Dernières prises de position au sujet des animaux

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 17 avril 2014 - Communication officielle → Nationale

CPNT dénonce les zones d'exclusion de la chasse

CPNT dénonce la mise en place d'interdictions et de zones d'exclusion de la chasse dans les zones de présence de l'ours.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 17 avril 2014 - Dans les médias → Nationale

Un cadre juridique pour les animaux domestiques en cas de divorce ou de préjudice ?

Dans les cas de divorce par exemple, pour savoir qui aura la garde de l’animal, on basculera d’une chose à un être vivant. L’objectif sera de voir à qui l’animal est le plus attaché pour que le juge prenne la décision explique Frédéric Lefebvre dans cet article de Libération

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 avril 2014 - Dans les médias → Municipale

Pour Gérald Darmanin, le maire est responsable du bien-être animal dans sa ville

Sur la protection animale, « c’est un engagement de campagne », lance Gérald Darmanin.
« Le maire est responsable de la protection animale, du bien-être animal dans la ville. » Et de citer la problématique des fourrières animales, des cirques, des ventes d’animaux, de la présence d’animaux dans les maisons de retraite ou encore des chiens des SDF, qui peuvent poser problème lors de placements en foyers. « Remettre un peu d’humanité dans le traitement des choses », sourit Gérald Darmanin

(Propos extraits de l'article de la Voix du Nord)

Éric Denœud a ainsi été délégué à la protection animale dès le premier conseil municipal de la ville, comme le prévoyait un article de la Voix du Nord du 1er avril 2014 :

Éric Denœud (45 ans), dirigeant de société et impliqué dans la protection animale, pourrait, pourquoi pas, être intéressé par l’environnement.

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 16 avril 2014 - Dans les médias → Nationale

Statut des animaux : pour Sylviane Alaux l'amendement n'offre pas d'avancée

Selon Sylviane Alaux (socialiste) malgré cet amendement, « les animaux resteront, comme avant et entièrement, soumis au régime des biens corporels. Cet amendement refuse toute avancée nouvelle dans la prise en compte de la condition animale. Il joue sur les mots mais n'offre pas de véritable avancée.
extrait de l'article de La France Agricole

Agir !

Félicitez-la

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 16 avril 2014 - Dans les médias → Nationale

Statut de l'animal : Stéphane le Foll n'était pas favorable à une modification

Et repasser ça dans le Code civil, je n'y étais pas favorable" même si "je ne crois pas que cela va changer des choses (pour les éleveurs, ndlr)
extrait de l'article du Figaro

Agir !

Interpellez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 16 avril 2014 - Communication officielle → Nationale

Pour Geneviève Gaillard le nouveau statut juridique de l'animal est une fausse étape sans effet juridique

A propos de l'adoption de l'Amendement n°59 modifiant le code civil :

UNE FAUSSE ÉTAPE POUR LA CAUSE ANIMALE CAR AUCUN EFFET JURIDIQUE N’Y EST ATTACHÉ LAISSANT SUBSISTER LA SUPRÉMATIE DU DROIT DE PROPRIÉTÉ ET L’APPLICATION DU DROIT DES BIENS CORPORELS [...]

Une véritable avancée [...] aurait été de consacrer d’autres restrictions de ce droit de propriété en faisant en sorte que son exercice intègre l’obligation de bien-traitance et la satisfaction des impératifs biologiques des espèces animales à l’occasion des actes courant de la vie socio-économique [...]

« C’est ainsi que nous extirperons vraiment l’animal du droit des biens et finirons avec cette hérésie qui se borne à considérer ces êtres vivants, sensibles et intelligents comme de vulgaires choses en contradiction totale avec l’attente de l’opinion, l’état de nos connaissances tant scientifiques, que sociologiques et philosophiques et la place réelle de l’animal dans nos sociétés »

s’est insurgée Geneviève GAILLARD, Présidente du groupe d’études Protection des animaux à l'Assemblée nationale

Intégralité du Communiqué de Presse du groupe d'études Protection des animaux ci-dessous :