Personnalités politiques (67)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Photo Sandrine Le Feur
Sandrine Le Feur Députée (29) Renaissance
Interpellez-la
Photo Pierre-Yves Bournazel
Pierre-Yves Bournazel Conseil de Paris Horizons
Photo Erwan Balanant
Erwan Balanant Député (29) MoDem
Photo Jacqueline Maquet
Jacqueline Maquet Députée (62) Renaissance, TdP
Mustapha Laabid Renaissance
Interpellez-le
Jean-Michel Clément Place Publique
Interpellez-le
Interpellez-la
Interpellez-la
Didier Baichère Renaissance
Interpellez-le
Yannick Kerlogot Renaissance
Interpellez-le
Aurélien Taché Député (95) DVG
Interpellez-le
Thomas Rudigoz Député (69) Renaissance
Interpellez-le
Caroline Janvier Députée (45) Renaissance
Interpellez-la
Fiona Lazaar Renaissance
Interpellez-la
Cécile Rilhac Députée (95) EC
Interpellez-la
Valérie Hayer Eurodéputée Renaissance
Interpellez-la
Paul Molac Député (56) SE
Interpellez-le
Interpellez-le
Bertrand Pancher Député (55) PR
Interpellez-le
Florence Granjus Renaissance
Interpellez-la
Stella Dupont Députée (49) EC, Renaissance
Interpellez-la
Éric Alauzet Député (25) Renaissance, TdP
Interpellez-le
Cécile Untermaier Députée (71) PS
Interpellez-la
Interpellez-le
Guillaume Garot Député (53) PS
Interpellez-le
Marjolaine Meynier-Millefert Députée (38) Renaissance, TdP
Interpellez-la
Sabine Thillaye Députée (37) MoDem
Interpellez-la
Ronan Dantec Sénateur (44) SE
Interpellez-le
Sandrine Josso Députée (44) LC
Interpellez-la
Interpellez-la

Programme

Éducation Élevage intensif Menus végés Nationale

Justification de la note

Les propositions visant à sortir de l'élevage intensif, à promouvoir la végétalisation de l’alimentation et l’éducation à l'éthique animale étaient pourtant les plus soutenues sur la plateforme de recueil de propositions initiée par le collectif

Écarter les propositions visant à sortir de l’élevage intensif n’est ni « juste » pour les animaux, ni « solidaire » dans le partage des ressources pour les humains, ni « respectueux de l’environnement » par rapport aux externalités négatives des élevages intensifs, ni « démocratique » vis-à-vis des citoyens qui ont contribué à la plateforme.

Car nous voulons que le jour d’après soit différent du monde d’avant : plus juste, plus solidaire, plus respectueux de l’environnement, plus démocratique.
(extrait de l’introduction de la synthèse)

4 1ères propositions Le Jour d Après
(extrait de l’analyse quantitative de la synthèse)
Aucune de ces 4 mesures ne se retrouve dans les les 30 propositions retenues par les parlementaires.

Ce groupe de parlementaires a initié en mars dernier une consultation afin de connaître les attentes des citoyens pour « le jour d'après » la crise sanitaire. Des centaines de propositions ont vu le jour, notamment des mesures fortes en matière de protection animale arrivées en tête de leur consultation et soutenues par des centaines de citoyens. Or, les parlementaires n'ont pris en compte aucune de ces propositions.

Lire la suite

Attentes citoyennes

44%

des Français
estiment que le « bien-être » des animaux de ferme n'est pas assuré aujourd'hui en France

Parcourir les sondages
84%

des Français
sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif

Parcourir les sondages