La France Insoumise agit pour les animaux

18/20

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (148 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendements n°48 et 171 visant à limiter les dérogations autorisant la chasse des oiseaux migrateurs

Ces amendements demandaient la suppression de l'article suivant :

Article 3 bis (nouveau)
Le troisième alinéa de l’article L. 424-2 du code de l’environnement est remplacé par sept alinéas ainsi rédigés :
« Des dérogations peuvent être accordées, s’il n’existe pas d’autre solution satisfaisante et à la condition du maintien dans un bon état de conservation des populations migratrices concernées :
« – pour prévenir les dommages importants aux cultures, au bétail, aux forêts, aux pêcheries et aux eaux ;
« – pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la capture, la détention ou toute autre exploitation judicieuse de certains oiseaux en petites quantités ;
« – dans l’intérêt de la santé et de la sécurité publiques ;
« – dans l’intérêt de la sécurité aérienne ;
« – pour la protection de la flore et de la faune ;
« – pour des fins de recherche et d’enseignement, de repeuplement, de réintroduction ainsi que pour l’élevage se rapportant à ces actions. »

Ces amendements on été rejetés par le Sénat.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°157 visant à supprimer le «développement de la chasse durable» des missions de l'Office français de la biodiversité

la notion de « chasse durable » introduite bien qu’étant une mission anciennement dévolue à l’ONCFS, ne fait l’objet d’aucune définition juridique, d’aucun cahier des charges, rien dans ce texte ne précise cette notion. Or se contenter de préserver les espèces menacées de disparation ne suffit pas à qualifier une pratique respectueuse de l’environnement.
(extrait de l'objet de l'amendement)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°161 visant à supprimer le quantum minimal des associations de chasse au sein du conseil d'administration de l'Office français de la biodiversité

considérant la grande diversité des publics et des instances qui compose ce conseil d’administration, la proportion de 10 % des membres attribués aux seuls représentants des instances cynégétiques et des instances de la pêche de loisir, semble tout à fait disproportionné.
(extrait de l'objet de l'amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)
Amendement rejeté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°164 visant à supprimer l'instauration d'une nouvelle aide de l’État de 10 € par chasseur

Cet amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste visait à supprimer du texte portant création de l’Office français de la biodiversité la phrase suivante :
Pour conduire ou soutenir ces actions, chaque fédération départementale reçoit en complément une contribution de l’État égale à 10 euros par adhérent ayant validé un permis de chasser départemental dans l’année, selon des modalités définies par convention.
Amendement tombé

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°168 visant à interdire que la "gestion adaptative" puisse s'appliquer aux animaux d'espèces protégées

Ce concept de gestion adaptative qui n’a de fondement ni juridique ni scientifique, pourrait donc dans ces termes s’appliquer à toutes les espèces y compris protégées.
(extrait de l'objet de l'amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)
Amendement rejeté par le Sénat

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendements n°169 et 183 visant à contraindre les fédérations de chasse à communiquer les données relatives aux lâchers d'animaux à l'Office français de la biodiversité, quelle que soit l'espèce

Or, en l’absence de recensement et de contrôle réglementaire, aucune estimation précise n’existe quant aux quantités d’animaux d’élevages appartenant à ces espèces de petit gibier (hors lapins) qui sont relâchés dans le milieu naturel. Selon les opérateurs (éleveurs de petit gibier ou associations de protection de la nature), les estimations oscillent entre 10 et 30 millions de spécimens qui seraient relâchés chaque année en France dans la nature ou en enclos de chasse pour maintenir une activité de chasse au petit gibier. Cependant aucun chiffre viable n’existe en l’absence de contrôle.
(extrait de l'objet de l'amendement 169 du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°170 visant à limiter l'agrainage aux cas avérés de prévention des risques pour les cultures

Alinéa 48, seconde phrase
Remplacer les mots :
en fonction des particularités locales
par les mots :
uniquement si la protection des cultures l’exige

(modification proposée par l'amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)
Amendement rejeté par le Sénat

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 20 février 2019 - Communication officielle → Prise de position marquante → Local

La commission agriculture de la France Insoumise soutient l'appel anti-"Lundi vert"

La vraie alternative n'est pas entre protéines animales et végétales
(appel anti-"Lundi vert" relayé par la commission agriculture et alimentation de la France Insoumise, 2018)
Pourtant, deux ans plus tôt :
Vous ne pouvez pas continuer avec les protéines carnées qui sont un encouragement aux fermes des 1 000 vaches
(Jean-Luc Mélenchon en meeeting de la France Insoumise à Toulouse, 2016)
article FI agri anti lundi-vert
(article de la commission agriculture de la France insoumise dans son numéro de février en soutien à l' appel sur le blog "No-Vegan" contre le Manifeste "Lundi vert" (le manifeste "Lundi vert" invite à remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales chaque lundi pour la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale)
Bien que l'appel anti-"Lundi-vert" soit intitulé "Pour une Journée mondiale de l'élevage paysan et des animaux de ferme", il commence par Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande », sous des prétextes idéologiques qui se cachent mal derrière des apparences écologiques et sanitaires., semblant ainsi ignorer qu'ONGs de protection animale (CIWF, 2017), de défense de l'environnement (Greenpeace, 2018), de promotion de l'agriculture paysanne (Solagro, 2017), ainsi que de nombreux scientifiques (Nature, 2018), s'accordent sur la nécessité d'une réduction d'entre 50% et 90% de notre consommation de produits animaux pour enrayer le dérèglement climatique et désintensifier l'élevage.

Agir !

Interpellez-la

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Chasse

Droit animal

Élevage

Zoo / Cirque

le 16 novembre 2018 - Communication officielle → Prise de position marquante → Local

Mission Animaux de la ville de Paris : vœux de Danielle Simonnet

que la Ville de Paris créée une délégation à la condition animale dont la charge reviendra à un-e adjoint-e, ainsi qu'une nouvelle direction Animaux en ville pour la mise en oeuvre de sa politique.
que la Ville de Paris autorise uniquement les cirques sans animaux sauvages à s’installer sur le territoire municipal.
que la Maire de Paris interdise la pêche sur son territoire.
qu’un premier parc parisien soit choisi, de manière expérimentale, pour être aménagé afin d’y accueillir les animaux liminaires (lapins, moineaux, pigeons ramiers, écureuils, hérissons, etc.).

Agir !

Félicitez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 26 septembre 2018 - Communication officielle → Local

Le Conseil de Paris a adopté à l'unanimité le vœu de l'exécutif relatif à la réalisation d'une stèle en hommage aux animaux tués durant les guerres

CONSEIL DE PARIS
SEANCE DES 24, 25, 26 et 27 SEPTEMBRE 2018

VŒU DE L’EXECUTIF

RELATIF A LA REALISATION D’UNE STELE EN HOMMAGE AUX ANIMAUX TUES DURANT LES CONFLITS

Considérant le vœu pour la création d’un monument aux animaux de guerre morts sur le champ de bataille de la Première Guerre mondiale, déposé par Jacques BOUTAULT, David BELLIARD et les élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP) ;

Considérant le vœu présenté par Jean-Pierre LECOQ, Marielle de SARNEZ et Alexandre VESPERINI relatif à la création d’un monument ou d’une stèle faisant mémoire des animaux tués au cours des conflits du 20ème siècle et notamment de la Première Guerre Mondiale ;