Les animaux non-humains sont eux aussi des êtres sensibles, capables de sensations et d’émotions : la place qui leur est accordée relève d’un choix de société.

80% des Français jugent la cause animale importante. La question animale constitue donc un enjeu politique majeur et s’inscrit naturellement dans le cadre de l’action publique.

Animé par l'association L214 - Ethique & animaux, l’observatoire Politique & animaux rend compte de l’action des personnalités et partis politiques en lien avec la question animale. Il entend contribuer à engager les citoyens et les élus dans la mise en œuvre d’une démarche de progrès à l’égard des animaux.

PARTAGER CETTE PAGE :  

→ Découvrir la plateforme
→ Comprendre la notation

Dernières actualités et prises de position au sujet des animaux

Logo FI FI

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 8 avril 2017 - Dans la presse

Jean-Luc Mélenchon souhaite introduire l'éducation au respect des animaux dans l'enseignement

Si vous êtes élu président quelles sont les trois premières mesures que vous prendrez en faveur de des animaux ?
(...) Introduire à l'école une éducation à la nature intégrant le respect des animaux

(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

Logo FI FI

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 avril 2017 - Dans la presse

«Limiter la consommation de protéine carnée en instaurant systématiquement la possibilité d'un menu végétarien dans les lieux de restauration collective»

Quelles autres mesures vous tiennent à cœur ?
Je souhaite limiter la consommation de protéine carnée, en instaurant systématiquement la possibilité d'un menu végétarien dans les lieux de restauration collective.

(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

Logo FI FI

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 9 avril 2017 - Dans la presse

Jean-Luc Mélenchon ne pense pas nécessaire de créer un Secrétariat d'État spécifique pour améliorer la condition des animaux

Positif mais pas assez ambitieux

Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
Non ça n'est pas envisagé. La question de la condition animale ne doit pas être traitée à part mais bien intégrée à la question plus globale de la transition et de la planification écologique.

(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

Logo PS PS

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 9 avril 2017 - Dans la presse

Benoît Hamon veut mettre en place un Secrétariat d'État à la condition animale... sous l'autorité du Ministère de l'agriculture

Semble positif mais comporte un fort risque d'être contre-productif

Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
Je souhaite mettre en place un secrétariat d'État à la Condition animale, que je trouve intéressant de placer sous l'autorité du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. La thématique du bien-être animal est intimement connectée à celle de l'agriculture et de l'élevage. Il est important de travailler de concert avec et pour les agriculteurs, pour que le respect du bien-être et de la sensibilité animale devienne la norme dans notre modèle agricole.

(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

Logo DLF DLF

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 10 avril 2017 - Dans la presse

Nicolas Dupont-Aignan ne pense pas nécessaire de créer un Secrétariat d'État à la condition animale pour accompagner la mise en place de ses mesures de protection des animaux

Positif mais pas assez ambitieux

Je ne propose pas un secrétariat d'État à la condition animale. La condition animale est l'affaire de tous. (...) Si je suis élu président de la République, je proposerai à ma majorité une série de mesures concrètes pour protéger les animaux.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)
Un Ministère de la condition animale ou un Secrétariat d'État indépendant du Ministère de l'agriculture semble pourtant indispensable pour appuyer une politique ambitieuse de la condition animale. Actuellement, le Ministère de l'agriculture est à la fois en charge de la protection des animaux et de la protection des intérêts de ceux qui tirent profit de leur exploitation : c'est un conflit d'intérêts évident dont les principales victimes sont les millions d'animaux élevés et tués chaque jour en France.

Logo LR LR

a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 9 avril 2017 - Dans la presse

François Fillon ne veut pas de Secrétariat d'État à la condition animale indépendant du Ministère de l'agriculture

Réponse inquiétante

Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
Je ne souhaite pas multiplier les secrétariats d'Etat, dans un effort d'économies et de meilleure gestion des deniers publics. La multiplication des ministères et des secrétariats d'Etat n'a jamais été une garantie d'efficacité. En revanche, comme je vous l'ai dit, je m'engage à faire de la protection animale une cause nationale. Je veillerai à ce que cet engagement soit tenu par mon gouvernement.

(extrait des réponses de François Fillon à Béatrice Majewski, Téléstar)