Dernières prises de position au sujet des animaux

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 juillet 2019 - Question parlementaire

2 sénateurs demandent des tirs contre les ours

[Ces éleveurs] n'ont que faire des mesures de protection, qui sont inefficaces face aux prédateurs dont le comportement est inquiétant.
C'est pourquoi il lui demande de procéder à des prélèvements graduels d'ours pour soulager la pression, par la même méthode et avec la même urgence mise en place en octobre 2018 pour les lâchers.
(extraits des questions)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 juin 2019 - Question parlementaire

La sénatrice Esther Benbassa demande au gouvernement de mettre fin à la castration à vif des porcelets

Question écrite n° 11150 de Mme Esther Benbassa (Paris - CRCE):

Mme Esther Benbassa attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation au sujet de la castration à vif des porcelets dans les exploitations agricoles porcines, exigée dans le cahier des charges des produits étiquetés Label Rouge.
Décriée depuis des années par les associations de protection animale, la castration à vif des porcelets perdure pour des raisons liées à l'apparition d'une odeur incommodante à la première cuisson de la viande. Or, les différentes études scientifiques estiment que la viande de seuls 5 % des mâles est susceptible de révéler cette odeur et que tous les consommateurs n'y sont pas sensibles.

Agir !

Félicitez-la

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 juillet 2019 - Question parlementaire

Le ministre de l'agriculture ne s'engage pas à mettre fin techniquement ou réglementairement à la castration à vif des porcelets

Le ministre ne se prononçant ni sur des échéances ni sur des moyens, son atermoiement s'apparente à de l'immobilisme

L'élevage de mâles entiers (...) nécessite de réaliser à l'abattoir un tri des carcasses par la méthode du « nez humain ». (...) ces structures travaillent à la mise au point d'un dispositif technique d'identification automatique, non encore validé.
L'immunocastration, qui consiste à injecter un vaccin protéique bloquant le développement des hormones sexuelles des animaux est utilisée dans d'autres pays. Les attentes des consommateurs français vis-à-vis de cette technique doivent encore être clairement évaluées avant d'y recourir plus systématiquement.
à ce jour, seul un docteur vétérinaire peut utiliser des substances anesthésiantes telles que l'isoflurane, gaz utilisé pour l'anesthésie générale. Le recours à un vétérinaire de façon systématique rencontre des difficultés en pratique.
(extraits de la réponse)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 juillet 2019 - Dans la presse → Local

57 500 € de la région Île-de-France pour les lâchers de faisans de la Fédération interdépartementale des chasseurs

La région Ile-de-France a bien voté, mercredi 3 juillet, en faveur d'une subvention de 57 500 euros destinée à la Fédération interdépartementale des chasseurs d'Ile-de-France. Cette enveloppe a été débloquée dans le cadre de la "stratégie régionale pour la biodiversité". Son objectif : le "renforcement des populations de faisans communs et poules faisanes" entre début août et fin décembre.
La région participe ainsi à hauteur d'un tiers du budget et finance l'achat de 5 000 oiseaux. Les volatiles doivent être introduits dans le Val-d'Oise, les Yvelines et la Seine-et-Marne, dans des zones où "la chasse de la poule faisane commune est interdite par arrêté préfectoral", précise le dossier.

(extraits de l"article de Benoît Zagdoun, France info)

Agir !

Interpellez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 juillet 2019 - Question parlementaire

Alternatives au broyage des poussins mâles : le ministre de l'agriculture annonce un prototype pour mi-2020

Semble positif mais nécessite des réalisations concrètes

Réponse du ministère de l'agriculture et de l'alimentation à une question écrite de Loïc Dombreval

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 juillet 2019 - Dans la presse

Le sénateur Alain Marc et le député Arnaud Viala assistent à l'inauguration de la maison de la chasse de Lédergues en Aveyron

Le 23 juin, la maison de la chasse a été inaugurée en présence d'Henri Paulhe, président de la société qui a réuni les chasseurs de plusieurs communes : Saint-Jean- Delnous, Faussergues, La Selve, La Diane du Giffou, Saint-Just-sur-Viaur, Trémouiilles, Le Pas Abbas, Druelle, Sévérac-le-Château, et Verrières, à l'occasion de la remise du chèque du Crédit Agricole de Réquista. Étaient présents : Patrice Panis, maire de Lédergues et ses conseillers ; le sénateur Alain Marc ; le député Arnaud Viala ; les représentants du Conseil départemental, Karine Escorbiac et Régis Cailhol ; le président du Crédit Agricole de Réquista, Joël Bouteille et ses administrateurs ; le directeur de la fédération de la chasse de l'Aveyron, Nicolas Cayssiols.
(extrait de l'article de La Dépêche)

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook