La République En Marche penche contre les animaux

5.9/20
 
PARTAGER :

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (113 référencées)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 novembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le Président de la République assure les chasseurs de son soutien à la chasse à courre

Lors d’un échange téléphonique très cordial, le Président de la République, Emmanuel Macron, a été direct et clair avec [le président de la Fédération Nationale des Chasseurs,] Willy Schraen. Il a confirmé « que les engagements pris au congrès de la FNC, devant l’ensemble des représentants du monde de la chasse, seraient tenus et qu’il n’était pas question d’ennuyer les chasseurs en remettant en cause un mode de chasse reconnu
Le Président de la République a aussi rappelé au Président de la FNC « que les chasses traditionnelles font partie du patrimoine de notre pays, elles ne nuisent en rien aux espèces que l’on chasse et elles sont le reflet des traditions d’un terroir et d’un mode de vie.

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 novembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le Président de la République assure les chasseurs de son soutien à la chasse à courre

Lors d’un échange téléphonique très cordial, le Président de la République, Emmanuel Macron, a été direct et clair avec [le président de la Fédération Nationale des Chasseurs,] Willy Schraen. Il a confirmé « que les engagements pris au congrès de la FNC, devant l’ensemble des représentants du monde de la chasse, seraient tenus et qu’il n’était pas question d’ennuyer les chasseurs en remettant en cause un mode de chasse reconnu
Le Président de la République a aussi rappelé au Président de la FNC « que les chasses traditionnelles font partie du patrimoine de notre pays, elles ne nuisent en rien aux espèces que l’on chasse et elles sont le reflet des traditions d’un terroir et d’un mode de vie.

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Fourrure Fourrure

le 7 novembre 2017 - Question parlementaire

Le Ministre de l'agriculture et de l'alimentation refuse d'envisager l'abolition de l'élevage d'animaux pour leur fourrure

S'il n'est pas envisagé d'interdire les élevages d'animaux destinés à la production de fourrure, les services du ministère chargé de l'agriculture sont particulièrement vigilants quant au respect des règles de protection animale dans ces élevages.
(extrait de la réponse du ministre à la question du écrite du député Joël Giraud)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Fourrure Fourrure

le 7 novembre 2017 - Question parlementaire

Le Ministre de l'agriculture et de l'alimentation refuse d'envisager l'abolition de l'élevage d'animaux pour leur fourrure

S'il n'est pas envisagé d'interdire les élevages d'animaux destinés à la production de fourrure, les services du ministère chargé de l'agriculture sont particulièrement vigilants quant au respect des règles de protection animale dans ces élevages.
(extrait de la réponse du ministre à la question du écrite du député Joël Giraud)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 31 octobre 2017 - Question parlementaire

Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation ne remet pas en cause l'obligation de consommer des protéines animales à la cantine

huit repas sur vingt doivent donc comporter du poisson, de la viande ou des abats. Aucune disposition particulière quant à la nature du plat protidique ne s'applique pour les autres repas
Les restaurants scolaires, qui servent chaque année un milliard de repas, jouent un rôle fondamental dans la structuration des comportements alimentaires des six millions d'élèves qui les fréquentent.
Les recommandations du GEMRCN [groupement d'étude des marchés en restauration collective et de nutrition] tiennent compte despriorités nutritionnelles nationales établies dans le cadre du PNNS [Programme national nutrition santé].
(extraits de la réponse à la question écrite du député Bastien Lachaud)
Les recommandations nutritionnelles officielles de nombreux pays reconnaissent l’alimentation végane/végétalienne comme une alimentation saine et viable à tous les âges de la vie, comme le rappellent une quarantaine de professionnels de santé dans une tribune publiée par "France-Soir".
Le ministre indiquant dans sa réponse que pour le cas où les recommandations nutritionnelles pour les enfants évolueraient, une révision du décret no 2011-1227 et de l'arrêté du 30 septembre 2011 permettrait d'adapter la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire, nous sommes donc en droit d'attendre du ministre de l'agriculture une mise à jour des recommandations françaises afin de prendre en compte le consensus scientifique sur la question, partagé par la plus grande association de diététiciens au monde -l’Academy of Nutrition and Dietetics- regroupant environ 67.000 nutritionnistes.

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 31 octobre 2017 - Question parlementaire

Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation ne remet pas en cause l'obligation de consommer des protéines animales à la cantine

huit repas sur vingt doivent donc comporter du poisson, de la viande ou des abats. Aucune disposition particulière quant à la nature du plat protidique ne s'applique pour les autres repas
Les restaurants scolaires, qui servent chaque année un milliard de repas, jouent un rôle fondamental dans la structuration des comportements alimentaires des six millions d'élèves qui les fréquentent.
Les recommandations du GEMRCN [groupement d'étude des marchés en restauration collective et de nutrition] tiennent compte despriorités nutritionnelles nationales établies dans le cadre du PNNS [Programme national nutrition santé].
(extraits de la réponse à la question écrite du député Bastien Lachaud)
Les recommandations nutritionnelles officielles de nombreux pays reconnaissent l’alimentation végane/végétalienne comme une alimentation saine et viable à tous les âges de la vie, comme le rappellent une quarantaine de professionnels de santé dans une tribune publiée par "France-Soir".
Le ministre indiquant dans sa réponse que pour le cas où les recommandations nutritionnelles pour les enfants évolueraient, une révision du décret no 2011-1227 et de l'arrêté du 30 septembre 2011 permettrait d'adapter la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire, nous sommes donc en droit d'attendre du ministre de l'agriculture une mise à jour des recommandations françaises afin de prendre en compte le consensus scientifique sur la question, partagé par la plus grande association de diététiciens au monde -l’Academy of Nutrition and Dietetics- regroupant environ 67.000 nutritionnistes.

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 17 octobre 2017 - Question parlementaire

Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation est opposé à l'interdiction d'exporter des animaux vivants et se veut rassurant sur la réalité des contrôles et des conditions de transport

Les exportations et mouvements intra-communautaires d'animaux vivants représentent pour l'élevage français un important débouché économique qu'il est nécessaire de préserver
Enfin, la France s'emploie à développer des contacts avec les autorités compétentes des pays tiers vers lesquels elle exporte des animaux (...) À ce jour, l'exploitation de ces échanges a déjà permis de mettre en œuvre des mesures correctives.
(extrait de la réponse du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation aux questions écrites de la députée Claire O'Petit et du député Loïc Dombreval)
Vidéo de présentation de la campagne StopTheTrucks de l'Eurogroup for animals :

Tweetez-les !
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 17 octobre 2017 - Question parlementaire

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager une réflexion sur la situation des cirques détenant des animaux sauvages

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Au regard de la préoccupation croissante sur la place des animaux dans les cirques, il est souhaitable d'engager une réflexion avec les acteurs concernés pour examiner les évolutions envisageables qui tiennent compte à la fois du nécessaire bien-être des animaux et de la situation sociale et économique des professionnels du cirque.
(extrait de la réponse du Ministère de la Transition écologique et solidaire à la question parlementaire de la députée Claire O'Petit)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 octobre 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Le président de la République souhaite interdire la vente d'œufs de poules élevées en cage et engager l'État à accompagner la restructuration de la filière

Quand j’ai pris l’engagement pendant la campagne que les oeufs vendus aux consommateurs ne seraient issus que d’élevages en plein air d’ici 2022, c’est parce qu’aussi nous pouvons, ensemble, atteindre cet objectif (...) je veux dire que l’Etat est prêt à s’engager financièrement pour accompagner la restructuration de la filière par le Plan d’Investissement, que la grande distribution doit aussi donner à cet égard de la visibilité sur les volumes et un prix plus rémunérateur pour permettre aux éleveurs de réinvestir.
(extrait du discours d'Emmanuel Macron à Rungis,à -33:42)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 octobre 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Le président de la République souhaite interdire la vente d'œufs de poules élevées en cage et engager l'État à accompagner la restructuration de la filière

Quand j’ai pris l’engagement pendant la campagne que les oeufs vendus aux consommateurs ne seraient issus que d’élevages en plein air d’ici 2022, c’est parce qu’aussi nous pouvons, ensemble, atteindre cet objectif (...) je veux dire que l’Etat est prêt à s’engager financièrement pour accompagner la restructuration de la filière par le Plan d’Investissement, que la grande distribution doit aussi donner à cet égard de la visibilité sur les volumes et un prix plus rémunérateur pour permettre aux éleveurs de réinvestir.
(extrait du discours d'Emmanuel Macron à Rungis,à -33:42)