 pour le Collectif AnimalPolitique) ([1]). Dans un même temps, il existe un consensus scientifique sur le fait que les poissons ainsi que les crustacés et les céphalopodes ressentent la douleur.

Pourtant, comme l'ont indiqué les derniers ministres de l’écologie, aucune réglementation ne vise à limiter la souffrance des poissons dans le cadre de la pêche de loisir.

La pêche au vif consiste à utiliser un animal vertébré vivant comme appât, généralement un poisson. Un hameçon est planté dans le dos ou la bouche d’un poisson alors qu’il est pleinement conscient dans le but de piéger un poisson plus gros, appelé carnassier (brochet, sandre, perche, silure…). Le poisson transpercé vivant peut souffrir pendant des heures et à l’approche du prédateur, paniquera sans issue possible.

Les pêcheurs peuvent aussi utiliser des crustacés (par exemple des crabes) et céphalopodes (par exemple des calmars) comme appâts.

Lors de la partie de pêche, les animaux utilisés comme vifs peuvent ne pas être issus du même plan d’eau (s’ils sont issus d’élevage ou pêchés ailleurs). Cela peut engendrer des problèmes sanitaires (propagations de virus, de parasites, de bactéries…). Les mauvaises conditions de détention en amont augmentent ce risque : en effet, il est connu que le stress affecte le système immunitaire des poissons et que la surpopulation facilite la transmission des maladies.

La pêche au vif peut également être impliquée dans la propagation d’espèces dites envahissantes.

Soulignons qu’il existe des techniques de pêche alternative à la pêche au vif (pêche aux leurres notamment).

Cette technique de pêche est interdite dans plusieurs pays européens sur tout ou partie de leur territoire (Allemagne, Suisse, en eau douce en Irlande, dans la majorité des Länder de l’Autriche…). En France, plusieurs collectivités territoriales s’y sont opposées (Métropole de Grenoble, Paris, Joinville-le-Pont, Carrières-sous-Poissy, Puteaux…).

Nous pensons qu’il est temps d’encadrer la pêche de loisir au regard de la souffrance animale : interdire la pêche au vif, technique considérée comme la plus cruelle, apparaît indispensable. Tout ne doit pas être permis quand il s’agit de la souffrance des poissons.

– 1 –

PROPOSITION DE LOI

Article 1er

L’article 521‑1 du code pénal est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Le présent article est applicable à toute espèce de vertébrés, de céphalopodes et de décapodes qui sont élevés, capturés ou commercialisés en vue d’être utilisés comme appâts vivants dans le cadre de la pêche de loisir. »

Article 2

L’article L. 431‑6 du code de l’environnement est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« L’élevage, la capture et la commercialisation d’animaux vertébrés, de céphalopodes et de décapodes dans le but d’être utilisés comme appâts vivants pour la pêche sont interdits. »

Article 3

La section, du chapitre Ier du titre II du livre IX du code rural et de la pêche maritime est complétée par un article L. 921‑7‑1 ainsi rédigé :

« Art. L. 921‑7‑1. – L’élevage, la capture et la commercialisation d’animaux vertébrés, de céphalopodes et de décapodes dans le but d’être utilisés comme appâts vivants pour la pêche maritime sont interdits. »

([1]) https://www.politique-animaux.fr/fichiers/la_sensibilite_des_francais_a_la_cause...

Lire la suite

Crédits

Soumis par Thierry Lherm

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

Sondage
Pêche au vif
Sondage sur le thème Chasse & pêche
40%

des pêcheurs à la ligne
sont favorables à l’interdiction de la pêche au vif

Parcourir les sondages