Les animaux non-humains sont eux aussi des êtres sensibles, capables de sensations et d’émotions : la place qui leur est accordée relève d’un choix de société.

80% des Français jugent la cause animale importante. La question animale constitue donc un enjeu politique majeur et s’inscrit naturellement dans le cadre de l’action publique.

Animé par l'association L214 - Ethique & animaux, l’observatoire Politique & animaux rend compte de l’action des personnalités et partis politiques en lien avec la question animale. Il entend contribuer à engager les citoyens et les élus dans la mise en œuvre d’une démarche de progrès à l’égard des animaux.

PARTAGER CETTE PAGE :  

→ Découvrir la plateforme
→ Comprendre la notation

Dernières prises de position au sujet des animaux

Logo Cap21-LRC Cap21-LRC

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 février 2010 - Proposition de loi

Déclaration écrite sur le transport des chevaux

Ces eurodéputés ont signé la déclaration du Parlement européen du 25 février 2010 sur le transport de chevaux destinés à l'abattage dans l'Union européenne, déclaration qui, notamment « demande à la Commission et aux États membres de procéder à un examen rigoureux des éléments de preuve réunis dans le dossier de World Horse Welfare dans le contexte du réexamen, par la Commission, du règlement (CE) n° 1/2005 du Conseil »

Les déclarations écrites ne sont pas contraignantes pour le Parlement européen : elles peuvent seulement être considérées comme un appel de ses auteurs et signataires à la Commission européenne qui dispose de l'initiative législative.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 22 avril 2008 - Source associative

Pour protéger la tauromachie, Jean Glavany a permis la consommation de viande de taureaux destinés aux corridas

Sur le site du CRAC Europe :

Extraits de l'article :

Taureaux souffrants de la maladie de Kreutzfeld-Jacob ou de la tuberculose : toréés et mangés ! :

Suite au problème dramatique de la « vache folle » et de sa version humaine, la maladie de Kreutzfeld-Jacob, la communauté européenne imposait le 29 juin 2000, par la directive 00/418/CE applicable au 31 décembre 2000, l’incinération de tous les animaux suspects et interdisait des techniques d’abattage susceptibles de disséminer l’agent infectieux dans le corps de l’animal. Les sévices infligés au taureau pendant la corrida faisaient partie de ces techniques.

Logo PS PS

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 20 février 2007 - Dans la presse

Ségolène Royal défend la chasse

Devant la Fédération Nationale des Chasseurs le 20 février 2007, lors de la campagne présidentielle, Ségolène Royal a déclaré à la presse après son intervention : « Les chasseurs [...] participent à l'éducation pédagogique auprès des enfants sur le respect des animaux » ; « le cadre législatif actuel garantit une pratique de la chasse dans une bonne harmonie avec les autres activités » ; « les chasseurs défendent "un loisir rural" et "un droit démocratique et populaire ».

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 6 novembre 2006 - Dans la presse

Ségolène Royal : la corrida est un spectacle magnifique

Ségolène Royal a déclaré, selon le journal la Provence du lundi 6 novembre 2006 : "la corrida est un spectacle magnifique. Je comprends la passion de ceux qui s'enthousiasment pour cela", déclaration reprise dans la presse, et jamais démentie malgré de très nombreux courriers de protestations.

Pour 2012, elle a choisi comme dirigeant de son pôle « argumentaires et propositions » Nicolas Cadène, numéro 2 de la fédération PS du Gard et très attaché à la tauromachie.
Sur le site de sa section, l'auteur a relevé :