Accueil

Dernières prises de position au sujet des animaux

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 16 février 2012 - Source associative

Marine Le Pen : l'interdiction de la corrida n'est pas possible immédiatement

Dans sa réponse au courrier du CRAC, Marine Le Pen désapprouve la corrida mais semble penser qu'il n'est pas possible d'imposer son abolition malgré un soutien massif des français contre la corrida et des précédents comme en Catalogne qui a interdit cette violente tradition contre les taureaux (et les chevaux).

Interrompre du jour au lendemain la corrida ne nous semble pas possible pour des raisons pédagogiques et économiques dans certains cas.

Agir !

Interpellez-la

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 10 avril 2012 - Source associative

Nicolas Sarkozy contre la création d'un ministère de la condition animale

Réponses du candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy à L214 et Néoplanète.

Question :

Les politiques publiques de protection animale sont actuellement placées sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et de la Pêche, dont l’objectif principal est la défense des filières de production.
Afin de mettre fin à ce conflit d’intérêts, vous engagez-vous à créer un ministère ou un secrétariat d’État de la condition animale, indépendant des ministères de l’Agriculture et de la Recherche, qui soit doté de moyens suffisants et de pouvoirs effectifs ?

Réponse :

Agir !

Interpellez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 10 avril 2012 - Source associative

Nicolas Sarkozy contre la modification du statut des animaux dans le Code civil

Réponses du candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy à L214 et Néoplanète.

Question :

Le droit français est peu cohérent. Le Code civil définit les animaux comme des « biens meubles » depuis 1804, alors que la législation communautaire et le Code rural ont évolué pour reconnaître les animaux en tant qu’êtres sensibles.
Vous engagez-vous à modifier le statut des animaux dans le Code civil afin qu’ils y soient considérés comme des êtres sensibles, ayant à ce titre des droits à être protégés ?

Réponse :

Agir !

Interpellez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 13 juin 2011 - Source associative

Jean-François Copé défend l’inscription de la tauromachie à l’inventaire du patrimoine culturel français

Sur le site Pression Ethique Anti-Corrida :

Extraits de la réponse de Jean-François Copé suite à l'inscription de la corrida au patrimoine culturel immatériel de la France :

Chère Madame,

Vous avez bien voulu attirer mon attention sur l’inscription de la tauromachie à l’inventaire du patrimoine culturel français.
Pour admettre un dossier à l’inventaire national, le critère retenu est l’appartenance au patrimoine culturel immatériel tel que défini dans l’article 2 de la convention : pratique vivante, qu’une communauté reconnaît comme sienne et qui lui procure un sentiment d’identité, appartenant aux domaines visés par la convention (manifestations collectives, traditions orales, musiques, chants, danses, savoir-faire).

Agir !

Interpellez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 17 juin 2008 - Question parlementaire

Christian Eckert souhaite des mesures pour interdire l'accès du jeune public à la corrida

Afin de prendre en compte l'impact de ces spectacles, il est nécessaire d'interdire l'accès aux plus jeunes.
extrait de la question

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 17 mars 2012 - Source associative

Marine Le Pen promet l'abolition des élevages pour la fourrure

Réponses du bureau de campagne de la candidate à l'élection présidentielle Marine Le Pen au questionnaire de la Fondation Brigitte Bardot :

- L’interdiction des élevages d’animaux pour leur fourrure en France, Oui

- l’interdiction d’importer toute fourrure provenant d’animaux piégés, Oui

- le renforcement de la réglementation sur l’étiquetage avec obligation d’indiquer le nom scientifique de l’espèce utilisée, le pays de production et la méthode de mise à mort (gazage, électrocution…), Oui

Agir !

Félicitez-la