Les animaux non-humains sont eux aussi des êtres sensibles, capables de sensations et d’émotions : la place qui leur est accordée relève d’un choix de société.

80% des Français jugent la cause animale importante. La question animale constitue donc un enjeu politique majeur et s’inscrit naturellement dans le cadre de l’action publique.

Animé par l'association L214 - Ethique & animaux, l’observatoire Politique & animaux rend compte de l’action des personnalités et partis politiques en lien avec la question animale. Il entend contribuer à engager les citoyens et les élus dans la mise en œuvre d’une démarche de progrès à l’égard des animaux.

PARTAGER CETTE PAGE :  

→ Découvrir la plateforme
→ Comprendre la notation

Dernières prises de position au sujet des animaux

Logo AEI AEI

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 1 janvier 2012 - Programme

Droits et statut des animaux

  • Modification du Code Civil sur le statut des animaux, en les qualifiant et en les reconnaissant en tant qu'êtres sensibles à l'instar du Code Rural
  • Application effective des textes de lois règlementant la protection animale
  • Interdiction de détenir un animal dès la première condamnation pour sévices
  • Instituer un service judiciaire et une police spécialisés dans l'application des lois sur le statut de l'animal.

Source :
Site de l'AEI : Aspects juridiques

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 mars 2000 - Communication officielle

Christine Boutin soutient le loisir des chasseurs

Le 29 mars 2000 à l'Assemblée Nationale, Christine Boutin déclare dans les débats sur un projet de loi concernant la chasse :

"J'entends sans cesse parler de la sécurité de la chasse, ce qui laisse entendre que la chasse serait dangereuse. Mais elle ne l'est pas, c'est la vie qui est dangereuse !"

"Il ne faut pas attaquer la chasse à courre qui offre des occasions de mixité sociale exceptionnelles."

Logo RS RS

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 27 mai 2009 - Dans la presse

Amateur de férias et de corridas

On ne peut pas être plus clair, Dominique de Villepin, premier-ministre lors de cette interview à Nîmes, vient régulièrement participer aux férias et aux corridas qui s'y déroulent.

Logo AEI AEI Logo Cap21-LRC Cap21-LRC Logo DLF DLF

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 janvier 2004 - Manifeste

Ces candidats aux élections présidentielles ont signé le manifeste du CRAC Europe

L'article 521.1 du code pénal réprime les sévices graves et les actes de cruauté envers les animaux.
L'alinea 7 de cet article précise que ces dispositions ne s'appliquent pas aux courses de taureaux et aux combats de coqs lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée.

Les signataires du manifeste pour l'abolition de la corrida du CRAC Europe demandent l'abrogation de l'alinéa 7 de l'article 521.1 du Code pénal. Ils exigent également l'interdiction immédiate de l'accès des arènes lors des corridas aux mineurs.

Logo DLF DLF Logo PG PG Logo MPF MPF Logo PRG PRG Logo PS PS Logo RPF RPF Logo UDI UDI Logo LR LR

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 13 juillet 2010 - Proposition de loi → Prise de position marquante

Proposition de loi n°2735 visant à abolir la corrida et les combats de coqs

Article unique

Le septième alinéa de l’article 521-1 du code pénal est supprimé.

L'article 521-1 réprime les «actes de cruauté» et «sévices graves» commis à l'encontre d'un «animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité» ; son alinéa 7 indique que «Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux [à la corrida] lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée».

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 12 juin 2006 - Dans la presse

Sarkozy, afficionado

Alors ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy, s'affiche dans les arènes de Nimes avec Simon Casas, organisateur connu de corridas.

AFICION MINISTERIELLE

Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur a assisté dimanche 11 juin à la novillada programmée aux arènes de Séville aux côtés de Simon Casas. L'actuel ministre de l'Intérieur, probable candidat à l'élection présidentielle, ne cache pas son aficion, ni sa passion pour l'Andalousie. Depuis plus de 15 ans, il assiste régulièrement aux corridas de Seville et d'ailleurs.

Source