LREM

La République En Marche

penche contre les animaux

5.5/20

 
PARTAGER :

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (96 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 août 2017 - Communication officielle

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot prend des mesures pour mettre un terme définitif au braconnage des ortolans dans les Landes

Nicolas Hulot a donné instruction au préfet des Landes, qui a mis en œuvre des contrôles appuyés dès 2016, de renforcer toutes les mesures de surveillance, de contrôle et de verbalisation, tant à l’égard des braconniers que des intermédiaires qui se livreraient à un trafic, et de n’accorder, comme l’an dernier, aucune tolérance aux pratiquants.
Par ailleurs, la Commission européenne a formé un recours contre la France devant la Cour de justice de l’Union européenne pour manquement dans la mise en œuvre de la directive « oiseaux ». Une condamnation pourrait conduire à une amende de plusieurs dizaines de millions d’euros.

(extrait du communiqué de presse)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 25 juillet 2017 - Vote

La majorité fait tomber les amendements visant à écarter des fonctions parlementaires et gouvernementales les personnes coupables de sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux

Je constate toutefois que le fait du prince, ou plutôt de la présidente, n’agit pas et que nous ne pouvons pas défendre ces sous-amendements. Ce petit jeu d’allers-retours fait tomber nos amendements. Je trouve cela dommage et, pour tout dire, mesquin.
(propos d'Ugo Bernalicis, extraits du compte rendu intégral de la Deuxième séance du lundi 24 juillet 2017)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 juillet 2017 - Vote

Le Ministre de la transition écologique et solidaire et le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation signent un arrêté portant à 40 le nombre de loups pouvant être abattus

Nicolas Hulot, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont signé le 18 juillet l’arrêté fixant le nombre maximal de loups dont le prélèvement pourra être autorisé pour la période 2017-2018.
L’arrêté fixe à 40 le nombre de loups pouvant être prélevés. Au-delà d’un seuil intermédiaire de 32 loups, les tirs de prélèvement ne seront plus autorisés. Seuls des tirs de défense ou de défense renforcée pourront avoir lieu, lorsque les loups sont en situation d’attaque et l’éleveur en situation de défense de son troupeau.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 23 juin 2017 - Dans la presse

Le Ministre de l'agriculture Séphane Travert annonce de nouvelles aides pour la filière foie gras du Sud-Ouest

Ministre de l'Agriculture depuis deux jours Stéphane Travert (...) a ainsi annoncé un "deuxième régime d'aides" pour les producteurs de foie gras du Sud-Ouest, victimes de l'épizootie de grippe aviaire (...) Au-delà des éleveurs, c'est l'ensemble de la profession qui a été touchée par l'arrêt d'activité : naisseurs, gaveurs, abattoirs, fabricants de foie gras mais aussi la filière commerciale. Tous avaient déjà été frappés par une première épizootie d'un autre virus de grippe aviaire en 2015-2016. Ce qui représente une facture estimée à 540 millions de pertes cumulées sur deux ans...
(extrait de l'article de Jean Michel Gradt, Les Échos)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 22 juin 2017 - Question parlementaire

Le Ministre de l'agriculture Stéphane Travert refuse d'envisager une campagne de stérilisation obligatoire des chats

Il n'est actuellement pas envisagé de modifier ce dispositif qui a pour objectif d'apporter une solution durable et respectueuse de l'animal aux problèmes posés par une surpopulation de chats. Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation a néanmoins la volonté d'œuvrer à l'amélioration continue du dispositif en responsabilisant toujours davantage les maires des communes concernées et les propriétaires de chats.
(extrait de la réponse du Ministre à la question de la sénatrice Marie-France de Rose)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 juin 2017 - Dans la presse

Les ministres de la Transition écologique et de l'Agriculture, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, autorisent l'abattage de deux loups supplémentaires

Les ministres de la Transition écologique et de l'Agriculture, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, ont autorisé l'abattage de deux loups supplémentaires. Cette décision porte à 40 le nombre de ces animaux pouvant être tués sur une année, selon un arrêté publié au journal officiel.
«En supplément du nombre maximum fixé par l'arrêté du 5 juillet 2016 et par l'arrêté du 10 avril 2017, la destruction de deux loups (mâles ou femelles, jeunes ou adultes) peut être autorisée par les préfets», d'ici au 30 juin, indique l'arrêté publié vendredi et cosigné par les deux ministres. Ces tirs sont autorisés par dérogation, le loup étant une espèce protégée en Europe.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 mai 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Loups, oies migratrices, directive oiseaux, grippe aviaire,etc. François Baroin et François Patriat s'engagent à aider les chasseurs à chasser encore plus d'espèces, encore plus souvent, en plus grand nombre encore d'individus

9)Maintenir la chasse des espèces chassables à petit effectif dès lors que les indices de reproduction permettent la réalisation d’un plan de chasse raisonnable. Cela concerne actuellement l’ensemble des galliformes de montagne sur tous les massifs français. La gestion des biotopes spécifiques et particulièrement sensibles par les chasseurs permet la conservation de ces espèces.
10)Reconnaître le rôle de vigie sanitaire de la faune sauvage des chasseurs, avec la garantie du maintien de la chasse dans les périodes de crises sanitaires pour favoriser cette vigilance indispensable sur la faune sauvage.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 mai 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

François Baroin et François Patriat s'engagent à (faire) « adhérer au groupe d’études Chasse et territoires de l’Assemblée nationale»

30)Dans le droit fil des engagements proposés pour garantir une chasse dynamique intégrée dans des politiques environnementales et rurales, il est souhaité par la Fédération Nationale des Chasseurs d’avoir l’assurance que chaque candidat s’engage s’il est élu député à adhérer au groupe d’études « Chasse et territoires » de l’Assemblée nationale.
(Charte de 30 engagements en faveur des chasseurs)
Sur le plan national, la FNC peut d’ores et déjà compter sur deux victoires de taille : François Baroin, pour les Républicains et le centre, et François Patriat, pour La République et En Marche, se sont rendus le 30 mai 2017 au siège de la FNC afin de signer les engagements proposés par le monde de la chasse.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 mai 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

François Baroin et François Patriat s'engagent à ce que la police de la nature, l'Agence Française pour la Biodiversité et le Ministère de l'Écologie soient davantage à l'écoute des volontés des chasseurs

5) Renforcer la place et le rôle de la chasse au sein du ministère de l’écologie avec un pôle ruralité qui aura en charge la chasse, la pêche, la ruralité et les ressources naturelles.
6) Rééquilibrer la gouvernance nature dans les instances de concertation. La surreprésentation des ONG de protection de la nature dans la grande majorité des instances doit faire l’objet d’un rééquilibrage très conséquent pour tenir compte de tous les gestionnaires et utilisateurs de la nature.
(...)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 mai 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

François Baroin et François Patriat s'engagent à favoriser réglementairement le loisir des chasseurs

1) Engager une nouvelle loi chasse qui aboutira à un véritable choc de simplification pour favoriser le développement de la chasse, sa pratique et son économie. Sous la forme d’une loi ou d’une ordonnance, l’objectif sera de faciliter l’accès à la chasse, de simplifier la gestion des fédérations départementales et régionales, de conforter la place et le rôle de la chasse dans les politiques environnementales et rurales et renforcer la filière chasse.
(...)
3) Moderniser et conforter l’organisation associative fédérale du monde de la chasse.