Les Républicains penche contre les animaux

6.6/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (935 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 mai 2020 - Proposition de loi → Nationale

Interdiction de l'abattage sans «étourdissement» préalable : aucun groupe politique n'a encore inscrit de vote à l'ordre du jour du Sénat (2017-2020)

Si aucun groupe politique n'utilise sa «niche parlementaire» pour mettre une proposition de loi sur la condition animale à l'ordre du jour du Parlement, certains sujets très attendus par les citoyens n'y seront jamais débattus

85% des Français sont contre l'abattage sans « étourdissement », selon un sondage IFOP de 2020 (source : 30 Millions d'Amis), soit 13 points de plus qu'en 2009.
Un vote par scrutin public permettrait aux citoyens de connaître le vote de leurs représentants sur cette question.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 6 mars 2020 - Dans la presse → Prise de position marquante → Municipale

Le Maire de Nice prend un arrêté interdisant les cirques détenant des animaux sauvages

On apprend qu’avant la venue du chapiteau de Venise, le maire de NIce, candidat à sa réélection, a finalement pris cet arrêté qu’il excluait jusqu’alors. Explications
Il a suffi d’un tweet du journaliste Henry-Jean Servat, en 47e position sur la liste du maire sortant, pour mettre la puce à l’oreille dans les rangs des amis des bêtes.

(extrait de l'article de Nice-Matin)

Agir !

Félicitez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 février 2020 - Dans la presse → Départementale

Le président du département des Hautes-Alpes offre une queue de loup à la préfète

Vendredi dernier, lors de la cérémonie de départ de Cécile Bigot-Dekeyzer, Jean-Marie Bernard (Les Républicains) a offert une queue de loup à la représentante de l’Etat. « Je voulais lui faire ce clin d’œil pour marquer que dans le premier département où elle a exercé cette fonction (de préfète), ça a été un problème important pour elle », a indiqué l’élu au média local D!CI. « Elle s’est beaucoup intéressée à ça mais le loup va rester même après son départ », a aussi déclaré Jean-Marie Bernard.
(extrait de l'article de 20 minutes)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 février 2020 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi 2717 visant à punir d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende les lanceurs d'alerte qui filment les élevages

N° 2717

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 25 février 2020.

PROPOSITION DE LOI

visant à sanctionner les intrusions dans les élevages,

(Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale
de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par

MM. Marc LE FUR, Damien ABAD,
Mme Véronique LOUWAGIE, MM. Fabrice BRUN, Arnaud VIALA,

et Mesdames et Messieurs

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 11 février 2020 - Dans la presse → Municipale

Châteauroux, Narbonne, Liévin, Deauville et Blois refusent la détention d'animaux dans les cirques

Par décision du Conseil municipal ou par arrêté du maire, ces villes refusent d'accueillir des cirques détenant des animaux sauvages et/ou demandent l'interdiction de leur détention dans les cirques

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 janvier 2020 - Dans la presse → Municipale

Chalon-sur-Saône installe son premier pigeonnier contraceptif

À l'intérieur, de la nourriture, de l'eau et des emplacements pour leur permettre de nicher. En attirant les pigeons en un seul lieu, la municipalité va pouvoir limiter les naissances en éliminant progressivement de plus en plus d'œufs.
(article de Karim BOUAKLINE-VENEGAS AL GHARNATI, Info-Chalon)

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 janvier 2020 - Dans la presse → Municipale

Depuis 2016, la ville de Tourcoing multiplie les initiatives pour développer une gestion non létale des populations de pigeons

Octobre 2016, Nord Éclair :

Tourcoing: la SPA en charge de la prolifération des pigeons

Éric Denœud, adjoint de la vie quotidienne des habitants, a signé une convention avec la SPA pour l’entretien des deux pigeonniers. L’objectif, réduire la prolifération sans pour autant euthanasier les pigeons. Explications.
[...]
Il arrive [...] que l’éradication soit décidée, et que des filets sont tendus pour les capturer et les euthanasier par gazage. Cette solution cruelle et coûteuse pour la communauté présente aussi l’inconvénient de n’être que provisoire, car d’autres pigeons arriveront et prendront la place.

Octobre 2018, La Voix du Nord :

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 25 janvier 2020 - Subvention → Régionale

100 000 € d'aides de la région Grand-Est pour l'achat d'un radar à la fédération régionale des chasseurs

LOANA s’est procurée une convention de financement de la région Grand Est qui accorde à la fédération des chasseurs du Grand Est un financement de 100.000€ pour le projet AVIRAD.
(extraits de l'article de Salomé Job avec Benoit de Butler, France 3 Grand-Est)

Agir !

Interpellez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 janvier 2020 - Vote → Nationale

À l'Assemblée nationale, le groupe LR vote pour un amendement visant à censurer le débat public sur les conditions d'élevage

L'amendement n°38 visant à censurer le débat public sur les conditions d'élevage a été rejeté.

Groupe La République en Marche
(303 membres)

Pour: 4

Hervé Berville
Barbara Bessot Ballot
Blandine Brocard
Nicole Le Peih
Contre: 40

Caroline Abadie
Laetitia Avia
Delphine Bagarry
Belkhir Belhaddad
Éric Bothorel
Danielle Brulebois
Fannette Charvier
Coralie Dubost
Nicole Dubré-Chirat
Jean-Luc Fugit
Raphaël Gérard
Florence Granjus
Catherine Kamowski
Yannick Kerlogot
Anissa Khedher
Aina Kuric
Daniel Labaronne
Frédérique Lardet
Marion Lenne
Sylvain Maillard
Jacques Marilossian
Denis Masséglia
Patricia Mirallès
Adrien Morenas
Naïma Moutchou

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook